Voilà et IGA

Des prix qui diffèrent parfois

Les consommateurs qui ont l’habitude de consulter la circulaire IGA pour ensuite faire leurs emplettes en ligne sur le site Voilà, géré par la même entreprise, peuvent parfois avoir des surprises. Les promotions en vigueur ne s’appliquent pas toujours aux articles achetés sur la nouvelle plateforme.

Dans la circulaire de la semaine du 12 au 18 janvier, le contenant de yogourt Activia de 650 g était offert à 2,46 $. Il coûtait près de 2 $ de plus pour le client qui l’achetait sur le site Voilà par IGA. Le même produit était plutôt offert à 4,49 $. Même constat avec les œufs blancs calibre gros de marque Compliments. En circulaire, ils étaient en promotion à 2,44 $, alors qu’ils coûtaient 3,89 $ sur Voilà.

Rebelote la semaine suivante. Dans la circulaire datée du 19 au 25 janvier, le contenant de fromage à la crème Philadelphia de 227 g est affiché à 3,47 $ alors qu’on le retrouve à 6,29 $ sur Voilà. À noter, par contre, que certains rabais s’appliquent aux deux endroits.

Voilà par IGA est un service offert depuis mars dernier. Les commandes en ligne effectuées par les consommateurs de plus d’une centaine de municipalités de Gatineau et Montréal, en passant par Québec sont désormais préparées dans un centre automatisé situé à Pointe-Claire. Des centaines de robots s’y affairent presque jour et nuit, à une vitesse de quatre mètres par seconde.

Mais comment peut-on expliquer que les clients qui se rendent en magasin et ceux qui font leurs emplettes sur Voilà n’ont pas toujours droit aux mêmes rabais, alors que les deux entités sont gérées par Sobeys ?

« Voilà, c’est comme une marque à part. [Mais] en général, ce sont pratiquement les mêmes promotions », tient à souligner Anne-Hélène Lavoie, porte-parole d’IGA.

Elle rappelle néanmoins que l’entrepôt Voilà par IGA, d’où partent les commandes en ligne effectuées sur le site du même nom, ne tient pas nécessairement tous les mêmes produits que ceux offerts en magasin et que la mise en marché est différente.

Pourtant, le centre où sont montées les commandes compte quelque 21 000 produits, un nombre comparable à ce que l’on retrouve en supermarché.

Les clients qui achètent en ligne sur Voilà ont également droit à des rabais et des promotions, assure Mme Lavoie. « Quand tu deviens un abonné [du service], tu reçois une circulaire électronique de Voilà. Voilà fait aussi des promos et des offres personnalisées. Il y a autant de promos. C’est aussi intéressant sur Voilà qu’en magasin », dit-t-elle.

Ces règles du jeu sont-elles claires pour les consommateurs qui dressent leur liste d’épicerie ? Anne-Hélène Lavoie répond par l’affirmative. Sur le site de Voilà, en cliquant sur l’onglet « Foire aux questions » au bas de la page, on informe le consommateur à ce sujet.

« Pour des produits semblables, on offre des prix comparables à ceux de nos magasins IGA du Québec. Les prix et les promotions de notre service de livraison peuvent différer de ceux offerts en magasin, et les offres disponibles en magasin ne le sont pas toutes sur Voilà.  »

– Extrait de la section « Foire aux questions » du site web de Voilà

« Bien qu’étant de la même famille de marques, Voilà par IGA et IGA fonctionnent indépendamment l’un de l’autre. Par conséquent, les promotions que vous voyez sur Voila. ca peuvent différer de celles d’IGA. net ou des magasins IGA. »

Difficile pour le consommateur

Bien que l’information soit disponible sur le site, la pratique est pour le moins « discutable », estime Christian Desîlets, professeur de publicité à l’Université Laval.

« Il est très difficile pour le consommateur de savoir que Voilà par IGA et IGA sont des entités distinctes. » Pour ajouter à la confusion, la circulaire d’IGA fait la promotion de Voilà, note-t-il.

En circulaire, au bas d’une page, il est indiqué en petits caractères que les prix sont en vigueur dans les magasins IGA et IGA Extra participants.

« Pour que ça soit acceptable, il faudrait que ça soit vraiment écrit en très grosses lettres pour qu’on ne puisse pas le manquer. »

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.