Voyage Plein air

Quoi de neuf dans les Adirondacks ?

Giant. Algonquin. Marcy. Cela faisait deux ans que les randonneurs québécois rêvaient de ces sommets des Adirondacks. Ils peuvent maintenant retourner sur leurs sentiers bien-aimés. Certaines choses ont changé. D’autres non.

Un nouveau système de réservation pour se garer à l’Adirondack Mountain Reserve (AMR), un territoire qui donne accès à des sommets populaires comme Gothics, Upper Wolf Jaw ou Noonmark, devrait simplifier bien des choses.

Les autorités locales ont mis en place ce système en 2021 dans le cadre d’un projet-pilote. Il s’agissait essentiellement d’une question de sécurité : lorsque le stationnement officiel était plein, les randonneurs se garaient en bordure de route, dans un secteur où le chemin est sinueux et la circulation rapide.

L’État de New York a donc interdit le stationnement en bordure de route dans le coin et mis en place le système de réservation, totalement gratuit, qui s’applique du 1er mai au 31 octobre. L’initiative a ses avantages : il est frustrant de faire deux heures de route pour se rendre compte qu’on ne peut pas se garer près de son sentier favori.

Par contre, il faut s’y prendre à l’avance pour réserver sa place : on peut effectuer la réservation entre 12 heures et deux semaines à l’avance.

Même ceux qui arrivent à vélo et ceux qui se font déposer par un ami doivent faire une réservation. Chaque réservation porte sur une voiture ou une camionnette, et peut couvrir jusqu’à huit personnes.

Il y a d’autres stationnements officiels dans le coin, comme ceux qui desservent le mont Giant, qui ne sont pas soumis au système de réservation. Mais il n’est pas permis, après s’être garé, de traverser la route pour aller sur le territoire de l’AMR.

Dans un courriel envoyé à La Presse, le Department of Environmental Conservation de l’État de New York (NYSDEC) a tenu à préciser qu’il avait suivi les recommandations d’un comité consultatif sur la planification de la région des High Peaks et qu’il avait également consulté les communautés locales et les adeptes de plein air avant de mettre cette mesure en place.

Des navettes

Un autre projet-pilote de la saison 2021 sera de retour cette année : une navette pour les randonneurs entre le vaste stationnement de Marcy Fields et le début des sentiers pour le mont Giant et Rooster Comb. Celle-ci sera en service les fins de semaine et les jours de congé. La fréquence sera d’environ une navette par heure. Il faut donc bien planifier sa sortie.

Les randonneurs québécois connaissent déjà la navette qui part de Marcy Fiels pour desservir le petit stationnement du Gardens, qui se remplit dans un temps record les fins de semaine. Le Gardens permet d’avoir accès au mont Big Slide et à des sommets plus reculés, tels Basin et Haystack. Cette navette sera encore en service cette année.

Un autre chose n’a pas changé : le sentier pour le mont Cascade. Le NYSDEC prévoyait de déplacer une bonne section du sentier en 2019 pour qu’il commence à un endroit plus sécuritaire. Le stationnement sur la route 73 était pour le moins périlleux, avec une succession de courbes et une circulation rapide. Le NYSDEC a fait savoir à La Presse que le nouveau sentier n’est pas encore achevé. Les randonneurs ne seront donc pas dépaysés en se garant à l’emplacement original.

Le sentier du mont Ampersand devait lui aussi bénéficier d’un nouveau stationnement en 2019, mais le NYSDEC n’a pas encore entrepris les travaux prévus.

Il n’y a rien de bien nouveau pour le stationnement d’Adirondack Loj, qui donne accès à de beaux sommets comme Marcy et Algonquin. Les habitués savent qu’il faut se lever très, très tôt pour arriver à se trouver une place.

Infos

En 2020, le NYSDEC a établi des kiosques au départ de quelques sentiers pour donner de l’information et sensibiliser les nouveaux randonneurs au sujet de la sécurité en montagne et des principes Sans trace. Cette initiative sera également de retour cette année.

Il faut être pleinement vaccinés (deux doses) pour entrer aux États-Unis par la voie terrestre. Il est sage d’apporter une preuve même si les douaniers ne la demandent pas toujours. Il faut aussi remplir le formulaire ArriveCAN pour pouvoir revenir au Canada. Comme cette tâche peut être faite jusqu’à 72 heures à l’avance, il est possible de s’en occuper avant même de partir de chez soi pour aller faire une petite journée de rando dans les Adirondacks.

Chiffre de la semaine

213

C’est le nombre de journées sans gel à Montréal par année, en moyenne. On devrait maintenant être tranquilles pour un petit moment.

Suggestion de vidéo

L’ours acrobate

Les acrobaties de cet ours nous rappellent qu’il ne faut pas ménager ses efforts lorsque vient le temps de ranger sa nourriture.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.