Les Îles autrement

Séjour de marche aux îles de la Madeleine

Dans l’esprit du tourisme lent (slow travel en anglais) et des chemins de Compostelle, Sentiers entre Vents et Marées vous propose de découvrir les îles de la Madeleine à la marche. Plages dunaires désertes, chemins de traverse méditatifs et panorama maritime caractérisent cette randonnée de longue durée dans l’un des plus beaux coins du Québec.

Les sentiers

Créés en 2017 par des marcheurs madelinots ayant foulé les nombreux chemins de Compostelle, les sentiers sont inspirés de ces parcours de longue randonnée européens. Non linéaires, ils forment une boucle de 230 km en 13 étapes, décrites et balisées. Ces chemins mettent en valeur les lieux culturels des Îles, leurs églises de confessions diverses, leurs zones boisées et leurs kilomètres de plage. La treizième étape vous invite à prendre le traversier ou à faire une excursion en canot pneumatique vers l’Île-d’Entrée, la seule île qui n’est pas reliée par voie terrestre à l’archipel ; un lieu hors du temps.

Les étapes

Classées « intermédiaires » ou « difficiles », les sections font entre 10 et 28 km et ne présentent que peu de dénivelés, bien que marcher une dizaine de kilomètres dans le sable demande un effort certain ! Au bureau d’information touristique, procurez-vous le Passeport du Louvoyeur (25 $) et récupérez votre certificat L’Estran après avoir fait dûment tamponner chacune des sections dans les lieux identifiés. Nos étapes préférées : Les Caps, vertigineux ; la Dune du Nord, pour avoir l’impression d’être seul au monde ; Grande Entrée, avec la saisissante île Boudreau ; et Havre-aux-Maisons, dont les petites routes sont ponctuées de maisons colorées.

Goûter les Îles

Marcher pendant cinq heures ouvre l’appétit. Aux Îles, le randonneur gourmet ne sera déçu ni par les restos mythiques — Café de la Grave, Aux Pas Perdus, Resto Bistro Accents… — ni par les nouvelles adresses créatives, comme la buvette Chez Renard, le Quai no 360 ou Le Millerand. Les îles de la Madeleine sont aussi riches d’un terroir maritime (Fromagerie du Pied-de-Vent ; Le Barbocheux et son alcool de bagosse ; Le Fumoir d’antan ; Miel en Mer ; etc.), dont les adresses sont regroupées au sein du Circuit des Saveurs. Vous êtes pris d’une fringale ? La poutine au homard de La Poissonnière, près du quai, ou le burger du casse-croûte Aucoin des sangliers, à deux pas de la plage, vous régaleront.

Quand y aller

Le printemps frais et l’automne chaud des Îles sont parfaits pour un voyage de randonnée : il y a alors moins de touristes, une atmosphère tranquille qui sied parfaitement à la marche et à la réflexion. À ces périodes, vous trouverez aussi plus facilement de l’hébergement. Outre les maisons et chalets en location, voici nos suggestions : La réCréation, une ancienne école de rang transformée en lieu d’hébergement de charme ; le Domaine du Vieux Couvent, seul hôtel quatre étoiles des Îles ; l’auberge La Salicorne ; et le camping de Parc de Gros-Cap, qui propose cabines et miniroulottes en bord de mer.

À faire, entre deux randonnées

Une visite aux îles de la Madeleine ne serait pas complète sans profiter d’une sortie en kayak de mer — pour partir à la découverte des falaises et des grottes de grès rouge sculptées par les vagues — ni sans avoir pris le temps d’admirer les plus beaux couchers de soleil depuis le phare du Borgot ou la microbrasserie À l’abri de la Tempête. Autres activités incontournables : embarquer sur un bateau de pêche ou un homardier (en saison) au petit matin, improviser un safari-photo à mobylette, ou encore rouler sur les dunes avec un vélo à pneus surdimensionnés électrique. Du plaisir façon montagnes russes !

Organiser votre voyage

Comme dans le cas de Compostelle, les sentiers sont à arpenter en autonomie, et le marcheur doit planifier son périple. Par ailleurs, comme les Îles sont une destination prisée des Québécois, en été, il importe de réserver tôt. Sur le site web et sur la page Facebook qui y sont associés, vous trouverez de l’information pour coordonner le transport entre les différentes étapes ainsi que des suggestions d’itinéraires pour des périodes variant entre 8 et 15 jours. Il est aussi possible de vous faire aider par l’agence de voyages des Îles ou de vous joindre à un groupe (Bottes et Vélo, la Fondation québécoise du cancer, Centre La Tienda, etc.) proposant des randonnées guidées.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.