Début de la vaccination des 5 à 11 ans

des enfants vaccinés dès demain

Québec, Montréal — Des enfants de 5 à 11 ans pourraient recevoir une première dose de vaccin dès mercredi dans certaines régions, selon un scénario qui circulait lundi dans le réseau de la santé. La vaccination débuterait dans les écoles à compter du 29 novembre. Québec annoncera mardi les détails de sa campagne alors que le nombre de cas de COVID-19 atteint de nouveaux sommets au sein de ce groupe d’âge.

Les enfants constituent le dernier groupe non vacciné au sein de la population dans la province. Et signe que cette étape est très attendue, le premier ministre François Legault y participera en compagnie du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, du directeur de la campagne de vaccination au Québec, Daniel Paré, et du directeur national de santé publique, le DHoracio Arruda.

« On va expliquer en détail comment va fonctionner la vaccination de 5 à 11 ans », a brièvement fait savoir M. Legault, en marge d’une rencontre avec la mairesse de Montréal, Valérie Plante, dans la métropole, lundi.

La conférence de presse ne se tiendra pas à 13 h, mais plutôt à 17 h comme lors d’annonces importantes liées à la pandémie.

Le gouvernement Legault a choisi de tenir sa conférence de presse le jour où la protectrice du citoyen rendra public son rapport spécial sur la gestion de la crise de la COVID-19 dans les CHSLD pendant la première vague.

Le gouvernement de Doug Ford a, quant à lui, confirmé lundi que les parents pourraient prendre un rendez-vous pour leur enfant dès ce mardi. La vaccination pourrait donc être lancée jeudi en Ontario, selon les autorités locales.

Au Québec, les premiers enfants pourraient être vaccinés dès mercredi après-midi dans les centres de vaccination, dans certaines régions. Il s’agissait d’un scénario qui circulait dans le réseau de la santé lundi soir, a-t-on appris. La vaccination dans les écoles devrait, quant à elle, s’amorcer le 29 novembre, soit lundi prochain, selon des informations émanant du ministère de l’Éducation.

Au moment de vacciner les 12 à 17 ans, le printemps dernier, la vaccination s’était également amorcée dans les centres de vaccination avant de se déplacer dans les écoles secondaires.

Le gouvernement Legault se dit prêt à amorcer cette étape cruciale de la vaccination depuis plusieurs semaines.

François Legault a d’ailleurs fait miroiter la possibilité de « laisser tomber » la grande majorité des consignes sanitaires lorsque 80 % des enfants de 5 à 11 ans seraient vaccinés au Québec.

L’objectif est d’administrer une première dose de vaccin aux 5 à 11 ans – environ 650 000 enfants – avant Noël. Le Comité sur l’immunisation du Québec publiera ce mardi son avis sur la vaccination de ce groupe, a confirmé l’Institut national de santé publique du Québec.

Au fédéral, le Comité consultatif national de l’immunisation a recommandé un délai d’au moins huit semaines entre la première et la deuxième dose pour augmenter la réponse immunitaire des enfants. Santé Canada a donné son feu vert au vaccin pédiatrique de Pfizer-BioNTech vendredi. Les premières doses de vaccin pour enfants sont arrivées au pays dimanche.

Nouveau sommet chez les 5 à 11 ans

Depuis le début de l’année, tout près des deux tiers des écoles ont eu au moins un enfant infecté. Le Québec recense 176 nouveaux cas de COVID-19 par jour en moyenne chez les moins de 10 ans. C’est davantage qu’au sommet de la deuxième vague, à la fin de 2020. Et la hausse est loin d’être terminée.

Le nombre de cas est en hausse de 11 % sur une semaine et continue à grimper de jour en jour. Les nombreux cas se font sentir dans le réseau scolaire. Actuellement, 791 écoles ont au moins un cas actif de COVID-19, soit un peu plus du quart des établissements de la province.

Depuis la rentrée, tout près des deux tiers (1936) des établissements d’enseignement primaire ont rapporté au moins un cas, selon les données du ministère de la Santé et des Services sociaux.

La situation est diamétralement différente pour les 20 à 29 ans, dont 81,1 % sont adéquatement vaccinés. Longtemps le groupe qui affichait le plus de cas, ils sont parmi les moins touchés à l’heure actuelle.

Ceux-ci rapportent en moyenne 66 nouveaux cas par jour, le tiers de la moyenne chez les jeunes enfants. Il reste que le nombre d’hospitalisations demeure peu élevé chez les enfants d’âge primaire. Depuis deux semaines, huit enfants de moins de 10 ans ont dû être hospitalisés.

À titre comparatif, seulement trois jeunes de 10 à 19 ans ont dû se rendre à l’hôpital en raison de la COVID-19. Aucun Québécois de moins de 10 ans n’a succombé à la COVID-19.

Les 692 nouveaux cas rapportés lundi portent à 702 la moyenne quotidienne sur sept jours. La tendance est ainsi à la hausse de 10 % sur une semaine. Les deux morts rapportées lundi portent la moyenne quotidienne à deux, tendance qui est en légère baisse.

Un plateau semble s’être installé depuis un peu plus d’une semaine quant au nombre de personnes hospitalisées, qui oscille autour de 200. Lundi, ce nombre a augmenté de 5 par rapport à la veille, pour atteindre 204. De ce nombre, 46 personnes se trouvent aux soins intensifs, une hausse de 5.

Les non-vaccinés continuent de représenter la majorité des nouveaux cas de COVID-19. Ils constituent en moyenne 409 nouveaux cas par jour, soit un taux de 234 par million de personnes. À titre comparatif, les Québécois pleinement vaccinés représentent en moyenne 262 nouveaux cas par jour, soit un taux de 40 par million.

La majorité des hospitalisations surviennent également chez les non-vaccinés ; 11 d’entre eux sont hospitalisés chaque jour en moyenne, soit 6,1 par million. On compte quotidiennement six personnes pleinement vaccinées hospitalisées, soit 0,9 par million.

— Avec la collaboration de Pierre-André Normandin, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.