Les vins de la semaine

La montée du vin orange

Les vins orange sont très tendance. Du coup, tout le monde se met à en produire, mais pas avec le même savoir-faire ou le même souci de qualité. Et on se retrouve avec tout et n’importe quoi dans cette catégorie. Vous aimeriez goûter de vrais bons vins orange ? En voici trois qui m’ont épatée par leur qualité irréprochable.

Vin d’initiation

Voici le vin idéal pour s’initier au vin orange. De couleur jaune (tous les vins de macération pelliculaire ne sont pas orange !), il est élaboré avec les cépages autrichiens zierfandler et rotgipfler, ainsi qu’avec du riesling, du chardonnay, du muscat et du traminer. Il est très aromatique, avec des notes de pêche, de fleur d’oranger, de camomille, de fumée et de pierre à fusil. Très sec en bouche, avec beaucoup de fraîcheur, et des tanins modérés, il fait preuve de cette texture à laquelle on s’attend d’un bon vin orange, avec du grain et une certaine amplitude. Sa finale délicatement saline en fait un candidat de choix pour la table : à essayer avec une salade de courge au fromage feta, une quiche au saumon fumé avec beaucoup d’herbes fraîches, ou une salade de pommes de terre à l’aneth.

Garde : de 1 à 2 ans

Weingut Loimer Gluegglich Weinland Österreich, 21,60 $ (14704383), 12 %, bio

Discret, mais expressif

Dans la région de Montefalco, Francesco Mariani élabore certains des meilleurs vins d’Ombrie, dans le plus grand respect de l’environnement. Ce vin est élaboré à 100 % de grechetto, cépage blanc emblématique de la région, cultivé en biodynamie. Deux jours de macération avec les peaux donnent un vin jaune foncé, aux reflets ambrés. Le nez est discret, avec de délicates notes d’abricot, d’amande et de foin sucré, mais c’est en bouche que le vin s’exprime vraiment. Très sec, avec un fruit mûr, il fait preuve d’une superbe texture en bouche, avec de la tenue, du grain, des amers nobles et une solide présence tannique. Très savoureux, et très complet, il sera délicieux à table avec des pétoncles poêlés au beurre noisette, un poisson rôti avec topinambours, un risotto aux champignons sauvages.

Garde : de 4 à 6 ans

Raina Grechetto Umbria 2019, 22,15 $ (14502001), 13 %, bio

Riche, nuancé et complexe

Avec la Géorgie, la région du Frioul, dans le nord-est de l’Italie, est l’une des plus reconnues pour la production de vin orange. Ici, dans la région des Collio Goriziano, tout près de la frontière slovène, la famille Paraschos cultive sept hectares de vignes en bio et élabore des vins nature, inspirés des vins historiques de la région. Orange One est un assemblage de ribolla gialla, de friulano et de malvasia fina. La macération avec les peaux est d’environ deux semaines, et après fermentation, le vin passe deux ans sur lies en foudre. D’une couleur orange soutenue, le vin s’ouvre sur un très beau nez, riche, nuancé et complexe : orange, écorce d’agrumes, thé noir, jasmin, fleur d’oranger. Très sec, et tout aussi complexe en bouche, avec de la texture, du grain, beaucoup de fraîcheur et une bonne présence de tanins, très mûrs et fins.

Garde : de 4 à 6 ans

Paraschos Orange One Venezia Giulia 2018, 31,50 $ (13614642), 12,5 %

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.