En hausse

Ryan Poehling

Sans être la grande étoile de ce match, il a affiché une fougue et une efficacité qui avaient fait défaut jusque-là au camp d’entraînement. Sera-ce assez pour lui assurer un poste ?

En baisse

David Savard

Conclusion d’un calendrier préparatoire très pénible pour le défenseur québécois. Il a déjà avoué avoir besoin de temps pour s’adapter au système de jeu du CH. Il lui en faudra encore un peu. Considéré comme l’auteur de huit (!) revirements.

Le chiffre du match

6:37

C’est le temps de glace de Jesse Ylönen. Pour un attaquant qui souhaitait se démarquer, à plus forte raison au tout dernier match hors concours, ce n’est pas une très bonne nouvelle.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.