ECHL à Trois-Rivières

Les Lions dénichent un partenaire majeur

Dans le cadre d’une conférence de presse présentée sur la patinoire, les Lions de Trois-Rivières ont officialisé leur entente, d’une durée de cinq ans, avec l’entreprise Vidéotron. Cela fait en sorte que l’amphithéâtre sera nommé le Colisée Vidéotron et que 25 matchs seront présentés sur les ondes de la chaîne sportive TVA Sports.

Les termes financiers n’ont pas été dévoilés par les diverses parties impliquées dans cette entente, mais pour les Lions, il s’agit d’une nouvelle considérable qui solidifie leur position dans le marché trifluvien.

« Nous sommes absolument emballés. C’est un partenariat tout désigné. Nous le disons depuis le début, mais nous sommes le club de Trois-Rivières, de la Mauricie et de tout le Québec. Nous souhaitons que les Québécois puissent s’identifier à notre club, tant sur la glace qu’avec notre image de marque. Avec un partenaire comme Vidéotron et TVA Sports, nous sommes bien positionnés pour faire connaître cette belle équipe », a affirmé le président des Lions, Mark Weightman.

Ce dernier a noté que le processus de négociations s’était déroulé rapidement compte tenu de délais très serrés puisque l’arrivée du club n’a été officialisée qu’en janvier dernier.

« Normalement, une entente de cette envergure est un processus d’un an ou un an et demi », a-t-il expliqué

Évidemment, étant donné que les Lions sont affiliés au Canadien de Montréal, qui a des liens très étroits avec Bell, la nouvelle en a surpris quelques-uns. Cependant, Weightman a assuré que son organisation fonctionnait de façon indépendante et que le Tricolore ne lui avait pas mis de bâtons dans les roues.

Une occasion parfaite pour Péladeau et Vidéotron

Du côté du président et chef de la direction de Québecor, Pierre Karl Péladeau, cette annonce se voulait une excellente nouvelle afin de faire rayonner deux produits québécois.

« C’est un privilège et une grande fierté d’être associé au Colisée. Il sera désormais identifié à cette belle et grande marque québécoise, une entreprise impliquée dans son milieu depuis de nombreuses années. […] C’est un édifice de grande qualité avec un bel emplacement géographique. C’est une des raisons pour lesquelles nous sommes impliqués. »

Le fait que le Colisée Vidéotron se retrouve sur un territoire non desservi par Vidéotron, contrairement au Cap-de-la-Madeleine, laisse présager que la société de la famille Péladeau pourrait s’implanter sur le territoire de Trois-Rivières. Pierre Karl Péladeau a cependant esquivé la question.

Évidemment, il a été question du retour des Nordiques de Québec au cours de la conférence de presse avec M. Péladeau. Celui-ci n’a pas hésité à dire que cela demeurait toujours le grand objectif à atteindre.

Questionné sur la possibilité de voir l’organisation de Trois-Rivières se positionner favorablement pour l’obtention du club-école des Nordiques dans la Ligue américaine, l’homme d’affaires a préféré s’abstenir de commentaire à ce sujet.

« Il y a plusieurs théories, mais nous allons y aller une étape à la fois. »

La Ville de Trois-Rivières satisfaite

Bien qu’elle n’ait pas été impliquée dans les négociations entre les Lions et Vidéotron, la Ville de Trois-Rivières et son maire, Jean Lamarche, se montraient fort satisfaits de la tournure des évènements. Avec une telle entente de partenariat, Trois-Rivières pourra rayonner encore plus fort, assure M. Lamarche.

« C’est extrêmement positif d’avoir un nom comme Vidéotron associé au Colisée et aux Lions. C’est un signe de grande crédibilité. Ça s’inscrit dans la tradition que les Lions veulent amener, soit de la deuxième plus vieille ville francophone au pays et un rappel à l’histoire. »

Il est à noter que Sébastien Goulet et Alexandre Picard assureront la description des matchs, tandis que Justine St-Martin se chargera de l’animation des entractes. Plusieurs personnalités de TVA Sports étaient d’ailleurs présentes pour l’annonce.

En qui concerne le chandail des Lions, il devrait être dévoilé très prochainement, car le début de la saison est prévu le 21 octobre.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.