Grève à Granby

Entente de principe entre Agropur et le syndicat

Après plus d’un mois et des millions de litres de lait gaspillés, le conflit de travail à l’usine d’Agropur de Granby pourrait tirer à sa fin. Une entente de principe a été conclue dimanche entre Agropur et le syndicat représentant les 250 employés en grève.

Les détails de l’entente de principe conclue entre le syndicat et Agropur seront présentés aux employés mercredi. Ceux-ci pourront ensuite confirmer s’ils ont une nouvelle convention collective ou non.

La nouvelle de l’entente de principe a d’abord été annoncée par le ministre québécois du Travail, Jean Boulet, dimanche en fin de journée. Il a félicité les parties dans un message publié sur Twitter.

« Je salue l’entente de principe intervenue entre Agropur et ses salariés affiliés à la CSD, a gazouillé le ministre. La recherche de solutions est toujours la meilleure façon de régler un conflit de travail. »

L’information a ensuite été confirmée par le conseiller syndical aux communications de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), Simon Lajoie. Il a précisé que l’entente est survenue très tard vendredi soir.

De retour au travail dans les prochains jours ?

Lundi dernier, la Fédération des producteurs de lait du Québec (FPLQ) avait demandé aux parties de « négocier avec diligence et engagement pour éviter le gaspillage alimentaire et pour mettre fin aux pertes économiques que subissent actuellement les producteurs en raison du conflit ».

L’annonce de dimanche ne change pas la position de la Fédération, a affirmé à La Presse François Dumontier, directeur des communications de la FPLQ. « Nous maintenons cette demande tant […] qu’un retour au travail ne sera pas confirmé. »

Comme il s’agit d’une entente de principe, l’adoption de la proposition de contrat de travail sera recommandée aux membres du syndicat. L’assemblée est prévue mercredi, mais l’heure n’a pas encore été dévoilée.

Les parties seraient d’ailleurs toujours en discussion afin d’établir le protocole de retour au travail des grévistes. Les employés devraient retourner à l’usine dans les prochains jours.

Plus d’un mois de grève

Les 250 employés en grève de l’usine d’Agropur Coopérative de Granby, en Estrie, sont en grève générale illimitée depuis le 29 juin dernier. La question des horaires de travail et des pertes d’emploi est au cœur des revendications des employés représentés par la CSD.

Agropur Coopérative a déposé 158 demandes visant 32 des 33 articles de la convention collective.

L’entreprise, l’une des plus importantes de la province, reçoit 800 000 litres de lait par jour et transforme 10 % du lait québécois en fromage.

Dans la première semaine du conflit, 2 millions de litres de lait ont été jetés aux égouts. Le gaspillage a par la suite été évité grâce aux efforts notamment de la Fédération des producteurs de lait du Québec.

– Avec La Presse Canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.