Omnium britannique

Oosthuizen en tête par un coup

Sandwich — Louis Oosthuizen a gardé les commandes à l’Omnium britannique, tandis que Dustin Johnson et Brooks Koepka ont fait des pas dans la mauvaise direction.

Johnson (73) a commencé la troisième ronde à quatre coups du meneur et d’entrée de jeu, il a réussi deux superbes sauvetages pour la normale.

Le golfeur le mieux classé au monde a toutefois commis cinq bogueys en huit trous, terminant la journée à huit coups de la tête.

Koepka (72) a commis trois bogueys à ses cinq premiers trous avant de finalement réussir un oiselet.

Le gagnant de quatre tournois majeurs a ajouté un oiselet au 14trou, mais il accuse neuf coups de retard.

Oosthuizen (69) a inscrit deux oiselets en trois trous pour terminer son premier neuf avec un cumulatif de - 13.

Il a fini la ronde au sommet à - 12, un coup devant Collin Morikawa (68).

Ce dernier a connu deux séquences de deux oiselets de suite.

Jordan Spieth a réussi quatre oiselets sur le premier neuf. Il a toutefois été victime de trois bogueys en deuxième moitié de parcours, glissant vers un 69. Spieth a notamment raté un roulé de deux pieds au dernier trou. Vainqueur de trois grands tournois, il est à trois coups de la tête.

À - huit, il y a le Canadien Corey Conners et l’Américain Scottie Scheffler.

Conners a brillé avec un 66, inscrivant quatre oiselets en cinq trous et ne commettant pas de boguey. Scheffler a joué 69.

Un autre Canadien, Mackenzie Hughes (68), est dans l’impasse à - sept avec Jon Rahm (68) et Dylan Frattelli (70).

Les fanions étaient souvent placés juste au-delà de petites bosses.

« Plusieurs tiges étaient à des endroits vraiment délicats, a dit Rahm. Je ne suis pas sûr que les téléspectateurs pouvaient le constater. »

Oosthuizen en mission

Oosthuizen tente de remporter l’Omnium britannique pour la première fois depuis 2010, alors qu’il avait signé son seul titre majeur en carrière.

Il a terminé deuxième lors des deux derniers tournois de prestige.

« Ce n’est pas trop plaisant de finir deuxième. Je vais tout donner pour essayer de triompher à nouveau. »

– Louis Oosthuizen

Le Sud-Africain a réussi une normale clé au 15e (un roulé de 10 pieds), y donnant suite avec un oiselet au 16e. « J’ai eu au moins deux ou trois occasions de plus de réussir un oiselet, mais le parcours est coriace », a dit Oosthuizen.

Gagnant du Championnat de la PGA l’an dernier, Morikawa est venu bien près de caler un roulé de 15 pieds au 18e.

Meneur au terme de chaque ronde, Oosthuizen tente de devenir le premier à finir chaque ronde en tête à ce tournoi depuis Rory McIlroy, en 2014.

Le Nord-Irlandais est 41e à - 1, à la suite d’un 69.

Spieth cherche à gagner ce tournoi pour la première fois depuis 2017, quand il avait obtenu le dernier de ses trois titres majeurs.

Le champion en titre Shane Lowry est 12e, en vertu d’un 69.

La meilleure ronde du jour est venue de l’Écossais Robert MacIntyre, un 65, grâce à six oiselets et un seul boguey. Il est au 18rang.

Sergio García (73) et Justin Thomas (71) sont parmi les golfeurs affichant la normale.

Gagnant de l’Omnium des États-Unis l’an dernier, Bryson DeChambeau n’a pu faire mieux que 72 et il se trouve 64e, à + trois.

Consultez le classement (en anglais)

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.