Football universitaire

Les Carabins ont bien failli être surpris

Les Carabins de l’Université de Montréal ont conservé leur fiche parfaite, vendredi au Complexe sportif Claude-Robillard, mais il s’en est fallu de bien peu que le Vert & Or de l’Université de Sherbrooke vienne causer la surprise.

Vainqueurs 24-20, une troisième victoire en trois de match, les Carabins ont encore été embêtés par une équipe qui a souvent été leur bête noire. Et les visiteurs, qui n’ont plus gagné de match sur la route depuis la saison 2017, sont passés bien près d’un exploit.

« On s’attendait à une grosse performance de leur part et il a vraiment fallu se battre jusqu’au bout. Après notre victoire à la dernière seconde contre Laval [samedi dernier], ça commence à être difficile pour mes nerfs », a convenu l’entraîneur-chef Marco Iadeluca, mi-sérieux.

« Heureusement, on a encore montré notre capacité de bien réagir dans ces matchs serrés et on a trouvé une façon d’aller chercher la victoire. Cela dit, on a encore eu de la difficulté à finir nos séries dans le “red zone” et l’indiscipline nous a coûté cher, une punition annulant un touché. C’est certain qu’on va s’en parler cette semaine… »

La performance du Vert & Or est d’autant plus méritoire que l’équipe était privée de plusieurs joueurs clés. Alors que le quart numéro un Anthony Robichaud est absent depuis le début de la saison et que son remplaçant Zacharie Cloutier s’était blessé lors du deuxième match, le Vert & Or a perdu son troisième quart Charles Picard la semaine dernière.

Cloutier était de retour au poste vendredi, mais l’entraîneur-chef Mathieu Lecompte avait aussi « habillé » deux réservistes, Gianni Casati et Hugo Legros.

Les Carabins ont amorcé le match en force et, comme elle l’avait fait la semaine dernière, c’est la défense qui s’est signalée. Dès le deuxième jeu offensif des visiteurs, Bruno Lagacé a intercepté une passe de Cloutier pour ensuite courir 37 verges et réussir un touché.

Le quart du Vert & Or ne s’est toutefois pas démonté et il a montré une belle mobilité pour orchestrer une série de quatre jeux ponctuée par une passe de touché de 57 verges à Emilio Jaimes Leclair.

Les visiteurs ont conservé l’initiative pendant tout le premier quart avec de bonnes positions sur le terrain et c’est logiquement qu’ils ont pris les devants sur le dernier jeu du quart grâce à un placement de 14 verges de Louis Tardif. Cloutier a toutefois été blessé à l’épaule droite et ce sont Legros puis Casati qui ont pris la relève.

Le Vert & Or s’accroche

Les Carabins se sont finalement mis en marche au début du deuxième quart, Sénécal réussissant trois passes consécutives, la dernière à Carl Chabot dans la zone des buts. Mais alors qu’on pensait que les Bleus allaient se sauver avec le match, le Vert & Or s’est accroché avec du jeu inspiré en défense et même quelques opportunités en attaque.

Deux placements ratés et un touché de sûreté ont permis aux Carabins de creuser l’écart à 18-10. Un échappé recouvré par Julien Le Guehennec a offert une belle poussée de l’attaque, qui a amené le ballon à la porte des buts, mais, contre toute attente, c’est le Vert & Or qui a créé l’égalité. William Legault a échappé le ballon sur la ligne des buts et Marius Massé l’a ramené sur 110 verges pour réussir un spectaculaire touché. Casati a réussi une passe de 5 verges à Leclair pour un converti de deux points.

Encore une fois, Sénécal et les Carabins ont montré leur caractère. De sa ligne de 20, l’attaque s’est mise en marche pour gagner 61 verges en sept jeux et permettre à Philippe Boyer de réussir un placement de 37 verges.

Après avoir obtenu un touché de sûreté, qui portait le pointage à 21-20, le Vert & Or a obtenu une dernière occasion de revenir, mais Pier-Olivier Cadoret a échappé le ballon à sa ligne de 18. Boyer en a profité pour ajouter trois autres points et, cette fois, les Carabins ont finalement pu savourer leur victoire.

« On a été stressés jusqu’au bout, a reconnu Bruno Lagacé. Ils ont vraiment bien joué, même s’ils faisaient jouer leurs quatrième et cinquième quarts-arrière. Et nous avons commis beaucoup d’erreurs, toutes ces punitions en particulier qui ont failli nous coûter la victoire. »

Les Carabins (3-0), qui doivent eux aussi composer avec de nombreux blessés, joueront leur prochain match samedi prochain contre les Redbirds à McGill (0-2). Ces derniers sont en action ce samedi alors qu’ils rendent visite aux Stingers de Concordia (0-2).

Le Vert & Or (2-2), qui a tout de même remporté deux victoires malgré toutes les blessures, accueillera avec plaisir une semaine de pause.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.