Secrets de réno 2/4

Que puis-je faire pour vous ? (partie 2)

Chaque projet de rénovation ou de construction peut demander la participation de différents professionnels. Cette semaine, notre collaboratrice Stéphanie Lévesque discute avec un ingénieur en structure et une technologue en architecture.

L’ingénieur en structure

L’ingénieur en bâtiment joue un rôle essentiel dans les modifications majeures de la structure de votre maison. Alexandre Mercier Linteau, ingénieur en structure, répond à nos questions.

Est-ce que nous devons absolument engager un ingénieur en structure pour faire abattre un mur porteur ou l’entrepreneur général peut le faire ?

La réponse à cette question est très complexe puisque la réalité diffère beaucoup avec le cadre légal. Le Code de construction du Québec semble dire qu’un ingénieur en structure est la seule personne apte à dimensionner et recommander toute modification à des structures existantes (ce n’est pas nécessairement vrai pour certains bâtiments neufs). Donc, oui, vous devez toujours faire affaire avec un ingénieur pour recommander les travaux à exécuter à la structure à l’entrepreneur général. Il est possible que vous soyez tenté de laisser cette responsabilité à l’entrepreneur général si la Ville n’impose pas de plan d’ingénieur. Pour les cas très simples, les entrepreneurs d’expérience ont prouvé avec le temps qu’ils pouvaient le faire. Ce sont pour les cas plus complexes que cela est moins vrai, et un bon entrepreneur saura détecter ces situations. Plusieurs de mes clients sont des entrepreneurs généraux en rénovation résidentielle et font appel à mes services dans la totalité de leurs projets. Ils utilisent mes services pour prouver leur professionnalisme et se démarquer de la concurrence. Je ne compte plus les erreurs que je découvre lors de mes visites : travaux artisanaux de fondations, mur porteur enlevé sans ajout de poutre, sous-dimensionnement de poutre qui a fait s’affaisser des planchers, absence de nouvelles fondations qui a fait casser des poutres inférieures, etc.

Où commence et où s’arrête la responsabilité de l’ingénieur dans un projet de rénovation ?

L’ingénieur en structure est responsable des éléments du bâtiment (fondations, charpente, béton, bois et acier) qui le gardent droit, stable et suffisamment résistant aux charges prévues pour l’utilisation escomptée du bâtiment. Dans un projet résidentiel classique, l’ingénieur va évaluer les travaux proposés par les autres professionnels et préciser les nouvelles structures (poutres, solives de plancher et nouvelles fondations si requis) pour garantir la stabilité structurelle des nouveaux aménagements proposés. L’ingénieur en structure n’est donc pas responsable de l’enveloppe du bâtiment, ni de l’étanchéité des fondations ou des systèmes de drainage de sous-sol.

Comment calcule-t-on la portée d’une ouverture dans un mur ?

Bien que cette question puisse paraître simple, il n’y a pas deux situations pareilles et votre ingénieur saura comment analyser et décortiquer votre structure afin de vous dimensionner un système structural suffisamment fort pour votre ouverture de mur. Si on reste dans un cas très classique d’ouverture de mur porteur, la première étape serait évidemment la visite de chantier (sauf pour certaines exceptions). Si votre ingénieur ne fait pas de visite, posez-vous de sérieuses questions. La deuxième étape serait l’identification de toutes les charges soutenues par la poutre. Pour ce faire, il faut relever les surfaces de chacun des planchers (ceux-ci peuvent être différents d’étage en étage) que la poutre va soutenir et y attribuer la charge morte (les matériaux) ainsi que les charges d’occupation (les humains ou de l’entreposage, par exemple), de neige et autres cas si applicables (séismes et vent). La troisième étape est le calcul de la poutre en évaluant les divers modes de rupture et de performance : flexion, cisaillement, déflexion, etc. Ensuite, il faut évaluer l’impact de cette ouverture sur le reste de votre bâtiment et préciser sur les plans tous ces impacts afin de conserver le droit acquis sur le reste de vos structures existantes (par exemple : les fondations).

Technologue en architecture

Le technologue en architecture peut émettre des avis techniques sur les types de construction, faire le bilan de santé d’un immeuble, effectuer des dessins d’exécution, être chargé de projet et plus encore. Anne-Laura Lemay, technologue en architecture et cuisiniste-designer, répond à nos questions.

Quelle est la principale différence entre un architecte et un technologue ?

D’abord, le niveau d’études et les compétences acquises. L’architecte fait une conception globale du bâtiment dans l’espace qu’il occupe et le technologue se spécialise dans la conception en détail du bâtiment lui-même. Le technologue a un diplôme d’études collégiales. Il n’est pas dans l’obligation de faire partie de l’Ordre des technologues professionnels du Québec (OTPQ) pour travailler dans son domaine, mais il doit en faire partie pour utiliser le titre de technologue professionnel et élargir son champ de pratique. Le technologue est responsable de ses actes.

Est-ce qu’un technologue peut faire des plans ?

Pour un projet résidentiel, le technologue en architecture peut dessiner des plans résidentiels unifamiliaux de maximum 600 m2 et de multilogements d’au plus 300 m2 et quatre étages sans que le plan soit scellé par un architecte. Le technologue professionnel (membre de l’OTPQ) en architecture peut dessiner des plans d’usage commercial et d’affaires si le projet est de moins de 300 m2. Tous les autres usages, tels que les établissements de réunion, garderies, écoles, restaurants, les établissements de vente au détail, industriels, etc., nécessitent un plan scellé. C’est donc dans le droit de pratique de l’architecte. Un technologue peut dessiner les plans en travaillant pour un architecte et sera donc sous sa responsabilité. Il peut sans problème les dessiner puisque ça fait partie de ses fonctions, mais n’aurait en aucun cas le droit de remettre ces plans pour construction sans l’architecte.

Peut-il être plus économique d’engager un technologue en architecture ?

Oui, il est plus économique d’engager un technologue en architecture pour une remise de plan. Le coût augmente en conséquence de l’accompagnement demandé par le client. La différence de frais est expliquée par l’étendue des connaissances, des services offerts et des études des architectes. Un projet bien fait a été réfléchi dans sa globalité. Il faut voir le résultat final comme un tout. Il faut donc évaluer vos besoins et engager le professionnel qui correspond le mieux à votre projet. Il est normal de payer plus pour les services d’un architecte. Dans le cas d’un technologue, il faut sélectionner un professionnel qui est intéressé par les espaces, qui travaille dans une spécialité qui vous rejoint, selon le quartier ou la ville, l’implantation du bâtiment sur le terrain, et qui vous permettra d’avoir un bâtiment qui représente votre style de vie.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.