Gala du Met

Billie Eilish et Timothée Chalamet parmi les coprésidents

New York — Le gala du Met jouera cette année la carte de la jeunesse et de la diversité, avec quatre coprésidents tous âgés de moins de 30 ans, de la chanteuse Billie Eilish à l’acteur Timothée Chalamet, en passant par la poétesse Amanda Gorman et la joueuse professionnelle de tennis Naomi Osaka.

Traditionnellement organisé début mai, l’évènement a été repoussé au 13 septembre, avec l’espoir que l’essentiel des contraintes sanitaires soit alors levé. L’édition 2020 avait été annulée, pour cause de pandémie. Les coprésidents honoraires en seront Anna Wintour, rédactrice en chef de Vogue qui a fait du gala un évènement mondial, le designer Tom Ford et Adam Mosseri, directeur d’Instagram, partenaire de la soirée.

Aucun des quatre coprésidents n’a encore pris part au gala, traditionnellement organisé pour financer le Costume Institute, entité du Metropolitan Museum consacrée à la mode et dont le budget est indépendant du musée.

Habitué des tapis rouges, le Franco-Américain Timothée Chalamet (25 ans) a déjà fait parler de lui pour ses tenues, notamment un costume à fleurs imprimées Alexander McQueen en octobre 2018 à Londres ou un harnais scintillant Louis Vuitton lors de la cérémonie des Golden Globes 2019, à Los Angeles.

La poétesse afro-américaine Amanda Gorman (23 ans) a elle été remarquée lors de la cérémonie d’investiture du président américain Joe Biden, durant laquelle elle est venue réciter son poème The Hill We Climb en manteau jaune Prada, en janvier 2021. Début février, durant le Super Bowl, elle a de nouveau dit un poème, cette fois en manteau moiré bleu Moschino.

Traditionnellement habituée des tenues amples, souvent un grand t-shirt et un grand short, y compris en concert, Billie Eilish (19 ans) semble avoir opéré un virage esthétique, comme en témoignent les photos publiées dans le dernier numéro de l’édition britannique du magazine Vogue, qui ont récolté des millions de « likes » sur son compte Instagram.

Elle y pose en tenues moulantes et décolletées, une rupture marquée qu’elle assume. « Montrer votre corps et votre peau, ou pas, ne devrait pas vous priver du respect des gens », dit-elle dans l’entretien qu’elle a accordé à Vogue.

Quant à Naomi Osaka (23 ans), la deuxième joueuse mondiale du circuit professionnel féminin de tennis vient aussi de faire des vagues dans le monde de la mode, devenant officiellement ambassadrice de Louis Vuitton. La jeune femme de mère japonaise et de père haïtien a aussi collaboré à une collection de sacs et une autre de maillots de bain.

Le gala du Met aura lieu en deux temps, avec une première réception le 13 septembre et une autre le 2 mai 2022.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.