Location d’équipement de chantier

Lou-Tec attire de nouveaux actionnaires de croissance

Déjà très bien établi au Québec, le locateur de machinerie et d’équipement de chantier Lou-Tec entend profiter de l’arrivée de nouveaux actionnaires riches en capital et en contacts d’affaires pour nourrir ses ambitions d’expansion pancanadienne.

« Notre plan d’affaires d’ici quelques années vise à devenir la plus grosse entreprise de propriété canadienne dans le marché de la location de machinerie et d’équipement de chantier, avec un réseau d’établissements s’étendant du Québec jusqu’en Colombie-Britannique », indique Jean-Marc Dallaire, PDG et coactionnaire de Groupe Lou-Tec, lors d’un entretien avec La Presse après l’annonce de son acquisition par un quatuor d’investisseurs montréalais en capital de développement.

Ce quatuor a été assemblé par Sagard Private Equity Canada (Sagard PE), qui est un jeune fonds de capital-investissement affilié au conglomérat Power Corporation, contrôlé par la famille Desmarais.

Sagard PE est désormais l’actionnaire principal de Lou-Tec, auquel se sont associés Partenaires Walter Capital, de Montréal, Investissement Québec et ainsi que la division BDC Capital de la Banque de développement du Canada.

Les principaux dirigeants de Lou-Tec, dont Jean-Marc Dallaire, font aussi partie de l’actionnariat minoritaire de l’entreprise. Ils succèdent ainsi à son ex-président du conseil et actionnaire principal de longue date, Jasmin Asselin, qui a pris sa retraite.

« Avec Sagard PE et ses trois co-investisseurs, nous avons maintenant un actionnariat très bien pourvu en termes de capital et de réseaux d’affaires pour nous permettre de non seulement compléter notre expansion dans tout le Québec, mais aussi d’accélérer notre plan de développement vers l’Ontario et l’ouest du Canada. »

– Jean-Marc Dallaire, PDG de Lou-Tec

De son siège social de Terrebonne, en banlieue nord de Montréal, Lou-Tec gère un réseau de 30 centres de location dans presque toutes les régions du Québec.

Ce réseau compte 400 employés qui administrent un actif d’environ 150 millions de dollars en équipement et en machinerie en « location sans opérateur » pour les entrepreneurs en construction et en rénovation.

« Par acquisition ou fusion »

« Au Québec, nous avons encore quelques marchés régionaux à développer par l’ouverture de nos propres sites de location. Mais pour nos projets d’expansion vers l’Ontario et vers l’Ouest, nous rechercherons surtout des occasions de croissance par acquisition ou fusion d’entreprises de location d’équipements qui sont bien établies dans les marchés régionaux ciblés », indique Jean-Marc Dallaire.

Entre-temps, au fonds d’investissement Sagard PE, la cheffe-associée Marie-Claude Boisvert s’est dite « impressionnée par la croissance remarquable de Lou-Tec dans un marché très dynamique ».

Aussi, avec ce premier investissement de Sagard PE depuis son établissement récent en 2021, Mme Boisvert estime que Lou-Tec aura les moyens de consolider sa présence au Québec tout en cherchant à « renforcer son leadership sur le marché de la location d’équipement au Canada ».

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.