Joey Scarpellino dans Ladies Night

Le comédien Joey Scarpellino se joint à la distribution de Ladies Night, spectacle qui sera repris à compter du mois d’août dans une mise en scène de Denis Bouchard. Il remplace Mathieu Baron. « Après quelques semaines de répétitions avec l’équipe, la préparation et le travail de la scène s’avéraient trop exigeants pour Mathieu », précise Tandem, le producteur du spectacle, dans un communiqué diffusé jeudi. « C’est avec beaucoup de regret qu’il a dû prendre cette décision difficile pour protéger sa santé mentale et physique. » Joey Scarpellino rejoint une distribution formée de Rémi-Pierre Paquin, Sébastien Leblanc, Patrick Emmanuel Abellard, Guillaume Rodrigue et Julie Ringuette. La nouvelle mouture de Ladies Night souligne les 20 ans de la première version québécoise de la pièce, qui mettait alors en vedette Serge Postigo, Didier Lucien et Michel Charette, entre autres. Le spectacle reprendra le 4 août au Théâtre Desjardins, à LaSalle, et tournera un peu partout au Québec jusqu’en décembre.

— Alexandre Vigneault, La Presse

Cinéma

7e art pour tous et partout !

Bonne nouvelle pour les amateurs de cinéma en plein air. Le 7e art est à l’honneur aux quatre coins de la métropole, avec une sélection aussi riche que variée, locale qu’internationale, divertissante qu’engageante. Et ce, tout au long de l’été. Ça n’a pas de prix, mais c’est (très souvent) gratuit ! Quatre programmations choisies.

Dans un quartier près de chez vous

Petits et grands cinéphiles sont ici gâtés. Les jardins, parcs et stationnements de Verdun, LaSalle, L’Île-des-Sœurs, Saint-Michel et pour la première année Verchères accueillent cet été dans le cadre de Ciné-Quartier une foule de projections extérieures gratuites. Avec des films de choix. Cela commence dès ce vendredi, au Centre Henri-Lemieux, à LaSalle, avec C.R.A.Z.Y., hommage à Jean-Marc Vallée, en cette soirée de fête nationale. En vrac et dans le désordre, quelques titres à ne pas manquer, à Verdun, notamment : Le trésor du Petit Nicolas (29 juillet), Norbourg (3 août) et Félix et le trésor de Morgäa (19 août). Dans Saint-Michel, les citoyens seront invités à voter pour le film à être projeté, tandis qu’à Verchères, les femmes seront à l’honneur, avec la projection de trois documentaires au féminin. À noter que des projections intérieures sont aussi ici au menu, notamment des courts métrages familiaux.

Documentaires engagés sous les étoiles

C’est reparti pour une 13e édition du Cinéma sous les étoiles de Funambules médias. Dès la semaine prochaine et jusqu’au 9 septembre, on nous propose pas moins de 70 documentaires, dont 55 projections gratuites, le tout dans une vingtaine de parcs aux quatre coins de la ville. Au menu, des films d’ici et d’ailleurs, à la fois grand public ou plus nichés, portant sur des enjeux environnementaux, sociaux, féministes, dans une volonté affichée de démocratisation culturelle. Des discussions suivront les projections. Les festivités commencent le mercredi 29 juin à 19 h au parc Baldwin, avec, et en première canadienne, L’énergie des dieux, de la Française Laetitia Moller, un film qui promet de rocker, sur le parcours d’un groupe de quatre jeunes autistes, dirigé par un éducateur véritablement passionné par l’art (et moins par l’éducation). Avis aux intéressés : une prestation musicale suivra !

Ciné-policier

Bonne nouvelle pour les amateurs de policiers : Film Noir au Canal, le festival de films policiers cultes, sur le bord du canal de Lachine, est de retour cette année, après une absence prolongée de deux ans. Au menu : six projections surprises gratuites, tous les dimanches, du 17 juillet au 21 août, dès le coucher du soleil. La formule, bien connue des habitués, demeure inchangée cette année : le titre du film, choisi par une équipe de fins cinéphiles, n’est révélé que quelques jours avant le jour J ; que vous soyez à pied, à vélo ou en kayak, rendez-vous dès 19 h au square Saint-Patrick, angle Wellington et Saint-Patrick ; une prestation musicale ainsi qu’une présentation par un invité choisi précèdent chaque représentation. C’est d’ailleurs Rear Window qui lance le festival cette année (vers 21 h). Louis Bélanger (Gaz bar blues, Post mortem) viendra aussi présenter ce classique de Hitchcock (1954), mettant en vedette Grace Kelly et James Stewart (en version originale sous-titrée).

Soirées cultes

Amateurs de films cultes, ceci est pour vous. Le Cinéma Public, en collaboration avec le Livart, propose Bleu Soir, un évènement unique pour cinéphiles avertis. Du dimanche au jeudi, la cour intérieure de l’ancien presbytère de la rue Saint-Denis se transforme en cinéma à ciel ouvert. Au programme, à partir du 26 juin : une série de 45 projections, dans une ambiance intime quoique festive, service de bar en sus. La saison commence en force dès dimanche avec La vraie nature de Bernadette, classique de Gilles Carle qui fête cette année ses 50 ans, en présence de Micheline Lanctôt et de Donald Pilon. Suivront, et tout au long de l’été, entre autres nouveautés et films primés, Noémie dit oui (Geneviève Albert), Journal de Tûoa (Miguel Gomes et Maureen Fazendeiro) et En route ! (Panah Panahi). Une thématique solaire, une série Les insomniaques en plus d’évènements spéciaux s’ajouteront à la programmation. À noter que les places sont limitées; 15 $ par personne.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.