Arthrite

Riposter pour éradiquer cette maladie incomprise

Un Québécois sur cinq vit avec l’arthrite1, ce qui en fait l’une des maladies chroniques les plus répandues dans la province. L’arthrite est douloureuse et débilitante, et d’ici 2035, on estime que le nombre de personnes vivant avec cette maladie atteindra 1,7 million au Québec2. Pour aider tous ces gens à jouir d’une meilleure qualité de vie, la Société de l’arthrite du Canada redouble d’efforts pour éradiquer l’arthrite – en finançant la recherche de pointe, comme les projets présentés ci-dessous et en soutenant des idées novatrices conçues pour faciliter la vie des personnes vivant avec la maladie. « Il est temps de riposter contre l’arthrite », affirme Trish Barbato, présidente et chef de la direction de la Société de l’arthrite du Canada.

Une maladie incomprise

Plus de 100 types d’arthrite sont répertoriés. « Il s’agit d’une maladie complexe sur laquelle nous connaissons très peu de choses », explique Trish Barbato, présidente et chef de la direction de la Société de l’arthrite du Canada. « Nous approfondissons notre compréhension des éléments qui font que les personnes sont à risque de développer l’arthrose, la forme la plus courante d’arthrite, mais la cause exacte de cette maladie demeure un mystère. »

Les symptômes de l’arthrite – douleur aux articulations, inflammation, perte de mobilité – peuvent facilement être perçus comme des signes normaux de vieillissement. Or, la majorité des patients qui en sont atteints ont moins de 65 ans1. La douleur de l’arthrite peut être atroce et empêcher les gens de profiter pleinement des activités quotidiennes en plus d’affecter leur santé mentale.

La recherche novatrice et ses retombées transformatrices

L’année dernière, la Société de l’arthrite du Canada a investi 5,3 millions de dollars dans la recherche – 47 % 3 de plus que lors de l’exercice précédent – pour financer 98 projets de recherche partout au pays. Ces investissements ont des retombées tangibles sur la vie des patients et pour la société. L’amélioration de la gestion de la douleur aide une quantité de gens à s’épanouir au travail, à pratiquer des activités physiques et à entretenir de saines relations. « Nous remercions tous les donateurs qui participent aux efforts visant à mettre au point les meilleurs traitements et, un jour, espérons-le, un remède », conclut Trish Barbato.

Merci aux commanditaires

La Société de l’arthrite du Canada tient à remercier ses généreux commanditaires du Mois de la sensibilisation à l’arthrite pour le financement des plus urgentes priorités en matière de recherche, de défense de la cause, d’innovation et d’information : Grand Imperial Conclave of Canada Charitable Foundation, Medline Canada et Pfizer Canada.

Obtenir de l’aide

Vivre avec l’arthrite peut être un défi. La Ligne d’information sur l’arthrite de la Société de l’arthrite du Canada est un service gratuit d’information et de soutien par téléphone et par courriel pour les personnes atteintes d’arthrite. Nos bénévoles qualifiés peuvent répondre à vos questions sur l’arthrite, sur la façon de gérer la maladie et sur l’accès aux ressources.

Nous sommes là pour vous aider.

Composez le 1 800 321-1433 et appuyez sur le « 2 ».

Envoyez un courriel à info@arthrite.ca

Remplissez le formulaire « Nous joindre ».

1 - https://arthrite.ca/a-propos-de-l-arthrite/qu-est-ce-que-l-arthrite/faits-et-statistiques-sur-l-arthrite

2 - Arthritis Community Research and Evaluation Unit (ACREU), The Status of Arthritis in Canada and Provincial Highlights, Société de l’arthrite (2019)

3 - https://arthrite.ca/AS/finances/2022/rapport-d-impact.htm

Cinq priorités de recherche

Douleur

Ce symptôme principal limite les tâches du quotidien, la pratique d’activités physiques, le travail et affecte l’humeur. « Un projet de recherche que nous finançons au Québec vise à adapter certaines substances naturelles pour mettre au point un médicament atténuant les douleurs au dos provoquées par l’arthrose », rapporte Siân Bevan, Ph. D., et directrice du volet scientifique à la Société de l’arthrite du Canada.

Arthrose

L’arthrose survient lorsque le corps perd sa capacité à réparer le cartilage des articulations, ce qui cause un frottement douloureux entre les os. Un projet de recherche basé au CHU Sainte-Justine explore l’utilisation de la nanotechnologie pour développer un traitement efficace à long terme.

Arthrite inflammatoire

L’arthrite inflammatoire survient lorsque le système immunitaire du corps s’attaque aux tissus des articulations plutôt qu’aux germes, aux virus ou aux autres substances étrangères. La Société de l’arthrite du Canada finance des recherches à l’Université McGill pour voir si un test sanguin pourrait déterminer à l’avance qui répondra au traitement par le méthotrexate. « Cette recherche pourrait aider les gens à obtenir plus rapidement le traitement dont ils ont besoin », dit Siân Bevan.

Arthrite juvénile

L’arthrite ne touche pas que les aînés : quelque 25 000 enfants au pays en sont atteints4. Le Québec participe à un projet de recherche pancanadien visant à personnaliser les soins pour les jeunes patients. Ce vaste projet aspire notamment à accélérer le diagnostic, à trouver le meilleur traitement plus tôt et à développer une application permettant aux enfants de surveiller l’évolution de leurs symptômes.

Au travail

L’arthrite peut affecter la capacité des gens à exercer leur métier et à gagner leur vie. En Ontario, un projet de recherche vise à approfondir notre compréhension des défis sociaux et professionnels uniques auxquels doivent faire face les jeunes adultes atteints de maladies rhumatismales.

4 - https://arthrite.ca/soutien-et-education/ ressources-de-soutien/soutien-pour-l-arthrite-juvenile

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.