Conseils d’expert

L’automobile en questions

Notre collaborateur répond aux questions des lecteurs

Filtre introuvable

Je possède un Dodge Ram 2015. Après un voyage dans le Yukon et en Alaska, j’ai voulu remplacer le filtre de cabine. [...] J’ai fait des recherches sur l’internet pour savoir où se trouvait le filtre, car je ne pouvais pas le localiser. Aucun résultat. Je suis donc allé chez mon concessionnaire. Celui-ci n’a rien trouvé et me confirme que ce type de véhicule n’en possède pas ! Est-ce exact ?

— Louis L., Kitimat, Colombie-Britannique

En effet, le filtre de cabine est apparu au cours de l’année-modèle 2017. Certains modèles 2016 étaient dotés de la quincaillerie de base, mais n’avaient pas de filtre... Il existe sur le marché de l’après-vente et auprès du fournisseur attitré de la marque (Mopar) un ensemble pour remédier à cet « oubli ».

Zone grise

J’ai toujours adhéré à la théorie que garder des pneus d’hiver en été n’est ni recommandé ni recommandable. Toutefois, pour un couple d’octogénaires qui parcourt moins de 5000 km par année et 9 fois sur 10 en ville, est-ce qu’il est vraiment nécessaire d’effectuer ces changements de pneus tous les six mois ?

— G. Barbeau

Rien n’interdit de conserver vos pneus d’hiver en été. Considérant le kilométrage et la nature de vos déplacements (urbains et à faible vitesse), les risques sont moindres. L’article publié la semaine dernière portant sur cette pratique de conserver les pneus d’hiver en été ne faisait en effet pas cette nuance.

Des économies à faire

Je m’apprête à faire installer des pneus d’hiver sur ma Subaru Impreza 5 portes sport. Le représentant me propose d’installer des capteurs TPMS (Tire Pressure Monitoring System). Si je ne le fais pas, il mentionne que cela pourrait avoir un impact sur la performance de mon véhicule à long terme et que, bien évidemment, un témoin resterait allumé sur mon tableau de bord en tout temps. On me vend ces capteurs 60 $ l’unité. J’ai lu sur ces capteurs et il semble que ce n’est pas nécessaire de les avoir. D’ailleurs, les anciens véhicules n’en avaient pas. J’aimerais connaître votre opinion.

— Isabelle D.

Ce dispositif offert de série depuis 2008 sur les véhicules vendus au Canada concerne votre sécurité. En effet, conserver la pression du pneu prescrite par le constructeur est essentiel. C’est l’assurance de garder une tenue de route optimale, de minimiser le risque de crevaison, d’augmenter la durée de vie du pneumatique et, bien sûr, d’optimiser la consommation de carburant. C’est la mission confiée au système de surveillance TPMS (Tire Pressure Monitoring System). Voilà pour l’élément « performance » de ce système. Voyez-le comme un filet de sécurité supplémentaire. Naturellement, lorsque l’on monte un jeu de roues complètes pour l’hiver, de nouveaux capteurs sont nécessaires. Ceux-ci ne sont pas gratuits. Faute de bénéficier d’un tel dispositif (le témoin lumineux demeurera en effet allumé durant toute cette période) sur votre véhicule, il est impératif de vérifier régulièrement la pression des pneumatiques.

Au secours

Dans votre liste des accessoires pour les urgences, vous mentionnez une trousse de premiers soins. Lors d’une formation en premiers soins, l’instructeur avait recommandé la même chose. Cependant, vous n’avez pas précisé que cette trousse doit être inspectée plus souvent que la trousse que vous avez à la maison. Le gel et la chaleur endommagent cette trousse plus rapidement (bande de gaze jaunie, tampon alcool éventé, etc.).

— André B.

Bon point, merci.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.