Jeu-questionnaire

Vrai ou faux sur l’alimentation

De nos jours, l’abondance d’informations nutritionnelles offertes peut semer la confusion dans les esprits. Départager le vrai du faux peut parfois s’avérer ardu. Prenez donc quelques minutes pour mettre vos connaissances à jour.

VRAI OU FAUX

Le sel de mer est plus sain que celui de table.

Faux. Le sel de mer et celui de table fournissent essentiellement la même quantité de sodium. Leurs différences se révèlent minimes et concernent surtout leur saveur et leur texture. Le sel de table se trouve enrichi en iode et il renferme généralement un agent anti-agglomérant pour éviter que les grains ne s’agglutinent. Les cristaux du sel de mer — ou de la fleur de sel — varient en taille, en couleur et en saveur selon leur lieu d’origine. Dans tous les cas, mieux vaut surveiller sa consommation de sodium, car ce dernier peut augmenter le risque d’hypertension artérielle et d’ostéoporose.

VRAI OU FAUX

Certaines graisses sont bénéfiques pour la santé.

Vrai. Certains types de matières grasses se révèlent bénéfiques pour la santé du cœur. C’est le cas notamment des gras monoinsaturés et polyinsaturés qui ont un impact positif sur les taux de cholestérol sanguins. Ceux-ci abaissent en effet le mauvais cholestérol LDL, tout en augmentant le bon cholestérol HDL. On les trouve entre autres dans les huiles d’olive, de canola, de maïs et de tournesol, ainsi que dans les noix, les poissons et certains fruits comme l’avocat.

VRAI OU FAUX

Le miel est nettement plus «santé» que le sucre blanc.

Faux. Le miel — tout comme le sirop d’érable ou la cassonade — se révèle comparable au sucre blanc sur le plan de la composition nutritionnelle. Tous ces aliments sont en effet constitués essentiellement de glucides. Bien que le miel s’avère un peu plus intéressant en matière de vitamines et de minéraux que le sucre blanc, la quantité est tellement infime qu’il ne représente pas une véritable source de nutriments mise à part les glucides. Mieux vaut donc le choisir pour son goût et non pour sa qualité nutritionnelle.

VRAI OU FAUX

Les œufs font augmenter le taux de cholestérol sanguin.

Faux. On sait aujourd’hui que, dans la plupart des cas, le cholestérol consommé n’affecte pas — ou très peu — le taux de cholestérol dans le sang. C’est plutôt d’autres types de matières grasses — comme les gras saturés et trans – qui augmentent le cholestérol sanguin. Ces dernières se cachent surtout dans les produits d’origine animale comme la viande rouge et dans les aliments industriels comme les biscuits, les craquelins et les pâtisseries. À moins de souffrir d’hypercholestérolémie familiale, on peut donc consommer des œufs avec modération sans effets nocifs sur notre santé cardiovasculaire.

VRAI OU FAUX

Les noix constituent des aliments santé.

Vrai. Les noix regorgent de bienfaits pour la santé. Celles-ci renferment entre autres de bons gras insaturés qui jouent un rôle important dans la prévention des maladies cardiovasculaires. Elles contiennent également un acide aminé appelé l’arginine qui, une fois transformé par l’organisme en oxyde nitrique, favorise la dilatation et la santé des vaisseaux sanguins. Certaines noix fournissent aussi des stérols végétaux, des lipides qui aident à réduire le taux de mauvais cholestérol LDL. Cela dit, comme ces aliments se révèlent caloriques, les experts recommandent d’en manger souvent, mais en petites quantités à la fois.

VRAI OU FAUX

Le fromage constipe.

Faux. Certes, le fromage ne contient pas de fibres, mais il ne constipe pas en soi. De fait, la plupart des spécialistes s’entendent pour dire qu’aucun aliment n’est à lui seul responsable de la constipation. Cette dernière serait plutôt liée à certaines habitudes de vie telles qu’une faible consommation de fibres, une hydratation insuffisante et un manque d’exercice physique. La prise de certains médicaments pourrait aussi entraîner cette difficulté. En cas de constipation, on recommande de consommer davantage de fibres — comme des pruneaux —, de boire beaucoup d’eau et de pratiquer une activité physique — comme la marche.

VRAI OU FAUX

Le poisson est bon pour le cœur.

Vrai. Les recherches ont démontré qu’une alimentation comprenant du poisson — comme le saumon, le maquereau et les sardines — favorise le maintien d’une bonne santé cardiovasculaire. Ces derniers contiennent en effet des oméga-3, des acides gras polyinsaturés qui sont notamment associés à une réduction du risque d’infarctus du myocarde et d’accident vasculaire cérébral (AVC). Ces gras aideraient entre autres à éclaircir le sang, et à réduire la pression artérielle et le taux de mauvais cholestérol LDL. Ils auraient également une action anti-inflammatoire sur le système cardiovasculaire. C’est pourquoi les experts recommandent de manger deux portions de poissons par semaine.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.