Ville de Montréal

Un comité exécutif majoritairement féminin

Pour la première fois de son histoire, la Ville de Montréal sera dirigée par un comité exécutif composé en majorité de femmes, a annoncé mercredi la mairesse de Montréal, Valérie Plante, qui a aussi nommé un nouveau responsable de la sécurité publique et un nouveau président à la tête de la Société de transport de Montréal.

« Il s’agira d’une instance majoritairement féminine, et j’en suis très fière », a lancé Mme Plante, après la présentation des membres de son comité exécutif, au marché Bonsecours, dans le Vieux-Montréal.

« Pour moi, tout est possible, parce qu’on a des équipes qui sont dévouées, et des élus qui sont prêts à se retrousser les manches et à faire preuve de créativité et d’innover. »

Le nouveau comité exécutif, qui est l’équivalent du Conseil des ministres au niveau municipal, compte 14 membres, dont huit femmes, et trois membres associés, toutes des femmes.

C’est un travailleur social, le conseiller municipal Alain Vaillancourt, qui a été choisi comme nouveau responsable de la sécurité publique, au moment où la question de la sécurité est au premier plan des préoccupations des Montréalais en raison de la hausse marquée des fusillades dans certains secteurs.

M. Vaillancourt est conseiller d’arrondissement dans le secteur du Sud-Ouest depuis 2013.

Mme Plante a souligné, lors d’un point de presse tenu après l’évènement, que l’expérience d’Alain Vaillancourt comme travailleur social serait très pertinente pour ce poste. Elle a rappelé que les questions de sécurité s’articulaient autour de trois axes : la lutte contre le trafic d’armes à feu, la lutte contre les groupes criminels et le soutien aux organismes communautaires dans le but de prévenir la violence.

« M. Vaillancourt a toujours été intéressé par plusieurs dossiers, et la sécurité publique […] l’interpelle. Le Sud-Ouest est un quartier où il y a une augmentation de la violence armée dans certains coins. En ce moment, on a un enjeu lié à l’augmentation du trafic d’armes à feu, c’est indéniable. »

— Valérie Plante, mairesse de Montréal, à propos d'Alain Vaillancourt

C’est Caroline Bourgeois qui était auparavant responsable de la sécurité publique au comité exécutif. L’élection de Mme Bourgeois, par 303 voix de majorité, à la mairie de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, fait l’objet d’un recomptage judiciaire. Elle n’a donc pas pu prêter serment jeudi dernier avec ses collègues élus et n’a pu obtenir de poste au comité exécutif.

Valérie Plante a cependant indiqué que d’autres élus pourraient éventuellement être nommés au comité exécutif. « Il faut savoir qu’il y a aussi des conseillers associés, a-t-elle expliqué. Il y a actuellement des recomptages, mais on ne voulait pas attendre pour nommer notre comité exécutif. Mais des ajouts pourraient être faits. »

Renouveau à la STM

Valérie Plante a également annoncé un nouveau président pour le conseil d’administration de la Société de transport de Montréal (STM) : Éric Alan Caldwell, conseiller municipal dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, remplace l’ancien président Philippe Schnobb, qui occupait ce poste depuis 2013. M. Schnobb avait annoncé en septembre dernier qu’il quitterait ses fonctions en décembre.

Depuis 2009, le président du conseil d’administration de la STM n’était pas un élu. La nomination d’Éric Alan Caldwell renoue avec une tradition.

« Avoir le président de la STM assis autour de la table du comité exécutif, pour travailler conjointement avec la présidente au niveau de finances, entre autres, et avec nos responsables de la mobilité, de l’aménagement, des transports, ça va vraiment permettre de soutenir encore mieux la mission et les objectifs de la STM », a souligné la mairesse.

Elle n’a pas caché que la STM faisait face à de nombreux défis, notamment « liés au financement et à la baisse de l’achalandage ». Mais elle a aussi fait état des « opportunités » à venir pour la société paramunicipale, comme le prolongement de la ligne bleue et le REM de l’Est.

Après que les membres du comité exécutif eurent été nommés, Valérie Plante a souligné que ce comité exécutif majoritairement féminin était aussi plus représentatif de la diversité montréalaise, tout en alliant expérience et renouveau.

Un comité « à l'écoute »

« Nous serons à l’écoute des Montréalaises et des Montréalais. Nous avons la ferme intention de les inclure dans nos efforts de transformation de la Ville », a promis la mairesse.

Le comité exécutif aura sa première rencontre ce jeudi matin.

L’opposition officielle à l’hôtel de ville a réagi en saluant « la présence d’une majorité de femmes et de plusieurs élus issus de la diversité au sein du comité exécutif de la Ville de Montréal ».

« Nous félicitons d’ailleurs Dominique Ollivier, première femme noire à assurer la présidence. Notre équipe réitère sa volonté de collaborer afin de faire avancer les dossiers municipaux », a indiqué Aref Salem, chef de l’opposition officielle, dans une déclaration écrite.

Mme Plante a choisi de ne pas nommer d’élus de l’opposition au sein de son comité exécutif. Les maires de certains arrondissements importants n’y siègent pas non plus, comme le maire de Rosemont–La Petite-Patrie, François Limoges, et la mairesse de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, Laurence Lavigne Lalonde.

Composition du nouveau comité exécutif

Valérie Plante, mairesse, responsable des relations internationales, de la réconciliation avec les peuples autochtones, de la relance du centre-ville et du développement économique international

Dominique Ollivier, présidente du comité exécutif, responsable des finances, des ressources humaines, des relations gouvernementales, de la lutte contre le racisme et les discriminations systémiques et de la langue française

Benoit Dorais, vice-président du comité exécutif, responsable de l’habitation, de la stratégie immobilière et des affaires juridiques

Ericka Alneus, responsable de la culture et du patrimoine

Robert Beaudry, responsable de l’urbanisme, de la participation citoyenne et de la démocratie, ainsi que des grands parcs, du mont Royal, des sports et des loisirs, d’Espace pour la vie et du parc Jean-Drapeau

Josefina Blanco, responsable de la diversité, de l’inclusion sociale, de l’itinérance et de l’accessibilité universelle

Éric Alan Caldwell, président du conseil d’administration de la STM

Marie-Andrée Mauger, responsable de la transition écologique et de l’environnement

Sophie Mauzerolle, responsable du transport et de la mobilité

Magda Popeanu, responsable de la performance organisationnelle

Luc Rabouin, responsable du développement économique et commercial, du savoir, de l’innovation et du design

Émilie Thuillier, responsable des infrastructures, des immeubles et du maintien des actifs

Alain Vaillancourt, responsable de la sécurité publique

Maja Vodanović, responsable de la concertation avec les arrondissements et de l’eau

Conseillères associées

Alia Hassan-Cournol, conseillère associée à la mairesse et à la réconciliation avec les peuples autochtones

Marianne Giguère, conseillère associée aux transports actifs

Despina Sourias, conseillère associée à la condition féminine, à la diversité, à la jeunesse et aux personnes aînées

* * *

Alex Norris, leader de la majorité, qui participera aux séances du comité exécutif en tant que membre non votant

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.