À emporter

Des nouilles parfaites pour janvier

Alors que cette deuxième vague de COVID-19 force de nouveau la fermeture des salles de restaurants, nos critiques vous présentent les meilleures options de plats à emporter en ville. Aujourd’hui : Nouilles de Lan Zhou.

Le projet

Installé au rez-de-chaussée de Plaza Swatow, immeuble commercial au charme plutôt absent du boulevard Saint-Laurent, dans le Quartier chinois, le restaurant Nouilles de Lan Zhou propose ses créations maison, tirées à la main dans la vitrine, à la vue de tous, depuis 2016. Ici, le menu ne comprend pas 53 choix. Tout est fait sur place et on rend hommage essentiellement aux nouilles de blé célèbres, dont la recette vient de Lanzhou, la capitale de la région de Gansu, en plein centre de la Chine. La liste des plats offerts est donc assez simple et pourrait presque se résumer à un choix : la soupe au bœuf et aux nouilles. On choisit la grosseur du plat, le diamètre des nouilles puis le degré du piquant du bouillon et voilà essentiellement l’expérience, même s’il y a maintenant quelques options de plus sur le menu. Récemment, j’ai eu peur quand on m’a rapporté que le troquet était fermé. C’était tellement un incontournable pour tous ceux dînant dans ce secteur du Vieux-Montréal ! Même en télétravail, j’étais prête à faire le détour. Mais cette pause s’est avérée essentiellement un bref interlude pour que le restaurant puisse mieux rouvrir, rénové, en plus grand. Ouf ! Seul problème : personne ne peut profiter actuellement de la salle à manger agrandie.

Cela dit, la maison sait préparer les plats à emporter depuis le premier jour. Donc ça roule, c’est rapide et efficace. Et pas cher pour le plaisir immense d’un bol de soupe chaude savoureuse et réconfortante en janvier. Seul hic : ceux qui tiennent à être servis en français pourront parfois tomber sur des gens qui, bien que charmants, ne parlent pas la langue de Félix. Vous êtes maintenant avertis.

Le menu

Comme on le disait, la maison a une spécialité : la soupe au bœuf et aux nouilles de Lan Zhou, un des plats classiques de la cuisine chinoise. Les nouilles à la farine de blé sont faites sur place et sont à la fois charnues et soyeuses. On peut choisir le format de nouilles qu’on désire, donc rondes avec un diamètre plus ou moins grand – j’adore les plus grosses, les plus gourmandes – ou plates et plus ou moins larges. Le bouillon de cette soupe est riche et traditionnellement additionné d’un peu de sang de bœuf pour lui donner de la texture. Dans cette version de la soupe, on remarque surtout l’huile de piment fort – là encore, c’est ajustable –, les feuilles de coriandre en finition, les fines tranches de bœuf très braisé, très tendre, et, élément indispensable, les tranches de radis chinois, seul légume et élément croquant de la composition. Au-delà de la soupe, la maison propose aussi un autre plat typique de la cuisine chinoise, mais du côté du Séchouan : les nouilles dan dan, donc agrémentées de porc haché épicé, de chili et d’arachides. Là encore, le plat est simple, mais réussi, car les nouilles volent la vedette. On a aussi adoré les œufs gris, cuits durs puis écalés et recuits dans le thé noir, très souples, au léger goût de curry, proposés par l’établissement pour compléter les deux plats. Si vous pensez avoir faim aussi pour des salades en entrée, je suggère celle aux edamames, où on ajoute quelques pousses de soja, ou encore les concombres épicés, avec leur croquant frais et l’huile pimentée qui se marient bien aux arachides concassées.

À boire

Encore plus simple ici : des boissons gazeuses et du thé.

À savoir

On peut aller chercher les plats sur place ou commander par l’entremise de différents services de livraison. Les plats vont de 4,94 $ pour une salade de concombres ou d’edamames à 15,94 $ pour le plus gros bol de soupe. Les végétariens peuvent aussi choisir un plat de légumes à 10,44 $ et la maison propose différents prix fixes pour des menus de plusieurs plats. Ouvert tous les jours.

1006, boulevard Saint-Laurent Montréal

514 800-2959

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.