Tournoi d’Indian Wells

Leylah Fernandez s’avoue vaincue

La dernière Canadienne en lice a baissé pavillon au tournoi de tennis d’Indian Wells, mardi.

Le parcours de Leylah Fernandez a pris fin au quatrième tour par une défaite en trois manches de 6-2, 1-6 et 6-7 contre l’Américaine Shelby Rogers.

Classée 23tête de série, Fernandez avait bien amorcé le match en brisant deux fois le service de sa rivale en première manche et en gagnant plus de 68 % des points sur sa première balle de service. Elle a ainsi facilement enlevé la manche, 6-2.

Les choses se sont toutefois compliquées par la suite.

Lors de la manche ultime, la jeune athlète de 19 ans est demeurée combative en sauvant une balle de match à 5-6, mais ses efforts sont restés vains.

Il s’agit du meilleur résultat de Fernandez en carrière dans un tournoi du niveau WTA 1000. Plus tôt cette saison, la Québécoise a causé une surprise en atteignant la finale d’un tournoi du Grand Chelem, aux Internationaux des États-Unis.

Fernandez a également remporté son premier titre sur le circuit de la WTA cette année, en mars, à Monterrey.

Les têtes de série tombent

Les têtes de série féminines ont connu une journée difficile, mardi, à Indian Wells. Avant Fernandez, la Polonaise Iga Świątek et l’Ukrainienne Elina Svitolina ont été sèchement défaites en deux manches.

Świątek, quatrième raquette au monde, a perdu 6-4 et 6-3 contre la Lettone Jelena Ostapenko. Svitolina n’a quant à elle fait que passer sur le terrain du stade 1, recevant une correction de 6-1 et 6-1 en 68 minutes contre l’Américaine Jessica Pegula.

Du côté masculin, l’Italien Matteo Berrettini n’a pas été en mesure de trouver une réponse au jeu de l’Américain Taylor Fritz, qui a triomphé en deux manches de 6-4 et 6-3.

Le Russe Karen Kachanov n’a eu besoin que de 64 minutes pour montrer la porte de sortie à l’Espagnol Pablo Carreño Busta, en deux manches de 6-0 et 6-4.

Le Géorgien Nikoloz Basilashvili a pour sa part éliminé l’Espagnol Albert Ramos-Viñolas, tombeur du Québécois Félix Auger-Aliassime, 4-6, 7-6 (2) et 6-2.

Consultez le tableau féminin

Consultez le tableau masculin

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.