Le défi déco

Repenser son salon

Transformer un espace avec un maximum de 500 $, c’est le défi lancé à la blogueuse et styliste Isabelle Clément. Cette semaine : revoir la disposition des meubles d’un petit salon.

Lorsque je réalise une métamorphose, la plus grande de mes hantises est de me faire dire que l’avant était mieux que l’après. Il est plutôt facile de faire des changements lorsque les couleurs ou les meubles sont désuets, loin des tendances ou défraîchis ; c’est plus ardu lorsque la base de la décoration est bonne. Le salon de Camille faisait partie de cette dernière catégorie. Le joli canapé récemment acquis chez La Baie d’Hudson et les quelques coussins étaient un bon départ, mais Camille avait besoin d’aide pour faire des choix. Quoi garder ? Comment disposer les meubles ? 

LE TOUR DE LA PIÈCE

Lors de nos premières discussions, nous nous sommes entendues sur la création d’une atmosphère chaleureuse, mais pas surchargée. Le décor ne devait pas être trop féminin non plus : Camille voulait quelque chose de chic et de sobre. Pour réaliser ce mandat, j’ai donc proposé d’intégrer du noir et du doré et de jouer avec les contrastes et les lignes graphiques.

Notre première discussion a porté sur l’emplacement du canapé dans le salon. Lorsque j’ai vu qu’il n’y avait pas de téléviseur, j’ai sérieusement questionné l’utilité de placer le canapé en face d’un mur blanc, vu l’étroitesse de la pièce. La deuxième discussion a porté sur les fauteuils d’appoint. Camille nourrissait un grand attachement pour son fauteuil vintage en velours. J’ai dû la convaincre que ni le design ni l’état de ce fauteuil ne justifiaient de le garder. C’est l’introduction du nouveau tapis de salon et le souvenir d’un fauteuil oublié dans le sous-sol du chalet familial qui ont finalement eu raison du « trône ». Pour les rideaux, j’ai opté pour un marine intense, à la texture riche et soyeuse qui est venue encadrer le canapé et donner beaucoup de chaleur à l’ensemble.

Une déco, surtout lorsqu’on travaille avec un petit budget, nécessite que l’on fasse des choix et que l’on définisse des priorités. Notre budget de 500 $ ne nous a pas permis de changer les luminaires, ce qu’aurait souhaité Camille. Une autre touche de doré dans les accessoires aurait aussi été d’un bel effet. Il faudra donc guetter les soldes de janvier pour espérer y faire de bonnes trouvailles.

Astuces d’aménagement

Marier le noir avec le marine

J’ai passé mon adolescence à me faire dire que marier du noir avec du marine était une grave faute de goût. On a en effet plutôt tendance à utiliser les couleurs complémentaires lorsqu’on veut faire des associations. Ainsi, marier du bleu à de l’orange (ou du jaune) est toujours une garantie de succès. Pourtant, les tendances changent et on voit de plus en plus les stylistes et les designers utiliser le noir et le marine. Après tout, le noir est une couleur neutre qui s’associe avec toutes les autres. Personnellement, j’adore le marine et le noir : je trouve cela d’un chic fou.

Réaliser ses propres cadres

Une fois les meubles et les accessoires achetés, il ne restait plus beaucoup d’argent pour la décoration. Nous avons donc trouvé trois solutions pour les encadrements. Une visite chez Renaissance nous a permis de trouver des petits cadres dorés ainsi qu’un vieux dictionnaire dont nous avons découpé quelques pages. J’ai aussi récupéré un mandala créé par mon ado de 16 ans ainsi que de vieilles cartes postales chinées dans un marché aux puces. Pour un budget total de moins de 30 $, j’ai donc obtenu six cadres originaux et tout à fait uniques.

Teindre des coussins

Pour créer ces deux coussins, vous aurez besoin de deux housses de coussins blanches (4,99 $ chez IKEA), d’un pot de teinture de la couleur de votre choix et d’élastiques.

Coussin ombré : 

La technique de l’« ombré » consiste en un dégradé de la même couleur. Pour ce faire, j’ai tout simplement trempé mon coussin trois fois dans la teinture, en réduisant la surface trempée chaque fois.

Coussin shibori : 

Le shibori est une technique japonaise. Vous trouverez sur l’internet des tutoriels pour vous guider. Pour ma part, j’ai plié ma housse en accordéon avant d’attacher des élastiques (la teinture ne prend pas dans les parties qui sont attachées). J’ai ensuite suivi les instructions inscrites sur la bouteille de teinture pour tremper mon coussin dans un bain de teinture.

Bien disposer les meubles

Le salon était une pièce étroite et longue. En plaçant le canapé dans l’axe des deux murs qui se font face, l’impression d’étroitesse était renforcée. Il est vrai qu’on a souvent tendance à vouloir suivre les murs lorsqu’on dispose les meubles, mais le gros avantage que nous avions ici, c’est l’absence de téléviseur. Cela nous permettait de changer la disposition des meubles et d’ouvrir le salon sur la salle à manger.

Disposer des cadres sur une cimaise

En plus de ne pas nous obliger à faire de trous dans les murs, la cimaise a l’avantage de pouvoir être modifiée au gré de nos fantaisies. On peut constamment ajouter un petit bibelot, de nouvelles photos ou notre dernière trouvaille. C’est une solution parfaite lorsqu’on a des enfants à la maison et que l’on souhaite trouver un espace pour mettre en valeur leurs créations et les changer au fur et à mesure qu’ils grandissent.

La transformation étape par étape

• Changer la disposition des meubles.

• Choisir ce que l’on garde et ce que l’on enlève.

• Changer la tringle et mettre de nouveaux rideaux.

• Installer une cimaise pour disposer une galerie de cadres.

Les dépenses

Table d’appoint, 189 $, West Elm

Jeté, 19 $, West Elm

Coussins, 36 $, Buk et Nola

Coussins, 12,99 $, et 6,99 $, IKEA

Rideaux, 59,99 $, et 9,99 $, IKEA

Tringles, 20 $, IKEA

Cimaise, 9,99 $, IKEA (Camille en avait déjà une)

Tapis, 119 $, IKEA

Trois cadres dorés vintage, 4,99 $ l’unité, Renaissance

Deux petits cadres dorés, 2,99 $ l’unité, Renaissance

Deux cadres noirs, 9,99 $ l’unité, IKEA

Housses de coussin blanches : 4,99 $ l’unité, IKEA

Teinture bleue, 6,99 $, Michaels

Dictionnaire, 3,50 $, Renaissance

Assiette vintage noire et or, 1,50 $, Renaissance

Total : 545,85 $

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.