Cinéma

20 films pour 2022

Parmi les quelques centaines de longs métrages qui prendront l’affiche au cours de l’année, nous en avons retenu 20. De toutes provenances confondues, ces productions pourraient bien créer l’évènement au cours des prochaines semaines et des prochains mois. Il ne reste plus qu’à souhaiter que les salles de cinéma puissent rouvrir dès que possible. Dans les circonstances, les mois de sorties sont évidemment inscrits sous toute réserve.

L’évènement

Audrey Diwan

À la Mostra de Venise, où le jury était présidé par le cinéaste coréen Bong Joon-ho (Parasite), L’évènement a obtenu le Lion d’or, soit la plus haute distinction du festival. Dans cette adaptation du roman d’Annie Ernaux, Audrey Diwan, dont le premier long métrage, Mais vous êtes fous, s’était fait avantageusement remarquer en 2019, plonge dans la France de 1963, une époque où l’avortement était interdit. Elle suit ainsi le parcours d’une jeune étudiante prometteuse, prête à tout pour disposer de son corps et de son avenir, malgré une grossesse non désirée. Mettant en vedette Anamaria Vartolomei, L’évènement a aussi obtenu à Venise le prix de la critique.

Février

The Fabelmans

Steven Spielberg

N’ayant pas écrit lui-même de scénario depuis A. I. Artificial Intelligence, en 2001, Steven Spielberg a repris la plume pour écrire, en collaboration avec Tony Kushner (Angels in America, West Side Story), un film à caractère autobiographique, inspiré de ses années de jeunesse. Campé dans les années 1950 et 1960 en Arizona, The Fabelmans est un projet auquel le réalisateur d’E. T. songe depuis longtemps. Autour de Gabriel LaBelle, choisi pour incarner Sammy, le garçon au centre de l’histoire, gravitent des personnages cruciaux, interprétés par Michelle Williams (la mère), Paul Dano (le père), Seth Rogen (l’oncle favori) et Julia Butters (la sœur). The Fabelmans sera le 32long métrage de Steven Spielberg.

Novembre

Fantastic Beasts : The Secrets of Dumbledore

David Yates

Le troisième volet de la série campée dans le monde des sorciers de J. K. Rowling se situe dans la continuité. L’autrice cosigne encore une fois le scénario (ce qu’elle n’avait pas fait pour aucun des films Harry Potter), et David Yates, qui a signé la réalisation de Fantastic Beasts et Fantastic Beasts : The Crimes of Grindelwald, est aussi de retour derrière la caméra. Il y a cependant une différence. Mads Mikkelsen incarne désormais Gellert Grindelwald, en remplacement de Johnny Depp. « Il m’est arrivé de jouer un personnage déjà incarné auparavant par d’autres acteurs – ne serait-ce que Hannibal  –, donc, ce n’est pas inédit pour moi, a déclaré à ce propos l’acteur à La Presse l’an dernier. Évidemment, je donnerai ma propre couleur au personnage, mais il faudra le faire aussi de manière à établir un pont avec les deux précédents films. »

Avril

Nope

Jordan Peele

Il y a eu Get Out, puis Us. Il y a maintenant Nope. Ne comptez cependant pas sur Jordan Peele pour en dévoiler davantage. Tout ce à quoi nous pouvons nous accrocher pour l’instant est une affiche, intrigante, sur laquelle on voit un nuage flotter de façon distincte au-dessus d’un petit village en montagne. On sait aussi que Daniel Kaluuya, Keke Palmer et Steven Yeun dominent une distribution dont fait aussi partie Donna Mills, grande vedette du téléroman de luxe Knots Landing dans les années 1980. Pour le reste, il faudra patienter jusqu’à la belle saison avant de savoir vraiment de quoi il en retourne. Parions qu’on en frissonnera.

Juillet

Norbourg

Maxime Giroux

Vincent-Guillaume Otis et François Arnaud sont les têtes d’affiche de ce thriller inspiré du scandale financier dans lequel a été plongée au milieu des années 2000 cette entreprise en gestion de fonds de placement dirigée par Vincent Lacroix. Écrit par Simon Lavoie (Le torrent, Nulle trace) et réalisé par Maxime Giroux (Félix et Meira, La grande noirceur), Norbourg relate le parcours d’un inspecteur mandaté pour surveiller les activités de la firme. Mettant aussi en vedette Christine Beaulieu, Alexandre Goyette, Guy Thauvette et Paul Doucet, Norbourg constitue assurément un changement de tonalité intéressant pour le scénariste, tout autant que pour le réalisateur.

