Ça fait jaser

Ces personnalités font parler d’elles pour le meilleur ou pour le pire. Tour d’horizon des nouvelles d’ici ou d’ailleurs qui animeront les conversations autour de la machine à café (ou dans un Zoom).

Présidence de l’UDA

Sophie Prégent ne sollicitera pas de nouveau mandat

Sophie Prégent ne se représentera pas à la présidence de l’Union des artistes (UDA) le printemps prochain, a confirmé la comédienne mardi.

La comédienne avait été élue à la présidence de l’UDA il y a près de 10 ans, en octobre 2013, en remplacement de Raymond Legault, qui avait dû abréger son mandat.

Sophie Prégent estime en avoir fait assez. « Ça fait deux mandats et demi que je suis là, je ne pouvais pas partir pendant la pandémie, ce n’était pas le bon moment, mais là, j’arrive à la fin de mon mandat et je ne me voyais pas me représenter pour un autre quatre ans. C’est trop long… », a-t-elle confié à La Presse.

Les candidats à sa succession pourront se manifester dès le 20 février prochain ; la période du vote, elle, aura lieu du 20 au 23 mars. Le nouveau président ou la nouvelle présidente entrera en fonction le 27 mars.

L’UDA a été au cœur des discussions avec le gouvernement du Québec pour mettre en place des mesures d’aide aux artistes pendant la pandémie. Sophie Prégent, qui était la quatrième femme seulement sur les 18 personnes ayant occupé la présidence du syndicat professionnel, a aussi mené de longues négociations ayant mené à la réforme de la Loi sur le statut de l’artiste. D’ici la fin de son mandat, le projet de loi C-11, qui modernisera la Loi sur la radiodiffusion (en forçant les géants du web à investir dans le contenu canadien), pourrait même être adopté.

Diversité

Oui, Sophie Prégent part avec le sentiment du devoir accompli. À travers tous ces dossiers qu’elle a pilotés au fil des ans, de quoi est-elle le plus fière ?

« De la diversité culturelle, répond-elle sans hésiter. Je voulais qu’il y ait une juste représentation sur nos scènes et dans nos écrans. »

« On avait 10 ans de retard par rapport au reste du Canada et 15 ans de retard par rapport aux Américains, il fallait faire bouger les choses, et ç’a bougé. Ç’a été mon bébé. On a créé une table décisionnelle qui réunissait des auteurs, des réalisateurs, des acteurs pour faire changer les choses. Et ça a fonctionné. »

— Sophie Prégent, présidente de l’UDA

« Je suis aussi fière de la création de L’Aparté [organisme qui offre de l’assistance aux personnes du milieu culturel qui font l’objet ou ont été témoins de harcèlement ou de violences au travail], dans la foulée du mouvement #metoo ; c’est quelque chose qui est là pour rester et ça fait partie de mon legs », poursuit Sophie Prégent. Si elle était restée, elle aurait mené un autre dossier qui lui tient à cœur, celui des « minorités audibles », ceux et celles qui ont un accent et qui peinent à se faire embaucher. Mais ce sera à la personne qui lui succédera de mener ce combat, tout comme celui de la diversité sexuelle et de genre, estime-t-elle.

Sophie Prégent compte maintenant consacrer plus de temps à son travail d’actrice – elle tournera dans les nouveaux épisodes de la série Alertes en mars prochain –, ainsi qu’à sa famille, soit son conjoint Charles Lafortune et leur fils Mathis, qui est autiste et souffre d’épilepsie. « Je préside notre fondation Autiste & majeur, donc ce ne sont pas les projets qui manquent. »

Justin Bieber vend son catalogue musical à la société Hipgnosis

Justin Bieber a vendu à Hipgnosis Song Management sa part des droits sur l’intégralité de son catalogue, y compris les mégasuccès DespacitoSorry et Baby. La société d’investissement a annoncé qu’elle avait conclu une entente avec le chanteur canadien pour acquérir sa part de tous les droits d’auteur et redevances d’édition de ses enregistrements originaux. L’accord couvre l’intégralité de la discographie déjà gravée de Bieber, qui compte plus de 290 titres sortis avant la fin de 2021. Les détails de l’entente n’ont pas été divulgués par Hipgnosis et la société a refusé de préciser le montant de la transaction. Le Wall Street Journal avait évoqué une somme d’environ 200 millions de dollars en décembre, confirmée mardi à l’AFP par une source proche du dossier. À 28 ans, Justin Bieber est l’un des plus jeunes artistes à conduire une telle opération.

— La Presse Canadienne et l’Agence France-Presse

Thomas Bangalter, de Daft Punk, annonce un album solo et révèle son visage

Thomas Bangalter, la moitié du célèbre duo de musique électronique français Daft Punk, a annoncé son premier album solo orchestral mardi – et révélé son visage pour la première fois à ses fans sous la forme d’une illustration. Le nouvel album de Thomas Bangalter, Mythologies, doit paraître le 7 avril et promet de réinventer « l’approche de la composition » de l’artiste, selon l’annonce. Formé des DJ français Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, Daft Punk s’est toujours produit sur scène avec des casques. Le duo avait publié quelques photos floues de ses deux membres au début de sa carrière, avant d’adopter un profil anonyme. Daft Punk avait annoncé sa séparation en février 2021 après 28 ans d’existence, puis signé son retour un an plus tard, jour pour jour, sur les réseaux sociaux.

— Laila Maalouf, La Presse

Le film sur Marilyn Monroe, Blonde, en tête des Razzie Awards

Alors que l’Académie des Oscars a dévoilé mardi la liste des films en lice pour la prestigieuse récompense, les Razzie Awards ont publié leur sélection des pires productions et performances de l’année. En tête de liste se trouve le film biographique d’Andrew Dominik sur Marilyn Monroe, Blonde, qui a été sélectionné dans huit catégories. La comédie de Colson Baker (alias Machine Gun Kelly) Good Mourning suit avec sept citations, notamment dans la catégorie pire acteur pour le musicien qui y interprète également le rôle principal. Tom Hanks a lui aussi été sélectionné trois fois pour ses rôles dans les films Elvis et Pinocchio. La star de 12 ans du film Firestarter, Ryan Kiera Armstrong, n’a pas non plus été épargnée par ces prix satiriques, se retrouvant en lice pour le rôle de la pire actrice.

— Laila Maalouf, La Presse

Comédie musicale La Famille Addams

René Simard veut compléter sa « Famille »

Depuis novembre dernier, le metteur en scène René Simard planche sur la production d’une nouvelle comédie musicale, La Famille Addams, basée sur les personnages cultes créés par le dessinateur américain Charles Addams. Le metteur en scène a annoncé mardi qu’il va faire des auditions ouvertes pour trouver l’interprète de Pugsley Addams, le cadet de la famille, pour compléter sa distribution. On sait déjà que c’est la comédienne Alexandra Sicard qui tiendra le rôle de sa ténébreuse sœur, Mercredi. L’identité des parents, Morticia et Gomez Addams, sera dévoilée bientôt. « Quiconque paraissant avoir entre 12 et 14 ans et possédant des aptitudes en chant, en jeu et en danse peut soumettre sa candidature », explique la production par voie de communiqué. Les candidats retenus seront conviés aux auditions à Montréal les 11 et 12 février,et aussi à Québec, les 17 et 18.

— Luc Boulanger, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.