Rentrée télé

Qui sait
chanter ?

débarque au Québec

Imaginez-vous Le banquier. Maintenant, remplacez les valises par des chanteurs présumés, et trouvez la voix angélique qui se cache derrière les imposteurs. C’est ça, Qui sait chanter ?, un nouveau jeu télévisé présenté par Noovo cet automne. La Presse a visité son plateau de tournage alors que son animateur Phil Roy et ses complices, Roxane Bruneau et Rita Baga, enregistraient le dernier épisode de la saison.

Une ingénieure, un avocat, un lutteur, une gardienne de sécurité et même une diva de cabaret. Ce soir-là, ce sont les personnages qui composent le panel – oui, oui, un panel, comme les Beautés de Julie Snyder. Certains chantent bien (très bien, même) et d’autres, pas du tout. À chaque épisode, le ratio change. L’objectif : éliminer les voix fausses pour remporter jusqu’à 25 000 $.

Seulement, la tâche n’est pas aussi simple qu’elle n’y paraît, avertit Phil Roy, à la barre de l’émission.

« Je te promets que tu vas avoir la yeule à terre un moment donné. Je ne sais pas quand, mais ça va arriver. Chaque show, il y a un : “Ben voyons !” Soit parce qu’on n’en revient pas du talent de la personne, soit parce qu’on n’en revient pas qu’elle chante aussi mal », dit l’humoriste en rigolant.

Dans l’épreuve du karaoké, par exemple, les vrais chanteurs utilisent leur propre voix, préenregistrée, tandis que les imposteurs miment une voix qui n’est pas la leur. Pas grand-chose sur quoi s’appuyer pour séparer le bon grain de l’ivraie.

C’est ici qu’entrent en jeu Phil Roy et ses coanimateurs, la chanteuse Roxane Bruneau et la drag queen Rita Baga, ainsi que leurs invités de la soirée, dont le mandat est de conseiller le concurrent. Lui ? Il n’a pas les bonnes techniques de respiration. Celle-là ? Elle tient drôlement son micro.

« On pense qu’on a développé des compétences au fil de la saison pour déterminer qui chante bien ou non, mais on se trompe quand même. Ce n’est pas arrivé une fois, dans toute la saison, qu’un concurrent ait l’heure juste », affirme Rita Biga, vêtue en habits de reine, une couronne sur la tête, à l’occasion de la finale de la saison.

Sur le plateau, l’atmosphère est bon enfant. On est loin des Star Académie ou La voix de ce monde. « Ce n’est pas un concours, il n’y a pas de compétition. C’est un jeu. Les gens qui chantent, c’est monsieur, madame Tout-le-Monde », explique Phil Roy.

Qui sait chanter ? est l’adaptation d’I Can See Your Voice, une production sud-coréenne qui a vu le jour en 2015. L’émission a donné lieu à 24 franchises dans 23 pays et territoires, dont les États-Unis, la France, l’Allemagne et même la Russie.

La force du groupe

Si on avait dit à Phil Roy, un an plus tôt, qu’il se retrouverait à la barre d’un jeu télévisé, il aurait éclaté de rire. « Je t’aurais dit : “Jamais dans 100 ans !” », s’exclame-t-il.

Il s’était donné dans le talk-show avec son émission Phil s’invite à V Télé (2018-2019), sans oublier sa participation à SNL Québec, à Télé-Québec (2014). Mais Qui sait chanter ?, « c’est un autre gig complètement ».

« Ce plateau nourrit l’humoriste, l’animateur, l’improvisateur et le chum de gars. J’ai trouvé quelque chose que j’aime vraiment faire. »

— Phil Roy

Et il n’est pas le seul.

Après ses participations remarquées à Canada’s Drag Race et Big Brother Célébrités, Rita Baga chausse les souliers de coanimatrice pour la première fois, un petit pas vers l’inclusion et la représentation au petit écran, souligne-t-elle.

« Je suis contente qu’on vive dans une place dans le monde où une drag queen peut avoir un rôle significatif dans un show télévisé. Ça donne confiance en la vie. »

— Rita Baga

Pour Roxane Bruneau, c’est la chimie sur le plateau qui l’a convaincue. « Je m’amuse à dire que je viens juste ici parce que je suis une bonne spectatrice de Phil Roy et Rita Baga. Sérieux, je ris tout le long. […] Normalement, si je fais des apparitions à la télévision, je suis sur un plateau quelques heures à peine et je m’en vais. Mais là, de m’attacher à l’équipe, de connaître tout le monde, c’est la première fois que ça m’arrive et je suis vraiment contente. »

Après une saison complète, ils n’auront peut-être pas décelé la formule secrète de Qui sait chanter ?, mais les trois acolytes repartent avec l’envie d’y retourner le plus vite possible.

« Mettons la semaine passée, je suis parti d’ici à 3 h du matin avec Roxane. Tu sais que le projet est fun quand, après le tournage, personne n’a le goût de partir. Ça en dit long, raconte Phil Roy. S’il y a une deuxième saison, moi, je suis là ! »

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.