Actualités économiques

Magasinage des Fêtes, Hydro-Québec, stationnement gratuit et aide fédérale

Quelques nouvelles économiques du jour

Fêtes : les Canadiens prévoient dépenser beaucoup

Les Canadiens sont optimistes à l’approche des Fêtes, selon plusieurs enquêtes récentes sur le commerce de détail. Accenture Canada estime que les Canadiens dépenseront en moyenne 635 $ pour les Fêtes en 2021, soit une augmentation de 119 $, ou de plus de 23 %, par rapport à 2020. Les perspectives de vente au détail de Deloitte Canada suggèrent que les dépenses pourraient être encore plus élevées. Les Canadiens devraient dépenser environ 1841 $ pour le temps des Fêtes, une augmentation de 31 % par rapport à 2020, et de 8 % par rapport à 2019. Avec des budgets plus importants et des préoccupations en matière de pandémie en baisse, les acheteurs devraient faire un retour important dans les centres commerciaux et les magasins physiques, selon JLL Canada. Pas moins de 85 % des consommateurs retourneraient dans les centres commerciaux, selon cette dernière enquête, le ramassage en bordure de rue restant populaire parmi les « acheteurs intentionnels ».

— La Presse Canadienne

Exportation à N.Y. : tracé dévoilé par Hydro-Québec

Hydro-Québec a annoncé jeudi le tracé retenu pour la ligne d’interconnexion Hertel–New York dont la construction débutera au printemps 2023 sur le territoire québécois. Ce projet prévoit la livraison de 1250 MW d’hydroélectricité québécoise à la ville de New York à partir de 2025. Il s’agit d’un contrat de 25 ans pour Hydro-Québec, le plus important contrat d’exportation de la société d’État. Le tracé retenu comprend un segment souterrain de 56,1 km et un segment sous-marin de 1,6 km, en très grande majorité dans des emprises publiques. Huit municipalités de la Montérégie seront touchées : La Prairie, Saint-Philippe, Saint-Jacques-le-Mineur, Saint-Édouard, Saint-Patrice-de-Sherrington, Saint-Cyprien-de-Napierville, Saint-Bernard-de-Lacolle et Lacolle. Le dernier tronçon du tracé longera le ruisseau Fairbanks jusqu’à la rivière Richelieu dans laquelle se trouve le point d’interconnexion avec le réseau américain. Il y aura, plus au sud, un lien de 545 km entre la frontière canado-américaine et la ville de New York.

— La Presse Canadienne

Stationnement gratuit au centre-ville

La Ville de Montréal a annoncé jeudi la gratuité du stationnement sur rue au centre-ville à certains moments, du 3 décembre au 2 janvier prochains. Une mesure semblable avait été adaptée il y a un an. La mesure à venir sera en vigueur dans les rues de l’arrondissement de Ville-Marie les soirs de semaine, de 18 h à 21 h, de même que les fins de semaine. Tout comme en 2020, elle vise à inciter la population à fréquenter les artères commerciales du centre-ville et à encourager les commerçants montréalais lors de la période des achats des Fêtes. Glenn Castanheira, directeur général de la société de développement commercial (SDC) Montréal centre-ville, se réjouit de l’annonce, car le centre-ville a été durement frappé par la pandémie de COVID-19. Il rappelle que des initiatives ont été mises en place afin de favoriser la reprise économique du cœur de la ville. La mairesse de Montréal, Valérie Plante, affirme qu’après une autre année marquée par la pandémie, les commerçants du centre-ville ont plus que jamais besoin de soutien.

— La Presse Canadienne

La prestation pour confinement décriée par le CTC

La présidente du Congrès du travail du Canada estime que les libéraux fédéraux laissent tomber les travailleurs qui souffrent encore de la pandémie avec leur nouvelle prestation, qui profiterait selon elle à bien peu de gens, au bout du compte. Bea Bruske soutient que son syndicat aurait préféré voir le prolongement de l’ancienne Prestation canadienne de la relance économique (PCRE, l’ex-PCU), plutôt que la nouvelle prestation proposée qui vise seulement les travailleurs canadiens touchés par un confinement dans leur région. Mme Bruske rappelle qu’aucune province n’est actuellement en confinement et que certaines pourraient hésiter à en décréter un nouveau à l’avenir. Le projet de loi C-2, déposé mercredi à la Chambre des communes, créerait une prestation en cas de confinement de 300 $ par semaine, jusqu’en mai 2022, pour les travailleurs qui se retrouvent sans emploi en raison d’un confinement lié à la pandémie.

— La Presse Canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.