Immobilier Le tour du propriétaire

Domaine ancestral

Des propriétaires nous ouvrent les portes de leur demeure d'exception, offerte sur le marché de la revente.

Sise sur un immense terrain agricole de 25 acres à Vaudreuil-Dorion, cette maison en pierre date du début du XXsiècle. Le propriétaire actuel l’avait achetée en 1991 aux héritières octogénaires de la propriété, à la suite d’une touchante rencontre.

« Chaque matin, je passais devant cette belle maison en allant à mon bureau et, un jour, j’ai vu qu’elle était à vendre. Je n’aurais jamais pensé qu’elle était si grande et qu’il y avait une aussi belle vue sur le lac et les montagnes. J’ai vu là deux opportunités : la première, d’avoir un grand terrain pour mes enfants, tout en étant proche des écoles, et la deuxième, pour mon plaisir de travailler dehors ; c’était mon rêve », raconte le maître des lieux, Rick Gray, qui avait fait preuve de patience et de persévérance lors des négociations avec le courtier immobilier à l’époque où il a acheté.

La demeure, transmise de génération en génération dans la famille Davis, était mise en vente par les héritières d’un âge respectable. « C’était inhabituel dans ce genre de transaction, mais elles ont voulu me rencontrer. Ç’a été une chance. C’était important pour elles de voir qui voulait acheter leur maison de famille. Il y avait beaucoup d’émotions, de souvenirs. Elles m’ont raconté par exemple que les érables devant la maison avaient été plantés pour elles. La personne qui allait habiter là était plus importante que le prix de la vente », se souvient-il.

Restaurée avec amour

L’ancienne résidence secondaire des Davis était restée vide pendant plusieurs années et elle nécessitait des travaux majeurs, incluant la mise en conformité des éléments techniques, quand M. Gray s’y est installé avec sa femme et ses deux garçons. Au fil des rénovations, le propriétaire a fait des découvertes incroyables, comme de vieux journaux datant de la Première Guerre mondiale laissés au sous-sol. Soucieux de restaurer cette villa dont il avait longtemps rêvé en respectant son style d’origine, Rick Gray a travaillé avec des artisans du coin, dont les ancêtres avaient déjà œuvré ici.

« C’était un défi de rénover en préservant l’identité de la maison et donc en utilisant des matériaux adaptés, comme les 18 fenêtres encadrées de bois ou la pierre du manteau de cheminée. Les planchers sont d’origine, mais j’ai refait le bois des murs et des plafonds. »

— Rick Gray, propriétaire

Parfaite pour accueillir une famille nombreuse ou recevoir beaucoup de convives, cette demeure nous plonge dans une autre époque où le temps semble s’être arrêté. Elle comprend quatre chambres à l’étage et deux autres qui servaient de bureau au palier supérieur. Le propriétaire informe qu’il y a aussi un petit appartement qui est complètement privé à l’étage auquel on accède par l’escalier de la cuisine. En fait, il s’agissait autrefois du quartier des femmes de chambre. Cet espace comprend une salle de bains, dont M. Gray a pris soin de conserver également le cachet d’antan quand il l’a rénovée, à l’instar des trois autres salles de bains.

De multiples possibilités

Rick Gray et ses enfants ont longtemps profité de ce vaste terrain pour courir, jouer et se baigner dans la piscine creusée, mais l’endroit est devenu trop grand pour lui tout seul.

Il pense que les amoureux de la nature ou ceux qui souhaiteraient, par exemple, exploiter un ranch, un vignoble ou encore une ferme trouveraient sans doute ici une belle occasion de réaliser leurs projets tout en élevant leur famille dans un manoir chargé d’histoire.

La propriété en bref

Prix demandé

1 499 000 $

Évaluation municipale

705 000 $

Année de construction

1919

Superficie du terrain

101 178 m2

Superficie de la maison

N/A

Impôt foncier

4158 $

Taxe scolaire

677 $

Courtières immobilières

Tania Ellerbeck et Amanda Walker, courtières immobilières autonomes affiliées à Royal LePage Village

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.