Opinion COVID-19

La musique classique, source éternelle de réconfort

En cette période remplie d’incertitudes, je souhaite m’adresser à la large communauté de Montréal et du Québec, si chère à mon cœur.

De tout temps, nous avons pu observer comment la musique s’avère un compagnon assidu et fidèle. À chaque étape de la vie, de l’enfance à l’âge adulte, en périodes de tragédie, d’amour, de joie, de solitude, de réflexion ou de célébration, tous ceux et celles qui partagent l’amour de la musique constatent qu’elle représente la forme la plus pure de l’esprit humain, de ce qu’il représente et de ce qu’il a à offrir.

En ce qui me concerne, il est toujours important de se rappeler que toutes les formes d’expression musicale, en particulier notre « art de la musique classique », révèlent la créativité humaine d’une manière spéciale, différente de celle qui est le reflet d’autres formes artistiques. Par exemple, en écoutant Bach, on prend conscience d’une sensibilité universelle et d’un certain degré de perfection.

De plus, cette musique que l’on partage comme communauté révèle quelque chose d’encore plus exceptionnel, un pouvoir unique. En d’autres mots, la musique nous permet de surmonter la peur et de nous élever au-delà des limites habituelles de la tolérance.

Elle nous fournit la capacité de nous connecter à une période unique, ce « moment » au cours duquel une personne vit l’« ici et maintenant », allié simultanément avec « la mémoire » et « l’espoir ». Ces éléments se marient pour nous offrir un passage vers l’avenir. Ce « moment » est ce qui fait que la musique est si différente de toute autre forme d’esthétisme ou de communication. C’est exactement sur ces bases que notre tradition musicale est fondée, et ce qui, ultimement, explique son caractère intemporel.

En cette période difficile, nous savons que l’histoire est remplie de conflits, de situations de grands besoins à satisfaire et de désespoir. Nous savons que ceux et celles qui nous ont précédés ont trouvé la force d’assurer leur survie, de résister à l’adversité et de garder bien vivants leurs rêves et leurs espoirs. Ces peuples ont trouvé de nouvelles façons de faire face à ce qui menaçait la vie et, plus d’une fois, ils s’en sont sortis renouvelés. Nous ferons comme eux.

Rappelons-nous le Siècle des lumières. On dénombre tant d’initiatives et de créations qui ont profité à la civilisation durant cette période fertile. Et bien qu’il soit exact que le Siècle des lumières fut une période d’optimisme, nous n’avons qu’à penser, à titre d’exemples parmi tant d’autres, aux Passions de Bach, au contenu des opéras, une nouvelle et émergente forme d’art, aux conquêtes et aux ambitions napoléoniennes, pour se rappeler qu’il s’agissait d’une ère au cours de laquelle personne n’a oublié le destin de la vie.

Comme aujourd’hui, cette période d’imagination et de créativité débridées fut une période de l’instantané, du « tout, tout de suite ». À l’époque, il aurait été facile (et légitime) de mettre l’accent sur le négatif. Cependant, l’histoire nous rappelle continuellement qu’il faut aussi mettre l’accent sur le positif.

Personne n’a mieux compris cela que Beethoven, Mozart, Bach et la longue liste de compositeurs musicaux créatifs qui nous ont offert de riches dimensions et une vie de contributions aux perspectives complexes.

En cette période de pandémie et de grande incertitude, alors qu’on demande aux personnes de demeurer à l’intérieur en isolement et d’éviter les contacts sociaux, sauf dans les cas de besoins particuliers, la musique peut devenir un refuge et offrir un peu d’espoir et de réconfort.

C’est ainsi que, malgré les annulations de concerts, l’Orchestre symphonique de Montréal continuera à favoriser l’accès à la musique classique par l’entremise de ses plateformes numériques.

Grâce à la musique, nous entendons et voyons la vitalité de l’être humain, la force et la richesse de la communauté à laquelle nous sommes si chanceux d’appartenir à Montréal et au Québec. Nous pouvons entendre et vivre le maintenant, la mémoire et l’avenir – chacun de ces éléments s’unissant pour offrir la perspective d’un éternel espoir.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.