Actualités économiques

Plan de relance, emploi et acquisition

Quelques nouvelles économiques du jour

États-Unis : les discussions pour le plan de relance reprennent

L’annonce de la reprise des négociations aux États-Unis pour voter un plan de soutien à l’économie a apporté jeudi une lueur d’espoir pour de nombreuses familles affectées par la crise, qui s’apprêtent à passer une fête de Thanksgiving sinistre. « Le gouvernement fédéral doit apporter [ce soutien] le plus tôt possible et avec une flexibilité pour répondre aux besoins des États », a réagi le président désigné, Joe Biden. Les discussions pour voter un nouveau plan prenant le relais de celui adopté en urgence en mars, de plus de 2200 milliards de dollars, avaient commencé l’été dernier, mais les désaccords profonds entre les deux partis ont été exacerbés par la campagne électorale. Si les nouvelles sont bonnes sur le front du vaccin, prévu pour les prochains mois, des millions d’Américains sont sur le point de basculer dans l’extrême pauvreté. Les aides accordées en mars, dans le premier plan de relance, arrivent à expiration, menaçant 12 millions de chômeurs de se retrouver brutalement sans ressources au lendemain de Noël. — Agence France-Presse

Les femmes quittent leur emploi plus rapidement

Plus de 20  000 femmes ont quitté le marché du travail canadien de février à octobre, pendant qu’environ trois fois plus d’hommes y ont fait leur entrée, selon un nouveau rapport de la Banque Royale. Cet exode, qui semble attribuable à l’éducation des enfants, touche surtout les femmes de 20 à 24 ans et celles de 35 à 39 ans, qui abandonnent leur travail plus rapidement que la plupart des autres cohortes. Les mères avec des enfants de moins de 6 ans ne représentaient que 41 % de la population active en février, et malgré tout, elles représentent les deux tiers de l’exode. L’étude fait valoir que cette situation pourrait ralentir la reprise économique et avoir un impact sur l’avenir des industries dans lesquelles les femmes sont plus présentes. Les économistes derrière l’étude sont particulièrement inquiets parce que le nombre élevé de femmes qui ont perdu leur emploi pendant la pandémie n’étaient pas mises à pied et elles ne semblent pas être à la recherche de travail comme leurs confrères masculins. Selon la Banque Royale, cela pourrait s’expliquer par le fait que les femmes sont plus susceptibles de travailler dans les industries qui mettent plus de temps à se remettre des restrictions liées à la COVID-19. De fait, leur capacité à travailler de la maison pourrait être plus faible que celle des hommes, puisqu’elles sont plus présentes dans les secteurs de l’hébergement, du commerce de détail et des arts, et qu’elles héritent souvent des responsabilités les plus accaparantes en ce qui a trait à l’éducation des enfants. — La Presse Canadienne

Le site d’information BuzzFeed acquiert son concurrent HuffPost

Le site d’information en ligne BuzzFeed va prendre le contrôle de son concurrent HuffPost, selon un communiqué publié jeudi, nouvelle étape de la consolidation du secteur de l’information gratuite en ligne. La maison mère du HuffPost, le groupe de télécommunications Verizon, va prendre une participation minoritaire dans le nouvel ensemble constitué avec BuzzFeed, au terme d’une transaction dont les conditions financières n’ont pas été révélées. L’opération est un nouveau signe fort de la consolidation du secteur de l’information gratuite en ligne, qui connaît des difficultés depuis plusieurs années. Construits sur la publicité, qui constituait jusqu’à récemment la presque totalité de leurs revenus, ces sites ont souffert de la concurrence des géants de l’internet. Créé en 2005, le Huffington Post, devenu le HuffPost en 2017, fut l’un des premiers « pure players » de l’information sur l’internet, un site sans publication physique, uniquement présent en ligne. Il reste plus proche du site d’information d’un média traditionnel que BuzzFeed, qui est ostensiblement construit pour générer du trafic et alimenter les réseaux sociaux. — Agence France-Presse

Des honneurs aux Prix Performance Québec

Une douzaine d’organisations ont été honorées hier pour leur qualité de gestion et leur performance globale, lors de la remise des Prix performance Québec. Cet évènement était tenu en marge du Salon des meilleures pratiques d’affaires, qui avait lieu cette année en mode virtuel. Hydro-Québec Distribution s’est vu remettre un trophée Prix performance Québec, tandis que STI Maintenance et la Financière agricole ont récolté chacune une Grande Mention. « Les organisations faisant preuve d’initiative et visant l’amélioration continue sont celles qui réussissent le mieux à traverser les crises comme celle liée à la pandémie de la COVID-19, a déclaré le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon. En adoptant un mode de gestion s’appuyant sur la recherche quotidienne d’efficacité et de progrès ainsi que sur les forces de tous les acteurs internes, elles sont mieux outillées pour assurer leur réussite. » — La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.