Jouer dehors

Les bienfaits de l’activité en plein air

Les experts ne cessent de le répéter : bouger entraîne des retombées bénéfiques pour la santé. Mais saviez-vous que pratiquée à l’extérieur, l’activité physique procure encore plus de bienfaits ? Découvrez pourquoi on devrait profiter de l’été pour aller jouer dehors !

Pour réduire le stress

C’est prouvé : la pratique d’activités physiques en plein air s’avère l’un des meilleurs remèdes pour lutter contre les effets du stress. En effet, les études démontrent un lien étroit entre le contact avec la nature et la diminution du taux de cortisol, une hormone associée au stress. Le plein air stimule également les niveaux d’endorphine et la production de dopamine, des hormones qui contribuent à la bonne humeur. Jouer dehors permet aussi de s’évader et de prendre du recul envers soi-même et ses soucis.

Pour prévenir la dépression

L’effet bénéfique de la nature sur le bien-être mental est reconnu scientifiquement. Selon plusieurs recherches, les activités qu’on fait à l’extérieur représentent un moyen efficace de prévenir la dépression. Certaines de ces études avancent même que bouger dans un environnement naturel permet de réduire les ruminations — soit le fait de ressasser des émotions ou des pensées négatives du passé —, qui sont associées aux risques de dépression. Rien de tel, donc, qu’un bain de grand air pour lutter contre ce «  petit hamster  » qui tourne !

Pour faciliter le sommeil

On éprouve de la difficulté à dormir ? Pratiquer une activité physique en plein air pourrait être exactement ce dont on a besoin pour améliorer la qualité de son sommeil et pour soulager ses problèmes d’insomnie. Une telle activité engendre une fatigue physique et une détente mentale qui favorisent un sommeil sain et réparateur. Bouger à l’extérieur permet aussi de prendre une bonne dose de lumière naturelle. Or, cette dernière agit positivement sur le cycle circadien, qui est en quelque sorte l’horloge interne de l’être humain.

Pour renforcer le système immunitaire

On le sait : s’adonner à une activité physique, régulière et sans excès, stimule le système immunitaire. Néanmoins, le bénéfice se révélerait encore plus grand si l’on pratique le sport en plein air. Des études sur le système immunitaire tendent en effet à montrer qu’un contact étroit avec la nature améliorerait le fonctionnement de ce système. Pareil effet serait attribuable à la réponse relaxante de la nature et à l’exposition à différents composants présents dans l’air. Comme l’immunité diminue considérablement avec l’âge, bouger à l’extérieur constitue donc un atout indéniable.

Pour avoir de bons os

Jouer dehors augmente l’exposition à la lumière naturelle et, par conséquent, permet de préserver la santé des os. De fait, s’exposer à cette luminosité favorise la production de vitamine D. Cette dernière aide l’organisme à absorber le calcium des aliments et à maintenir des niveaux adéquats de calcium et de phosphore dans le sang. Par conséquent, elle joue un rôle primordial dans la solidité des os et dans la prévention de l’ostéoporose. Un atout quand on sait que bien des personnes de 50 ans et plus ne comblent pas leurs besoins en vitamine D !

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.