Xavier Ouellet dans l’incertitude

Le défenseur n’a pas de contrat en vue de la prochaine saison

Xavier Ouellet veut jouer dans la LNH la saison prochaine, mais il ne sait toujours pas s’il aura la chance de le faire à Montréal… ou peut-être ailleurs.

Près d’un mois après l’élimination du Canadien par les Flyers de Philadelphie, Ouellet demeure dans l’incertitude et aussi sans nouvelles du directeur général Marc Bergevin. Le défenseur est sans contrat en vue de la prochaine saison, et il pourrait devenir joueur autonome avec compensation.

Son agent, Ian Pulver, affirme ne pas connaître les plans du Canadien à son endroit.

« C’est une question qu’il faudrait poser à Marc Bergevin, a répondu l’agent en entrevue téléphonique avec La Presse, mercredi.

« Pour le moment, c’est très difficile de savoir si le Canadien aimerait le ramener ou non. Nous n’avons eu qu’une brève discussion avec John Sedgwick [vice-président des opérations hockey], mais rien pour nous permettre de croire que ça va aller plus loin pour l’instant. »

Il faut préciser qu’il n’y a plus beaucoup de place dans l’organigramme défensif du Canadien. Les vétérans Shea Weber, Jeff Petry et Ben Chiarot ont évidemment une place déjà acquise, tout comme Joel Edmundson, qui vient de signer un nouveau contrat (voir autre texte).

Le jeune Alexander Romanov est le meilleur espoir de l’organisation à la ligne bleue, Brett Kulak a pris du galon cet été lors du tournoi éliminatoire et Victor Mete fait partie des plans dans l’immédiat.

Après ces sept noms, il reste encore celui de Noah Juulsen, premier choix du club au repêchage de 2015, et enfin celui de Ouellet, à qui le Canadien doit soumettre une offre qualificative avant la date butoir à cet effet, le 7 octobre, soit deux jours avant l’ouverture du marché des joueurs autonomes dans la LNH.

La Ligue américaine ?

Dans ce portrait, il sera assez difficile pour le défenseur de 27 ans de se faire une place avec l’équipe, même à titre de réserviste. Serait-il capable d’accepter un autre retour dans la Ligue américaine, à Laval, si jamais on le lui demandait ?

« Il est encore bien trop tôt pour répondre à ça, a ajouté Ian Pulver. Xavier vient de connaître des séries extraordinaires avec le Canadien, il veut jouer dans la Ligue nationale et il est parfaitement capable de le faire. Il reste du temps. »

Ouellet avait été embauché par le Canadien à titre de joueur autonome le 1er juillet 2018, après que son contrat a été racheté par les Red Wings de Detroit.

Depuis cette date, son parcours avec l’équipe a été composé de hauts et de bas ; il a été placé au ballottage en décembre 2018, il s’est promené entre le Centre Bell et Laval, où il est devenu le capitaine du Rocket, mais il a aussi étonné cet été en disputant 10 matchs avec le Canadien lors du tournoi éliminatoire.

En deux saisons avec le Canadien, il a pris part à un total de 31 rencontres, pour une récolte de 5 points.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.