Essential Quality triomphe au Belmont Stakes

New York — Brad Cox a signé sa première victoire de la Triple Couronne lorsque son cheval Essential Quality a triomphé au Belmont Stakes, samedi, tout en attendant de savoir s’il va hériter de la victoire au Derby du Kentucky.

Cox gagnerait le Derby du Kentucky avec Mandaloun si le cheval Medina Spirit est disqualifié. Pour le moment, il peut célébrer la victoire d’Essential Quality, qui a devancé Hot Rod Charlie par une longueur et quart.

Essential Quality, qui était favori à six-contre-cinq, a devancé le meneur, Hot Rod Charlie, lors du dernier tournant de cette course d’un mille et demi.

Rombauer, gagnant du Preakness, a terminé troisième, devant Known Agenda.

Essential Quality, poulain gris, avait conclu le Derby du Kentucky au quatrième échelon même s’il était considéré comme le favori. Il a toutefois montré au Belmont Stakes la raison pour laquelle beaucoup le voyaient comme l’un des meilleurs chevaux de 3 ans aux États-Unis.

« Au Derby du Kentucky, nous étions si sûrs que nous allions remporter la course », a dit le jockey Luis Saez, qui a remporté une course de la Triple Couronne pour la première fois de sa carrière. « Il était prêt pour la course, mais nous avons eu un départ malchanceux. Aujourd’hui, l’objectif était de sortir de la porte de façon propre. »

S’il devait gagner le Derby du Kentucky par la porte arrière, Cox ne partagerait sûrement pas la même joie que pour sa plus récente victoire au Belmont Stakes, celle qu’il considérerait comme sa vraie première lors d’une course de la Triple Couronne.

Cox l’avait vu venir. L’été dernier, il avait prédit qu’Essential Quality serait son cheval pour le Belmont Stakes.

Il s’agissait également d’une sorte de rédemption pour Saez, qui pensait avoir savouré un premier triomphe lors de la Triple Couronne en 2019, quand Maximum Security a gagné le Derby du Kentucky. Maximum Security a toutefois été disqualifié pour avoir entravé le chemin d’autres chevaux.

Cette fois, il n’y a pas eu de disqualification.

« Hot Rod Charlie a effectué une superbe course, et je pensais qu’avec notre rythme, nous étions en bonne position pour revenir devant, a dit Cox. Luis a fait un travail fantastique pour se mettre au bon endroit au dernier tournant et il a vraiment pu montrer l’endurance en fin de course. »

Saez a qualifié le Belmont Stakes de « deuxième maison », ajoutant qu’il avait « toujours voulu gagner cette course ».

La course s’est déroulée sans cheval entraîné par Bob Baffert, qui a été banni de l’Association des courses de New York après que Medina Spirit eut échoué à un test antidopage après le Derby du Kentucky.

L’hippodrome de Churchill Downs, où se déroule le Derby du Kentucky, a suspendu Baffert pour deux ans après qu’un deuxième échantillon eut été déclaré positif à la bétaméthasone. Ce stéroïde est interdit dans tous les niveaux de course au Kentucky, au Maryland et à New York.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.