Piloter la transition énergétique une maison à la fois

Alors que le monde s’apprête à vivre une transition énergétique sans précédent, la demande pour des systèmes de chauffage électrique s’annonce exponentielle en prévision des décennies à venir. Aux yeux du fabricant québécois Stelpro, tous les astres sont alignés pour que cette entreprise familiale — lauréat Platine des Sociétés les mieux gérées au Canada — devienne le leader incontesté dans ce domaine en Amérique du Nord grâce à ses produits novateurs et à Allia, son nouvel écosystème pour la maison intelligente.

Une occasion en or

Dans la course contre les changements climatiques, la plupart des États de la planète ont adopté d’importantes cibles de réduction des gaz à effet de serre (GES), et le passage des énergies fossiles vers les énergies renouvelables comme l’éolien, le solaire et l’hydroélectricité y joue un rôle clé. La consommation mondiale d’électricité fera plus que doubler, passant de 20 % à plus de 40 % de la demande totale d’énergie d’ici à 2050.

Aux États-Unis, où la proportion de ménages ayant recours à l’électricité pour le chauffage (35 % en 2018) est appelée à croître rapidement grâce à la démocratisation de l’éolien et du solaire, Stelpro est très bien positionnée pour accroître sa présence dans ce marché.

« Il n’y a aucun doute que le futur du chauffage sera électrique partout en Amérique du Nord, et nous sommes prêts. L’électricité fait partie de notre ADN depuis 40 ans », indique Yves Chabot, président de Stelpro, une entreprise établie à Saint-Bruno-de-Montarville.

Innovation

Le fabricant, qui vend chaque année plus d’un million d’appareils de chauffage (plinthes électriques, convecteurs, aéroconvecteurs, câbles chauffants, etc.) et au moins 500 000 thermostats, réinvente l’industrie du chauffage électrique. L’objectif : que le chauffage ne soit plus une obligation, mais bien un choix consciencieux pour améliorer le confort, réaliser des économies et poser des gestes pour l’environnement (le chauffage électrique n’émet pas de GES). « Ces dernières années, nous avons repensé la totalité de notre catalogue sous l’angle du design, mais ça va plus loin. L’efficacité d’un système de chauffage réside dans son thermostat, c’est-à-dire le contrôle », souligne Yves Chabot.

Le thermostat se révèle donc hautement stratégique, car il permet à toutes les parties de communiquer entre elles en vue d’assurer un confort maximal, mais aussi d’engendrer des économies et d’avoir un effet positif sur l’environnement, comme l’explique le dirigeant. « C’est pour cette raison qu’une filiale de notre groupe, Synapse électronique, participe à la conception des thermostats et les fabrique à Shawinigan, ce qu’aucun autre compétiteur ne fait. On est passé de l’ère du thermostat mécanique à celle du thermostat électronique au début des années 90, et maintenant à celle du thermostat intelligent », décrit-il.

Une nouvelle alliée

Or l’ambition de Stelpro ne s’arrête pas là. Tout en continuant à offrir des solutions de chauffage, qui sont sa raison d’être, l’entreprise s’est positionnée en 2018 comme pionnière de la maison intelligente dans un contexte d’efficacité énergétique avec le lancement des contrôleurs et thermostats Maestro.

Elle poursuit cette année avec Allia, cet écosystème connecté qui permettra de contrôler, à partir d’une application mobile ou par commande vocale, tous les paramètres liés au confort de la maison, qu’on pense au chauffage électrique conventionnel, aux planchers chauffants ou aux thermopompes. L’écosystème Allia est d’ailleurs compatible avec l’offre de produits et services pour la maison intelligente Hilo, mise au point par Stello, la coentreprise de Stelpro et d’Hilo (une filiale d’Hydro-Québec).

« La plateforme Allia est au cœur de notre vision, car elle vient donner tout son sens au concept de maison intelligente. Par exemple, le chauffage baissera et les lumières s’éteindront automatiquement aussitôt que son occupant sortira à l’extérieur », illustre Yves Chabot, qui ajoute qu’Allia pourra générer des économies de 20 à 25 % sur la facture de chauffage.

Partenariat stratégique

Toujours dans sa volonté d’être à l’avant-garde de la maison intelligente, Stelpro s’est associée avec Lancey Energy Storage. Dans un contexte où un nombre grandissant de maisons produisent leur propre énergie verte, cette jeune entreprise française a créé un radiateur électrique intelligent qui intègre une batterie au lithium-ion. Pendant les heures de faible consommation, cette dernière a la capacité de se recharger grâce aux énergies renouvelables — des panneaux solaires placés sur le toit, par exemple — et, ensuite, de restituer l’énergie au réseau domestique en période de pointe, lorsque les tarifs d’électricité sont plus élevés, ce qui fait diminuer les frais de chauffage.

Inutile de préciser que les défis qui attendent Stelpro sont extrêmement motivants pour les 500 employés en place, dont 25 se consacrent à la recherche et au développement.

« Le contexte actuel renforcit notre modèle d’affaires et nous donne de nouvelles occasions dans des marchés qui étaient jusqu’ici moins tournés vers l’électrique. L’avenir s’annonce très stimulant pour nous », conclut Yves Chabot.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.