Les nouvelles de la mode et de la beauté

Château d’Ivoire, bijoux de luxe rue de la Montagne

Château d’Ivoire, cette grande boutique de bijoux et d’horlogerie de luxe située rue de la Montagne depuis 1978, vient de terminer des travaux de rénovation. C’est l’histoire d’une entreprise familiale fondée par deux frères, Suhail et Mounzer Kaidbey, arrivés du Liban dans les années 1970 pour s’installer à Montréal et qui ont lancé ensemble Château d’Ivoire, où travaillent aussi désormais leurs enfants.

« On a toujours aimé les bijoux. On a travaillé à la boutique hors taxes de Beyrouth, on y vendait des montres, alors on a décidé de se lancer en affaires à Montréal. On a créé cette boutique qui, au début, vendait des bijoux du monde entier », explique Mounzer Kaidbey, cofondateur de Château d’Ivoire.

On trouve dans la boutique les grandes marques de bijoux et de montres de luxe comme Cartier, Omega, Rolex, Breitling, Chopard, Tag Heuer, Hublot, Chanel et Bulgari, mais aussi les marques maison Château d’Ivoire et Rana. « Ce qui nous différencie, c’est que nous créons ici, dans notre atelier, des bijoux de A à Z, de la conception à la fabrication et même à la réparation. Parmi nos plus grands succès, il y a les bagues de fiançailles de la collection Simplement oui, fabriquées ici, par nos artisans », précise Sarah Kaidbey, directrice marketing de Château d’Ivoire. En visitant les ateliers, on remarque qu’il s’agit d’un travail d’une grande minutie. « Il y a le design de la bague, puis on effectue une impression en 3D avec un modèle en cire, et on fabrique la bague avec des diamants éthiques, dont on connaît la provenance », dit-elle.

« L’achat d’une bague de fiançailles est un moment très émouvant dans la vie d’un couple, explique Sarah Kaidbey. De nouveaux espaces ont été aménagés. De grands travaux de rénovation ont transformé la boutique, qui est très vaste et lumineuse, car on veut privilégier l’expérience du client. » Les ateliers de bijouterie et d’horlogerie viennent également d’être entièrement rénovés, souligne-t-elle.

Parmi les articles qui se vendent le mieux, il y a aussi des bijoux de la collection Rana, créée par Rana Kaidbey, directrice du design de Château d’Ivoire. C’est une collection au style très moderne, avec des formes géométriques, qui comprend bagues, pendentifs, bracelets en or jaune et blanc avec de petits diamants.

« Ça me fait plaisir de voir que tous les enfants prennent la relève, ils travaillent tous ensemble et s’entendent bien ! lance Mounzer Kaidbey. J’ai 76 ans, je ne suis pas encore à la retraite, mais j’aime voir que l’entreprise familiale se transmet d’une génération à l’autre. »

Eliza Faulkner ouvre sa boutique dans le Mile End

La créatrice de mode Eliza Faulkner a ouvert sa boutique sur l’avenue Bernard, au cœur du Mile End. On remarque tout de suite la devanture vert menthe du magasin qui vient égayer le quartier. Ce petit espace, charmant, propose les dernières créations de la designer. Originaire de Vancouver, Eliza Faulkner s’est installée à Montréal en 2016. Son style est très féminin avec des couleurs vives. Il y a de longues robes en lin qui nous mettent en valeur, de jolis chemisiers et des vestes bien coupées. Une nouvelle adresse qui vaut le détour.

— Olivia Lévy, La Presse

Des sous-vêtements par le rappeur Fouki

Le rappeur FouKi lance une collection avec Popunderwear, marque québécoise de sous-vêtements aux motifs ludiques et colorés. Popunderwear x FouKi propose deux ensembles de survêtements, deux t-shirts et une gamme de sous-vêtements pour hommes et femmes. Trois différents motifs ont été créés en collaboration avec FouKi, un motif amusant de petit-déjeuner, un autre où on retrouve son chat Pasta ou encore Zayzay, l’identité musicale du rappeur au cours des dernières années. La collection est offerte en ligne, ainsi qu’à la boutique de la Place Laurier à Québec.

— Olivia Lévy, La Presse

Testé et approuvé : La gamme Oneka

Elle est passée sous notre radar, à tort, depuis trop longtemps. La gamme québécoise Oneka (dont on trouve quelques produits à l’hôtel de l’ITHQ) propose une jolie sélection de soins pour le corps et les cheveux, qui méritent ici une mention. Peut-être les avez-vous vus passer à l’émission Dans l’œil du dragon au printemps : Stacey Lecuyer et Philippe Choinière, propriétaires d’une ferme familiale dans les Cantons-de-l’Est, concoctent en effet depuis 16 ans une bonne trentaine de produits de soins divers, à partir de plantes et de fleurs bios, directement récoltées sur leurs terres. S’ils viennent de sortir de nouveaux produits en barre pour les cheveux pour l’été, en plus de deux huiles pour le visage, c’est plutôt leur gel douche au cèdre et à la sauge, un grand classique au parfum délicieusement épicé, qui nous a séduite. Un incontournable qui mousse à souhait, laissant la peau douce et fraîche au toucher, dont on ne saurait plus se passer. Avis aux intéressés : il est également offert à la lavande, ou encore aux agrumes. En prime : on aime son petit prix et son flacon rechargeable.

16,49 $ pour 500 ml. En vente en ligne ou à la boutique de la ferme, du mercredi au dimanche.

— Silvia Galipeau, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.