Cascades obtient 28,5 millions pour son usine de Laval

Le fabricant de produits d’emballage et de papier hygiénique Cascades a vendu son usine de Laval à peine trois mois après sa fermeture survenue en juin dernier.

Le prix payé est de 28,5 millions. L’acquéreur est Camco Realties, de Montréal, qui appartient à Barry Cameron, propriétaire de la marque de vêtements Philhobar, qui a ses activités dans le quartier Chabanel, à Montréal.

L’usine est située sur la voie de desserte de l’autoroute 15 en direction nord, tout juste au sud de l’autoroute 440.

Bâtie en 1965, l’usine occupe un terrain de 48 858 mètres carrés. L’évaluation municipale au nouveau rôle est fixée à 11,6 millions. Son dernier compte de taxes foncières et de taxe d’eau s’élève à 232 400 $.

Un appel chez Cascades en fin de journée n’a pas eu immédiatement de suite.

Une usine spécialisée dans les serviettes de papier

L’usine lavalloise était spécialisée dans la fabrication de serviettes de papier destinées au secteur des hôtels, des institutions et de la restauration. Elle avait une capacité de conversion annuelle de 1,4 million de caisses. Elle employait 54 personnes au moment de l’annonce de sa fermeture en novembre 2020.

Un transfert dans d’autres usines de Cascades a été proposé à la plupart des employés touchés par la fermeture.

Fondée en 1964 par les frères Lemaire, Cascades donne du travail à 12 000 personnes et exploite 90 unités de production en Amérique du Nord et en Europe.

Des critiques

Récemment, l’analyste financier de BMO Mark Wilde a critiqué la société manufacturière dans un rapport envoyé à ses clients.

Selon lui, le « peaufinage » des activités chez Cascades ne devait pas s’arrêter avec la vente de sa participation dans Reno De Medici. L’entreprise de Kingsey Falls devait aussi envisager de vendre d’autres actifs – la division des papiers tissu, par exemple – et diversifier son conseil d’administration, exclusivement composé de Québécois.

M. Wilde croit aussi que l’entreprise dégagerait de la valeur en examinant son parc immobilier. La vente d’un bâtiment et d’un terrain dans l’État de New York il y a trois ans a rapporté 72 millions US à Cascades. Cette somme équivaut à 6 % de la capitalisation boursière actuelle.

– Avec la collaboration de Richard Dufour, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.