Des projets innovants dans les écoles privées du Québec

De la maternelle au secondaire, les écoles privées québécoises multiplient les initiatives pour adapter l’enseignement aux enjeux de demain et pour favoriser la réussite des élèves. Voici un petit aperçu des projets gagnants de la première édition des Prix de l’innovation en éducation de la Fédération des établissements d’enseignement privés (FEEP).

INNOVATION PÉDAGOGIQUE AU PRIMAIRE

École Marie-Anne Projet : Apprentissage 360 Située à Rawdon, l’école Marie-Anne est un établissement privé préscolaire et primaire qui a complètement transformé sa façon d’organiser les classes afin de personnaliser l’enseignement et d’engager davantage les élèves dans leurs apprentissages. Dans ce projet pédagogique novateur (appelé «  Apprentissage 360  »), les élèves évoluent dans des classes spécialisées selon la matière (mathématique, français, science, etc.) qui accueillent des groupes d’élèves de 3e, 4e, 5e et 6e années. Chaque élève choisit ses propres stratégies pour apprendre et développer les compétences du programme de formation.

INNOVATION PÉDAGOGIQUE AU SECONDAIRE

Séminaire de Sherbrooke Projet : #suiveznostraces Le Séminaire de Sherbrooke est un établissement d’enseignement privé secondaire et collégial qui a mis de l’avant l’approche pédagogique novatrice #suiveznostraces. Cette dernière repose sur un partenariat entre les élèves de l’école et divers organismes actifs dans la communauté. Elle permet aux élèves de réaliser des tâches directement reliées à leur apprentissage dans des organisations communautaires de la région. Ce rayonnement externe devient ainsi une source tangible de valorisation pour les élèves puisque ces derniers deviennent de véritables agents de changement positifs au sein des organisations dans lesquelles ils sont appelés à œuvrer.

SOUTIEN AUX ÉLÈVES AYANT DES DÉFIS PARTICULIERS

Collège Charles-Lemoyne Projet : Atelier de préparation aux examens Situé sur la Rive-Sud de Montréal, le Collège Charles-Lemoyne a mis sur pied un atelier de préparation aux examens. Ce projet novateur a été conçu pour répondre aux besoins des élèves ayant des besoins particuliers, ainsi que pour soutenir les élèves qui présentent de l’anxiété en période d’examens. L’atelier se compose de deux volets, soit deux rencontres en groupe. Près d’une centaine d’élèves de secondaire 1 à 5 ont participé de façon volontaire aux deux volets offerts en dehors des heures de classe. Le projet a connu un tel succès qu’il sera offert à plus large échelle au cours des prochaines années.

PROMOTION DE L’ENTREPRENEURIAT ÉTUDIANT

Collège Notre-Dame Projet : Jardins divers Des élèves du Collège Notre-Dame, situé dans le quartier Côte-des-Neiges à Montréal, ont mis en place un projet d’entrepreneuriat appelé «  Jardins Divers  ». Ce dernier répond à une demande en produits biologiques et locaux, et contribue à combattre l’insécurité alimentaire dans le quartier en offrant des repas à bas prix aux familles défavorisées de la communauté. Les élèves du Collège s’occupent des plantes, gèrent les horaires ainsi que le calendrier de production et prennent les décisions concernant le bon fonctionnement du projet. Cela permet aux jeunes de se responsabiliser et de se familiariser avec le monde de l’entrepreneuriat social.

PROMOTION DE LA LANGUE ET DE LA CULTURE QUÉBÉCOISE

Collège Regina Assumpta Projet : Comité de valorisation

de la langue française Comme plusieurs écoles de Montréal, le Collège Regina Assumpta accueille une majorité d’élèves pour qui le français n’est pas la langue maternelle. En 2015, le Collège a donc créé le «  Comité de valorisation de la langue française  ». Sa mission première est de faire connaître la politique linguistique du Collège, ainsi que de valoriser la culture française par des actions concrètes et des activités ludiques.

L’École bilingue

Notre-Dame de Sion Projet : EBNDS 375 Située à Saint-Laurent, un quartier multiculturel de Montréal, l’École bilingue Notre-Dame de Sion a profité du 375e anniversaire de la métropole pour piquer la curiosité de ses élèves de la maternelle à la 6e année. Grâce à l’appui de sa communauté et à l’engagement de bénévoles, cette école primaire a organisé différentes activités tout au long de l’année pour faire découvrir à ses élèves l’histoire et les multiples facettes de Montréal.

ARCHITECTURE, AMÉNAGEMENT ET PRÉSERVATION DU PATRIMOINE BÂTI

Externat Sacré-Cœur Projet : Agrandissement et réaménagement majeur des locaux Situé à Rosemère, dans la région des Laurentides, l’Externat Sacré-Cœur a entrepris un projet d’agrandissement et de réaménagement majeur de ses locaux, en raison de l’augmentation importante du nombre d’élèves fréquentant l’école. Pour pallier au manque d’espace et mieux répondre aux besoins de ses élèves, cet établissement d’enseignement secondaire a donc décidé de construire un nouveau pavillon qui s’harmonise avec l’ancienne bâtisse, érigée en 1957. L’agrandissement lui a notamment permis d’ajouter 8 classes et 2 laboratoires informatiques.

SANTÉ ET SAINES HABITUDES DE VIE

École Trilingue Vision Québec Nord Projet : Grow into the best version of yourself Situé à Charlesbourg, dans la région de la Capitale-Nationale, l’École Trilingue Vision Québec Nord est une école préscolaire et primaire qui a décidé de répondre au besoin de bouger et d’être dehors de ses élèves. Les cours d’éducation physique de cet établissement d’enseignement privé ont donc lieu à l’extérieur. Les sports sont pratiqués en fonction de la saison (sports de glisse en hiver tels que le patin et le ski de fond, et sports aquatiques et d’endurance en été comme la natation et le vélo). Grâce à ce projet, le personnel de l’école a constaté que depuis que les élèves font régulièrement le plein de soleil et d’air frais et qu’ils oxygènent leur cerveau, ils sont plus disposés et réceptifs à l’apprentissage en classe.

DÉVELOPPEMENT DURABLE

Collège d’Anjou Projet : Zéro Carbone Situé dans la région de Montréal, le Collège d’Anjou est une école secondaire privée dont les élèves ont lancé il y a cinq ans un projet environnemental durable appelé «  Zéro Carbone  ». Depuis son lancement, ce projet a permis de mettre en place plusieurs initiatives en lien avec le développement durable et l’efficacité énergétique. Le Collège a, par exemple, été la première école privée au Québec à se munir d’un composteur industriel. Les élèves sont d’ailleurs grandement impliqués dans le centre de tri pour séparer les matières recyclables, les matières compostables et les déchets.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.