Février

Notre-Dame brûle

Jean-Jacques Annaud

Les grands défis n’ont jamais fait peur à Jean-Jacques Annaud (Le nom de la rose, Sept ans au Tibet). Près de trois ans après le spectaculaire incendie ayant ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, le cinéaste français recrée le drame à travers une fiction. Mettant en vedette Samuel Labarthe, Jérémie Laheurte et Chloé Jouannet, Notre-Dame brûle annonce une expérience immersive en suivant des pompiers appelés sur place. En France, la sortie de ce film est prévue le 16 mars. À notre connaissance, aucune entente de distribution n’est encore conclue pour le Québec, mais il y a fort à parier que ce film ambitieux se retrouvera aussi sur nos écrans à un moment ou à un autre.

Date de sortie à déterminer

Les Olympiades

Jacques Audiard

Jacques Audiard (Un prophète) est de retour avec un film très contemporain, inspiré de trois romans graphiques de l’Américain Adrian Tomine. Transposé dans un contexte français et se déroulant dans le quartier des Olympiades à Paris, le récit suit le parcours sexuel et sentimental de quatre personnes, trois femmes et un homme, qui cherchent à tisser des liens en cette ère où tout relève d’une humeur sur les réseaux sociaux. Céline Sciamma (Portrait de la jeune fille en feu) et Léa Mysius (Ava) ont en outre participé à l’écriture du scénario de ce sublime film en noir et blanc sur l’amour et le désir entre trentenaires, lancé au Festival de Cannes l’été dernier.

Avril

Top Gun : Maverick

Joseph Kosinski

C’était en 1986. Sur des airs de Kenny Loggins et du groupe Berlin, Tom Cruise a confirmé son statut de superstar grâce à ce rôle de pilote un peu tête brûlée, en formation à une école réservée à la crème des recrues de l’aéronavale américaine. Trente-six ans plus tard, Maverick est de retour, cette fois à titre d’instructeur. Dans ce film où les séquences aériennes s’annoncent encore plus vertigineuses, Tom Cruise est entouré de Jennifer Connelly, Miles Teller, Ed Harris et Jon Hamm. Joseph Kosinski (Oblivion, Only the Brave) a pris le relais du regretté Tony Scott à la réalisation. Notez que Top Gun : Maverick aurait en principe dû prendre l’affiche il y a longtemps, mais sa sortie a sans cesse été reportée à cause de la pandémie.

Mai

Un héros

Asghar Farhadi

Asghar Farhadi retrouve ses plus belles marques grâce à Un héros, une histoire comportant un évènement banal pour point de départ, qui se développe pourtant au point de tracer le portrait de toute une société. La situation exposée se révélera beaucoup plus complexe – et compliquée – qu’elle aurait pu paraître au premier abord. Un amour clandestin, l’utilisation des médias, l’instrumentalisation d’un enfant pour attirer la sympathie de l’opinion publique, bref, plusieurs thèmes passent brillamment sous la loupe d’un cinéaste dont les scénarios sont souvent des merveilles d’écriture. Lauréat du Grand Prix à Cannes (ex æquo avec Compartiment n6, de Juho Kuosmanen), Un héros pourrait bien valoir au réalisateur d’Une séparation et du Client un troisième Oscar.

21 janvier sur Amazon Prime Video

Viking

Stéphane Lafleur

Au cours des dernières années, Stéphane Lafleur a souvent prêté son talent à d’autres à titre de monteur, mais, cette fois, le cinéaste est enfin de retour derrière la caméra, huit ans après Tu dors Nicole. Coécrit avec Éric K. Boulianne (Avant qu’on explose, Menteur), Viking met en vedette Steve Laplante, Larissa Corriveau, Fabiola N. Aladin et Hamza Haq, et constitue à ce jour le film le plus ambitieux de celui qui nous a en outre offert Continental, un film sans fusil. Cette comédie de science-fiction à l’humour décalé relate les aventures de volontaires recrutés pour former l’équipe B d’une première mission habitée sur Mars. Prometteur !

Automne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.