Maison

Trucs et astuces pour un balcon à son goût

« Bien se sentir chez soi, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur, est plus important que jamais. Un balcon doit être traité comme n’importe quelle autre pièce de la maison », fait valoir Thierry Lorfils, responsable du marketing de la boutique en ligne Le balconier.

« Avant d’aménager son balcon, la première chose à faire est d’identifier ses besoins, poursuit la styliste Marie-Claude Desjardins. Combien de personnes vont l’utiliser ? Est-ce qu’on veut y manger ou juste y prendre l’apéro ? »

On n’installera pas une table si on ne compte pas souper à l’extérieur. Mais si on veut y lire de longues heures, on peut se procurer un fauteuil plus grand et confortable qu’une chaise de type bistro.

Tout est une question d’espace. Or, on peut s’approprier tout recoin inoccupé. « Un toit permet d’accrocher des plantes », cite en exemple Mme Desjardins.

Par rapport à la décoration intérieure, « on peut oser davantage avec la couleur », poursuit la styliste. Et cela peut se faire à moindre coût. « En changeant les housses de coussins, par exemple. »

« Les gens ne peuvent pas se dépayser en voyageant, mais ils peuvent changer d’air et passer de beaux moments sur leurs balcons », renchérit Thierry Lorfils.

Voici donc quelques façons d’optimiser l’espace de son balcon et de l’embellir.

Mobilier ingénieux

Les gens qui ont de petits balcons veulent du mobilier qui permet d’économiser ce qui a de plus précieux sur un balcon : de l’espace ! On ne veut pas faire de publicité au géant suédois, mais la table à abattants Äpplarö d’IKEA est très populaire parmi les photos que nous avons reçues. En deux temps, trois mouvements, elle devient soit une console, soit une table pour quatre, voire six personnes.

Les bancs-coffres permettent aussi de maximiser les pieds carrés tout en servant de rangement. Les tables (pliables ou pas) fixées sur la rambarde du balcon ont aussi la cote et permettent d’aménager un espace bureau pour le télétravail. Guillaume Chalifoux vient par ailleurs de mettre en marché un bureau ajustable conçu et fabriqué au Québec vendu sur le site We Have A Motto. « On peut travailler debout ou assis, précise-t-il. Une souris d’ordinateur glisse facilement sur la surface et il y a un pare-soleil », ajoute-t-il.

Miser sur la hauteur

Non seulement les treillis ou les panneaux muraux créent de l’intimité, mais ils permettent d’accrocher des tablettes, des paniers ou des plantes. Francine Lupien, qui vit dans son condo du Plateau Mont-Royal depuis 46 ans, a fait de son balcon une véritable pièce à part en misant sur la hauteur. « Cela amenuise la chaleur, mais fait passer la lumière », ajoute-t-elle.

Tapis et coussins

Qui dit petit espace dit souvent petites chaises. De simples coussins rendront vos invités plus à l’aise, surtout avec un jeté qui repose sur le dossier pour les nuits fraîches. En fait, tous les textiles apportent de la chaleur et du confort à un balcon. Un tapis à l’extérieur ? Depuis quelques années, ils sont partout dans les magasins, tout comme le gazon synthétique et le caillebotis. Enfin, les poufs permettent aussi de multiples usages : une table d’appoint, un repose-pied ou une chaise pour un invité surprise.

Des plantes

« Les plantes, c’est un must », assure la styliste Marie-Claude Desjardins. « C’est bon pour la santé mentale », ajoute Thierry Lorfils, de la boutique Le balconier. Parlez-en à Mickael Ledrich, qui habite près de la sortie du pont Jacques-Cartier et dont le balcon donne sur une ruelle tranquille. Il a transformé un vieux vélo en support à plantes. Pâtissier aux Co’Pains d’abord, il se dit patient... et il a très certainement le pouce vert !

Les lumières

Quand la nuit est tombée, la lumière est en grande partie responsable de l’ambiance. Les guirlandes lumineuses sont devenues fort populaires depuis quelques années, ainsi que les lanternes à chandelles. On vous met toutefois au défi d’être plus original que Véronique Leduc, qui a baptisé son balcon du quartier Rosemont « Casa Veronica ».

Oser la couleur

Par rapport à l’intérieur de nos maisons, on peut oser la couleur sur notre balcon, disait en introduction la styliste Marie-Claude Desjardins.

Voici quelques photos de balcons colorés de nos lecteurs.

À l’abri de la pluie

Sur son balcon de Verdun, Tanya Rollin a un parasol qui lui permet d’être à l’abri de la pluie. En fait, elle applique tous les trucs cités précédemment. Elle a des plantes, un tapis, des panneaux d’intimité, des coussins et des lumières ! Elle nous révèle un dernier truc. Pas besoin d’avoir un gros budget pour avoir un beau balcon : une visite chez Dollarama, sur Kijiji ou sur Marketplace permet de faire de véritables trouvailles.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.