Desjardins

L’économie circulaire : une solution d’avenir

Le modèle économique actuel qui est utilisé partout dans le monde engendre une pression majeure sur notre planète. « Le modèle économique dit « linéaire » — qui consiste à extraire les ressources, à les transformer, à les consommer, puis à les jeter — a fait son temps », indique Guy Cormier, président et chef de la direction de Desjardins. Prendre le virage de l’économie circulaire se révèle donc une solution tout indiquée.

Qu’est-ce que l’économie circulaire ?

L’économie circulaire vise à créer une boucle afin d’optimiser l’utilisation des ressources et le cycle de vie des produits. Elle permet notamment de donner une seconde vie tant aux produits finaux qu’à leurs composants, sans oublier les rebuts générés par la fabrication, qui sont normalement délaissés. Cette économie s’appuie sur deux axes clés : repenser et optimiser.

Elle inclut des actions comme :

• réduire la consommation de ressources et préserver l’écosystème;

• donner une nouvelle vie aux ressources, entre autres grâce au recyclage et au compostage;

• prolonger la durée de vie des produits et des composants par le biais de dons, de la revente ou du reconditionnement;

• utiliser les produits plus souvent en les partageant ou en les rendant disponibles pour des locations.

Pourquoi opter pour l’économie circulaire ?

Le modèle de production et de consommation comme on le connaît aujourd’hui utilise une quantité phénoménale de ressources. Le nombre de matières premières extraites est sans cesse croissant, alors que les ressources s’amenuisent. Il en résulte donc un phénomène de rareté grandissant ainsi que des répercussions majeures sur les écosystèmes.

Chaque année, un calcul réalisé par le Global Footprint Network présente la date à laquelle la quantité de ressources disponibles sur la planète dans une année est épuisée. En 2020, cette date était le 22 août. Or, plus les ressources se feront rares, plus les coûts seront élevés. On s’attend donc à ce que des biens essentiels deviennent malheureusement inaccessibles pour ceux qui n’auront plus les moyens de se les procurer.

Outre les impacts sociaux qui en découlent, le rythme et les modes d’exploitation des ressources ont un impact environnemental négatif important. On pense par exemple à la surexploitation qui mine la qualité des sols, ou aux monocultures dont les superficies de plus en plus grandes diminuent la biodiversité. L’équilibre des écosystèmes est déjà grandement fragilisé, ce qui exige d’accélérer la vélocité des actions pour y remédier.

L’économie circulaire est une solution pour limiter ces deux menaces. En diminuant la consommation, chacun réduira son impact environnemental tout en préservant les ressources.

L’économie circulaire au Québec et dans le monde

Aussi pertinente que soit l’économie circulaire, c’est l’économie linéaire qui domine encore partout dans le monde. « Avec une population mondiale qui croît de jour en jour, il est primordial de réduire le gaspillage et de repenser nos façons de faire en innovant. C’est notre responsabilité collective d’optimiser l’utilisation des ressources, soulève Guy Cormier. Des solutions existent et, pour Desjardins, l’économie circulaire en fait partie. »

Le Québec est très avancé en ce qui a trait aux recherches sur l’économie circulaire et à la mobilisation à ce sujet quand on le compare au reste de l’Amérique du Nord. Des centaines d’organismes et d’entreprises de la Belle Province ont déjà amorcé le virage. Malgré cela, selon le dernier rapport sur l’indice de circularité de l’économie québécoise, on estime que seulement 3,5 % de l’économie d’ici est circulaire. La moyenne mondiale à cet égard se situe à 8,6 % avec, comme leader, les Pays-Bas, dont l’économie circulaire se chiffre à 24,5 %.

Tournée sur l’économie circulaire à ajouter à votre agenda

La Fédération des chambres de commerce du Québec, appuyée notamment par le Mouvement Desjardins, a organisé une tournée du Québec ayant pour but de rehausser les compétences des entrepreneurs en matière d’économie circulaire et de les aider à passer à l’action. Vous êtes invité à cet évènement virtuel le vendredi 10 septembre, à midi, en présence de partenaires de la tournée, dont M. Guy Cormier.

Encourager l’économie circulaire

« À titre de leader socio-économique, Desjardins a toujours été aux côtés des entrepreneurs pour les accompagner et les aider à s’adapter aux nouvelles réalités », fait remarquer Guy Cormier. « Le virage vers l’économie circulaire correspond parfaitement aux valeurs de Desjardins, à son souci de limiter notre impact sur l’environnement dans une perspective de développement durable. Par conséquent, Desjardins s’engage à multiplier ses efforts afin d’accompagner les entrepreneurs à prendre part à cette transition essentielle », conclut-il.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.