Actualités Les nouvelles de la semaine

Une Mercedes Classe S électrique dès l’année prochaine

Découvrez les nouvelles qui ont marqué l'actualité de la dernière semaine dans le monde de l'automobile

Mercedes-Benz a confirmé la semaine dernière qu’elle lancera en 2021 une version entièrement électrique de sa berline porte-étendard Classe S.

Cette nouvelle version, qui sera baptisée EQS, sera dans les faits un modèle réellement distinct sur le plan technique de la Classe S mue par des moteurs thermiques. Elle introduira une nouvelle plateforme électrique qui sera employée par diverses créations de la marque à l’étoile.

Le constructeur s’est évidemment gardé d’aller trop dans les détails, cette EQS n’ayant pas encore été officiellement dévoilée. On sait toutefois qu’elle aura une autonomie maximale de 700 km, selon le cycle de mesure européen (WTLP), ce qui la positionnera en position avantageuse face à la Tesla Model S Long Range Plus (647 km).

Son design sera inspiré de l’étude de style Vision EQS présentée l’année dernière au Salon de Francfort. Mercedes-Benz le qualifie d’ailleurs déjà de révolutionnaire pour son segment, avec un habitacle très avancé et un profil en arc.

Offensive électrique VUS/berlines

Alors que la Classe S est le noyau de l’offensive électrique de Mercedes-Benz, d’autres modèles s’assureront d’agrandir son empreinte sur cette plateforme. La marque allemande a l’intention de lancer une version VUS de l’EQS ainsi qu’une berline intermédiaire, l’EQE, qui aura elle aussi une livrée surélevée pour satisfaire la demande.

Le VUS EQC, qui devait être lancé plus tôt cette année en Amérique du Nord, se fait par ailleurs toujours attendre. Mercedes-Benz dévoilera toutefois sous peu les EQA et EQB, des variantes électriques des multisegments sous-compacts GLA et GLB.

Modèles à venir

Acura MDX, Subaru BRZ et Volkswagen Taos

Alors que l’on entre dans le dernier trimestre de l’année, plusieurs constructeurs se préparent à dévoiler de nouveaux modèles. En voici quelques-uns que nous pourrons voir au cours des prochaines semaines.

Acura MDX

Acura est sur le point d’amorcer un nouveau chapitre avec son multisegment intermédiaire MDX. Ce modèle fort important pour la marque de luxe de Honda entamera bientôt sa quatrième génération avec un dessin fortement inspiré de la nouvelle TLX. Un avant-goût de ce design sera officiellement présenté le 14 octobre prochain par le constructeur. Il ne serait pas surprenant de voir les mécaniques de la berline TLX mises à profit sous son capot, à savoir un quatre-cylindres turbo de 2 L ou un V6 biturbo de 3 L.

Subaru BRZ

Sans doute l’une des voitures les plus divertissantes que l’on peut se procurer sous les 30 000 $, la Subaru BRZ a toutefois souffert d’un manque de développement depuis son lancement en 2013. On espère maintenant corriger le tir avec une toute nouvelle génération qui sera dévoilée cet automne, une information qui a été confirmée récemment sur Twitter par la branche américaine de Subaru. Seule une photo peu révélatrice d’une jante nous permettra de patienter d’ici là. Si l’on se fie aux rumeurs colportées par plusieurs médias spécialisés, cette BRZ aura droit à un gain de puissance substantiel au moyen du quatre-cylindres turbo de 2,4 L de 260 ch maintenant utilisé dans plusieurs véhicules de la marque. Sa cousine, la Toyota 86, devrait logiquement être aussi dévoilée prochainement.

Volkswagen Taos

Nouveau multisegment sous-compact qui s’opposera aux Honda HR-V, Mazda CX-3 et Nissan Qashqai, le Volkswagen Taos tentera de se faire un nom dans un segment en ébullition. Son dévoilement est prévu le 13 octobre, mais on sait déjà qu’il aura droit à un nouveau moteur, un quatre-cylindres de 1,5 L turbocompressé (codé EA211) développant 158 ch et 184 lb-pi de couple. Pour s’assurer d’abaisser sa consommation de carburant, il pourra fonctionner en cycle Miller. Plus court de 28 cm comparativement au Tiguan, le Taos sera offert de série avec les roues motrices avant couplées à une transmission à huit rapports. La boîte de la déclinaison à rouage intégral sera à double embrayage étagée sur sept rapports.

Génératrice amovible

Ford dépose un brevet pour augmenter l’autonomie de ses camionnettes électriques

Ford travaille sur une génératrice amovible qui pourrait être fixée dans la caisse arrière d’une camionnette électrique.

Le site internet spécialisé The Drive a découvert, en examinant les demandes de brevets au Bureau américain des brevets et des marques de commerce, que la marque à l’ovale bleu envisagerait cette solution pour augmenter momentanément l’autonomie de ses camionnettes électriques.

D’une forme semblable à une grosse boîte à outils dans laquelle sont intégrées toutes les composantes nécessaires à son fonctionnement, cette génératrice pourrait être offerte en diverses versions qui occuperaient toutes un volume différent. Cela suggère plusieurs applications possibles. D’après le libellé de la demande de brevet, cette génératrice pourrait également être utilisée pour alimenter quelques appareils électriques indépendamment de la réserve d’énergie du véhicule.

La demande de brevet, qui date de 2018, mais qui a été récemment dévoilée, ne précise pas la grosseur du moteur thermique employé pour générer de l’électricité. Cela dit, Ford précise qu’il envisage d’employer un moteur capable de fonctionner avec de nombreux types de combustibles.

Rappelons que le constructeur devrait lancer son tout premier F-150 électrique à la mi-2022. Il sera intéressant de voir si la génératrice sera proposée en option pour amadouer les amateurs de plein air qui cherchent à diminuer le risque d’une panne en pleine forêt.

Le GMC Hummer sera dévoilé lors de la Série mondiale

General Motors (GM) dévoilera finalement son GMC Hummer le 20 octobre prochain lors de la Série mondiale de baseball ainsi que sur de nombreux médias de communication. Profitant de ce grand rendez-vous sportif, le constructeur espère asseoir la notoriété de cette ambitieuse création qui cherche à verdir son image et à exposer son savoir-faire technologique en matière d’électrification.

Le processus de réservation sera enclenché le jour même. Selon le quotidien Detroit News, cette campagne d’une ampleur exceptionnelle sera déclinée en différentes courtes publicités lors des pauses publicitaires du match, mais également lors de l’émission The Voice. Le court métrage final sera diffusé à 20 h sur de nombreuses plateformes. Il ne serait pas étonnant de voir le joueur de basketball LeBron James y apparaître, lui qui s’est associé avec GM pour faire la promotion du Hummer.

Rappelons que le GMC Hummer sera décliné en version camionnette et VUS. Il aura également une puissance de 1000 ch pour convaincre sur le plan de la performance, ce qui devrait abaisser le 0-97 km/h en 3 s, d’après le constructeur. Pas de mot sur son autonomie électrique pour le moment, mais une direction arrière permettra en outre d’améliorer son agilité. À suivre.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.