Le CN veut une ligne de Kansas City Southern

Le Canadien National (CN) se réinvite dans la vente de Kansas City Southern (KCS) à son rival, le Canadien Pacifique (CP). Le transporteur ferroviaire montréalais demande aux autorités réglementaires qu’une ligne de KCS soit exclue de la transaction et lui soit vendue. Le CN demande au Surface Transportation Board (STB) de rendre l’achat de KCS par CP conditionnel à la cession de la ligne de Springfield, qui relie Kansas City, dans le Missouri, aux municipalités de Springfield et d’East St. Louis, en Illinois.

— La Presse Canadienne

Cryptomonnaie

Jack Dorsey crée un fonds de défense pour les développeurs

Jack Dorsey a annoncé la création d’un groupe à but non lucratif, le Bitcoin Legal Defense Fund, pour aider les développeurs de la cryptomonnaie originale aux prises avec des « maux de tête juridiques ».

Dans un courriel envoyé à la liste de diffusion des développeurs mercredi, Dorsey, évangéliste du bitcoin, a écrit que « les litiges et les menaces continues ont l’effet escompté : les défendeurs individuels ont choisi de capituler en l’absence de soutien juridique ».

Fondateur de la société de paiements Block, anciennement connue sous le nom de Square, Dorsey est profondément investi dans le développement du bitcoin, rapporte l’infolettre DealBook. Il a quitté son poste de PDG de Twitter en novembre pour faire avancer les ambitions de Block en matière de cryptomonnaie, et il a déclaré que le bitcoin était la chose la plus importante sur laquelle il pouvait travailler au cours de sa vie. Block détient plus de 350 millions de dollars en bitcoins dans sa trésorerie d’entreprise.

Le fonds de Dorsey fournira des conseils juridiques gratuits et s’appuiera principalement sur des avocats à temps partiel et bénévoles. Les membres du conseil d’administration, dont Dorsey, examineront les cas et décideront qui bénéficiera de l’aide du groupe.

Tulip Trading

Premier dossier en cours : Tulip Trading, une société établie aux Seychelles et dirigée par Craig Wright, un informaticien australien procédurier qui prétend être Satoshi Nakamoto, le pseudonyme du créateur du bitcoin. Il a intenté un procès aux principaux développeurs de bitcoins après avoir perdu une fortune lors d’un piratage, en invoquant la violation de l’obligation fiduciaire, ajoutant qu’une petite équipe de personnes contrôle le réseau bitcoin et a le devoir de protéger les utilisateurs et d’aider à récupérer les jetons perdus à cause du vol.

Une défaite pour les développeurs dans ce cas pourrait avoir un effet dissuasif sur les cryptomonnaies, ce qui explique probablement pourquoi Dorsey a déclaré que le nouveau fonds « reprendrait la coordination de la défense existante ». Si les développeurs sont tenus responsables des pertes causées par les pirates, les risques liés à la contribution au réseau bitcoin pourraient l’emporter sur les récompenses.

Le fonds ne recherche pas de contributions pour l’instant, et Dorsey n’a pas révélé combien d’argent il avait.

Ce texte a été publié originalement dans The New York Times.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.