Actualités économiques

Acquisition, denrées alimentaires, cannabis et Tesla

Quelques nouvelles économiques du jour

Groupe Canam achète l’entreprise Supermétal

Une division de Groupe Canam a mis la main sur le spécialiste des charpentes et structures métalliques Supermétal ainsi que ses quelque 550 employés pour une somme qui n’a pas été dévoilée. Cette acquisition, annoncée jeudi, devrait permettre à Canam Ponts d’accroître sa capacité de production ainsi que son offre de produits, a-t-elle expliqué dans un communiqué. Fondée à la fin des années 1950 et établie à Lévis, Supermétal exploite trois usines de charpentes et structures métalliques situées à Lévis, à Sherbrooke, à Montréal ainsi qu’en Alberta. L’entreprise est également propriétaire d’un bureau d’ingénierie et de dessin aux Philippines. Supermétal a notamment travaillé sur des projets de stades, d’aéroports, de ponts et d’immeubles partout en Amérique du Nord. Établie à Saint-Georges, en Beauce, Groupe Canam, qui se spécialise dans la conception et la fabrication de structures en acier, compte plus de 2675 employés et exploite sept usines au Canada ainsi qu’une autre au sud de la frontière.

— La Presse Canadienne

Nouvelle hausse des prix des denrées alimentaires

Les prix mondiaux des produits alimentaires ont à nouveau globalement progressé en mars, pour le dixième mois consécutif, tirés par les huiles végétales et les produits laitiers, mais les cours des céréales ont baissé, a annoncé jeudi la FAO. L’indice FAO des prix des produits alimentaires s’est établi en moyenne à 118,5 points en mars, soit une hausse de 2,1 % par rapport à février et son niveau le plus haut depuis juin 2014. La hausse de mars est principalement due à celle de l’indice des prix des huiles végétales, en hausse de 8 % par rapport à février, atteignant « presque » un plus haut depuis 10 ans, détaille l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture dans un communiqué. L’indice des prix de la viande est en hausse de 2,3 %. Les cours de la volaille et du porc ont augmenté, ceux de la viande bovine sont restés stables tandis que ceux des ovins ont reculé. De leur côté, les prix des céréales ont baissé de 1,8 %, mais restent en hausse de 26,5 % par rapport à mars 2020.

— Agence France-Presse

Canopy Growth achètera Supreme Cannabis

Le producteur de cannabis Canopy Growth a signé un accord pour acquérir Supreme Cannabis Company dans le cadre d’une transaction évaluée à 435 millions. L’acquisition ajoute les marques haut de gamme de Supreme Cannabis, 7Acres et 7Acres Craft Collective, ainsi que d’autres à la gamme de produits de Canopy. L’accord s’inscrit dans le cadre de la stratégie de Canopy visant à croître par acquisitions, alors que le secteur du cannabis connaît une vague de consolidation. Canopy a annoncé la semaine dernière qu’elle avait acheté Ace Valley, un producteur torontois de produits de vapotage, de bonbons gélifiés et de préroulés. En vertu de l’entente, les actionnaires de Supreme Cannabis recevront 0,01165872 d’une action ordinaire de Canopy et 0,01 cent en espèces pour chaque action de Supreme Cannabis détenue. L’offre vaut 44 cents par action de Supreme Cannabis. Les actions de Supreme Cannabis ont clôturé jeudi à 40,0 cents, en hausse de 49 % à la Bourse de Toronto, tandis que celles de Canopy ont clôturé à 35,75 $.

— La Presse Canadienne

Tesla « irrité » par la bureaucratie allemande

Le constructeur de voitures électriques Tesla, qui bâtit près de Berlin une usine géante mais attend toujours le permis de construire définitif, se dit « irrité » par les lenteurs de la bureaucratie allemande et va jusqu’à suggérer des pistes de réforme. « Les obstacles dans le processus d’autorisation ralentissent la transformation industrielle » et créent le « risque que l’Allemagne rate ses objectifs climatiques », argumente le groupe californien dans un courrier que l’AFP a obtenu jeudi. Se disant « irrité » d’être encore en attente du feu vert final pour ses travaux censés s’achever d’ici l’été, Tesla juge qu’en Allemagne, « le cadre législatif pour les autorisations de projets industriels et d’infrastructure » est « en directe contradiction avec l’urgence de planifier et réaliser ces projets ». Tesla vise une production annuelle de 500 000 véhicules électriques dans la « gigafactory », sa première en Europe, qui doit démarrer ses opérations dès juillet au sud-ouest de Berlin. Le constructeur américain bénéficie d’un processus exceptionnel, lui permettant de mener les travaux « à ses propres risques », moyennant le dépôt de cautions. La délivrance du permis de construire est soumise à plusieurs étapes évaluant notamment l’impact environnemental du projet, alors que les organisations écologistes s’inquiètent des conséquences sur l’équilibre et les ressources en eau de cette zone très forestière. Plusieurs recours ont été déposés.

— Agence France-Presse

L’espoir s’amenuise pour la création d’un premier syndicat Amazon aux États-Unis

Les syndicalistes semblaient se préparer à une défaite, jeudi soir, après la première journée de décompte des voix pour ou contre la création d’un syndicat dans un entrepôt d’Amazon, dans l’Alabama, qui serait une première aux États-Unis. Le géant du commerce en ligne, qui a fait campagne contre le mouvement de syndicalisation, avait une large longueur d’avance avec 1100 « non » contre seulement 463 « oui » comptabilisés. Un peu plus de 5800 employés étaient appelés à se prononcer, et 3215 bulletins ont été reçus. Le vote sera remporté par la majorité simple des bulletins exprimés, soit 1608 voix. « Notre système est cassé et Amazon en a largement profité », a déclaré Stuart Appelbaum, le président du RWDSU, le syndicat de la distribution que des employés de l’entrepôt de Bessemer veulent rejoindre. « Nous appellerons l’agence fédérale du droit du travail à demander des comptes à Amazon sur son comportement illégal et choquant pendant la campagne », a-t-il ajouté.

— Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.