Kim Kardashian rejoint le club des milliardaires

L’entrepreneuse et star de téléréalité Kim Kardashian possède une fortune estimée désormais à plus de 1 milliard de dollars, a annoncé mardi le magazine spécialisé Forbes. Le nouveau statut de milliardaire de la vedette de 40 ans est dû en partie à ses deux entreprises de cosmétique et de lingerie, KKW Beauty et Skims, ainsi qu’à ses contrats de téléréalité et avec des marques auxquelles elle prête son image, rapporte le magazine. En octobre 2020, Forbes estimait la fortune de Kim Kardashian à 780 millions de dollars. Célébrité mineure au moment du lancement de L’incroyable famille Kardashian, en octobre 2007, Kim Kardashian est devenue une vedette mondiale grâce à cette émission de téléréalité, sur laquelle elle a bâti un empire, avec l’aide de sa mère. Elle compte notamment plus de 200 millions d’abonnés sur sa page Instagram. La star a officiellement demandé en février le divorce de son mari, le rappeur et entrepreneur Kanye West, après des semaines de spéculation sur une probable séparation.

— Agence France-Presse

Le drame mohawk Beans en clôture des Rendez-vous Québec Cinéma

Après son passage au Festival international du film de Toronto (TIFF) et à la Berlinale, le long métrage Beans, de la réalisatrice mohawk Tracey Deer, sera projeté en clôture de la 39e édition des Rendez-vous Québec Cinéma. Ce premier long métrage de fiction de Mme Deer est inspiré des évènements de la crise d’Oka de 1990 vus à travers les yeux d’une jeune fille mohawk de Kahnawake sur le point de passer à l’adolescence. Tracy Deer avait 12 ans au moment de cet évènement et en a été fortement marquée. « Cela a eu l’impact de me faire sentir invisible et incomprise. C’est donc très spécial, et cicatrisant, d’être choisie pour la prestigieuse place du film de clôture aux Rendez-vous Québec Cinéma, a-t-elle dit par voie de communiqué. Je suis reconnaissante de pouvoir partager ma perspective de cet été douloureux avec un public québécois. » De son côté, la directrice générale de Québec Cinéma, Ségolène Roederer, a déclaré : « Beans est un film de clôture essentiel pour un dialogue émancipateur et porteur d’avenir. »

— André Duchesne, La Presse

Francine Raymond intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Abonnée des palmarès radio dans les années 1980 et 1990, l’auteure-compositrice-interprète Francine Raymond sera intronisée dimanche au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens en compagnie de son guitariste et complice, Christian Péloquin. Forte de pas moins de 8 numéros un consécutifs, 18 Prix SOCAN, 14 nominations au Gala de l’ADISQ, dont une rare victoire pour une artiste féminine dans la catégorie du Félix de l’auteur-compositeur-interprète de l’année, Francine Raymond a rayonné sur les ondes notamment avec des succès comme Y’a les mots, qui lui a valu un Octave d’or de la Francophonie internationale attribué par RFI. Avec cinq albums salués par la critique, Francine Raymond a réussi à faire l’unanimité grâce à un folk rock toujours bien ficelé, en partie grâce au travail de Christian Péloquin, musicien autodidacte actif depuis 1971, qui a fait sa marque comme réalisateur, arrangeur, chef d’orchestre, directeur musical, compositeur et interprète.

— Pierre-Marc Durivage, La Presse

Ludovick Bourgeois fait écho au printemps

Le chanteur Ludovick Bourgeois a lancé mardi Écho, quatrième extrait de son album 2, chanson résolument pop en phase avec le renouveau printanier. Composée en collaboration avec son acolyte, Fred St-Gelais, la chanson propose une mélodie et un rythme accrocheurs associés à un texte qui invite à « revivre à nouveau », un message d’espoir qui non seulement tombe à point avec le renouveau saisonnier, mais aussi apparaît comme un baume à l’ambiance plutôt morose qui sévit à cause de la pandémie de COVID-19. Le chanteur poursuit par ailleurs sa tournée Que sera ma vie, en appui à son album nommé dans la catégorie Album de l’année – Pop au dernier Gala de l’ADISQ. L’un des premiers artistes à retrouver la scène lors de la réouverture des salles de spectacle en zone orange en février dernier, Ludovick Bourgeois devrait prochainement se rendre de Belœil à Trois-Rivières en passant par Baie-Comeau. Tous les détails au ludovick.ca.

— Pierre-Marc Durivage, La Presse

Un album en cinq volumes pour Sufjan Stevens

Convocations est le nom du prochain album de Sufjan Stevens, œuvre colossale de 49 chansons qui sera dévoilée en 5 volumes à partir de jeudi. C’est donc deux heures et demie de musique instrumentale que s’apprête à lancer l’auteur-compositeur-interprète américain. Selon les dires de l’artiste, il s’agit d’une « réflexion à propos d’une année d’anxiété, d’incertitude, d’isolation et de pertes » dont les segments auront pour noms Lamentations, Revelations, Celebrations, Incantations et Meditations – ce dernier volume sera offert à l’écoute à partir de midi le 8 avril sur le site de la maison de disques Asthmatic Kitty, de même que sur YouTube. Écrit et enregistré à l’automne 2020 à la suite du lancement de son plus récent opus studio, The Ascension, Convocations est un hommage de Sufjan Stevens à son père, mort en septembre dernier. Ce nouvel album se veut donc une réponse aux différentes étapes de deuil traversées par l’auteur-compositeur-interprète originaire de Detroit.

— Pierre-Marc Durivage, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.