Actualités

Mazda réformera sa gamme avec de nombreux VUS

Découvrez les nouvelles qui ont marqué l’actualité de la dernière semaine dans le monde de l’automobile

Avec son iconique MX-5, sa Mazda3 et sa Mazda6, Mazda a longtemps bâti sa notoriété sur sa gamme de voitures avec comme axe de différenciation l’agrément de conduite. En excluant la Mazda6 actuelle, dont la production s’est achevée récemment, ces modèles demeurent au portfolio du constructeur, mais n’attirent plus les foules comme auparavant, un glissement marqué surtout du côté de la compacte Mazda3. Le petit constructeur japonais est bien au fait de la chose et s’apprête à faire le plein de VUS pour assurer sa rentabilité.

Mazda a dressé la semaine dernière les grandes lignes d’une stratégie d’expansion qui prendra forme au courant de 2022 et de 2023. Le point de départ de cette trame narrative s’appellera CX-50 et sera un tout nouveau VUS compact construit sur la plateforme de dernière génération du CX-30 dans une toute nouvelle usine d’assemblage codétenue avec Toyota à Huntsville, en Alabama. Mazda dévoilera ce modèle en novembre et amorcera sa commercialisation en janvier en parallèle du CX-5. Cette stratégie rappelle celle employée pour le CX-3, dont le parcours se poursuit malgré l’arrivée du CX-30.

Deux autres VUS complèteront la gamme Mazda plus tard avec comme mission de tracter le constructeur vers les segments de luxe. Le CX-90, VUS doté de trois rangées de sièges, remplacera le CX-9 avec un tout nouveau châssis à moteur longitudinal qui a été annoncé en 2019. Il sera mû par un six-cylindres en ligne turbocompressé ou un groupe hybride rechargeable dont les spécifications techniques n’ont pas été présentées. Ce modèle sera épaulé par le CX-70 qui présentera des dimensions moins imposantes sur ce même châssis.

Soulignons que rien n’a été précisé pour le moment quant à l’avenir de la berline intermédiaire Mazda6 qui devait, d’après des rumeurs persistantes, bénéficier de ce nouveau châssis à propulsion pour une percée dans le luxe.

Le MX-30 hybride rechargeable officiellement en route

Mazda a en outre confirmé qu’une livrée hybride rechargeable du multisegment sous-compact MX-30 verra le jour au début de 2022. Pas de mot sur l’autonomie purement électrique estimée, mais il pourra s’appuyer sur une génératrice à moteur rotatif pour étirer les promenades. Avec la possibilité de parcourir à peine 161 km, la version électrique du MX-30 se verra probablement reléguée au second plan par cette livrée enfichable.

La marque japonaise reconfirme également son intention de lancer dès 2025 une nouvelle gamme électrique édifiée sur une plateforme modulaire distincte.

Des ventes automobiles en baisse en septembre

La pénurie de semi-conducteurs continue d’avoir un grand impact sur les stocks des concessionnaires, ce qui a un effet direct sur les ventes d’automobiles au pays. Le mois de septembre qui s’est récemment bouclé est le troisième de suite à marquer une baisse des véhicules écoulés.

Selon les chiffres colligés par la firme DesRosiers Automotive, septembre a vu les ventes s’effondrer de 19,6 % comparativement à l’année dernière, à 136 584 véhicules écoulés. Une contreperformance qui déteint avec le mois de septembre 2020, qui avait été le plus profitable de l’année pandémique avec ses 169 876 véhicules vendus. DesRosiers précise qu’habituellement, cet honneur revient aux mois de mai et juin.

Les constructeurs américains pâtissent

Plusieurs constructeurs publient dorénavant leurs bilans des ventes sur une base trimestrielle, ce qui permet de déceler une tendance plus durable étalée sur plusieurs mois. Le troisième trimestre, qui s’est clos à la fin de septembre, confirme les immenses difficultés auxquelles font face les constructeurs américains en lien avec la pénurie de puces.

Toujours d’après le bilan dressé par DesRosiers Automotive, Ford (-25,4 %), Stellantis (-34,3 %) et General Motors (-23,1 %) ont tous terminé cette période dans le rouge. À l’opposé, Genesis, la marque de luxe de Hyundai, a surperformé avec une hausse de 370 % de véhicules écoulés. Précisons cependant que l’arrivée de nombreux modèles, dont le GV70, qui évolue dans le très lucratif segment des VUS compacts de luxe, a un effet direct sur cette donnée. Chez les constructeurs généralistes, c’est Mitsubishi qui s’en tire le mieux avec une augmentation de 34,8 % en grande partie alimentée par le VUS sous-compact RVR.

Le palmarès des ventes du trimestre chez les camions légers demeure mené par la Série F de Ford avec ses 29 100 exemplaires qui ont trouvé preneur. Le Honda CR-V profite des difficultés subies par les autres VUS pour se glisser en deuxième place avec une augmentation des ventes de 9,5 % face à 2020. Du côté des voitures, la Toyota Corolla enregistre une hausse de 17,6 % et prend la première place grâce au bilan baissier de la Honda Civic (-14,2 %).

GM va dévoiler le Silverado électrique en janvier

General Motors (GM) a profité de la tenue de sa journée annuelle des investisseurs pour fixer la date de dévoilement d’un de ses modèles les plus attendus. La version électrique de sa camionnette pleine grandeur Chevrolet Silverado fera sa première sortie publique au cours du Consumer Electronics Show le 5 janvier prochain.

Suivant le dévoilement du GMC Hummer électrique en octobre 2020, ce nouveau modèle sera la deuxième camionnette sans moteur à essence présentée par General Motors. Les détails sur cette réalisation sont pour le moment épars, mais on sait que l’autonomie maximale visée se situe à 644 km, ce qui est nettement plus que les 483 km promis par le Ford F-150 Lightning.

Basé sur un châssis Ultium développé expressément pour se conjuguer avec des moteurs électriques, ce Silverado aura droit à un système de quatre roues directionnelles optionnelles pour assurer une plus grande agilité. Il sera aussi doté d’un toit fixe en verre, un détail qui rappelle sans doute Tesla, qui s’affaire toujours à préparer sa concurrence personnifiée par son Cybertruck.

En parallèle de cette annonce, GM a promis la mise en marché d’un nouveau multisegment électrique vendu sous l’enseigne Chevrolet et qui commandera un prix de départ de 30 000 $ US (38 000 $ CAN).

Un système de conduite semi-autonome nommé Ultra Cruise encore plus évolué destiné aux véhicules plus luxueux de GM sera en outre introduit dès 2023. Pouvant fonctionner sans l’intervention du conducteur dans 95 % des scénarios, il bénéficiera des mises à jour au moyen d’un nuage informatique. Il sera basé sur une combinaison de caméras, de radars et de la télédétection Lidar pour assurer son fonctionnement. On avance qu’à terme, il pourra fonctionner sur l’ensemble des voies asphaltées au Canada et aux États-Unis, ce que l’actuel système Super Cruise n’a pas la capacité de faire.

La Civic Type R 2023 fait une première sortie en habit de camouflage

Quelques jours après un premier avant-goût de l’Acura Integra, c’est maintenant au tour de la prochaine Honda Civic Type R de faire l’objet de ce traitement destiné à faire progressivement grandir l’engouement autour de son lancement annoncé pour l’année prochaine.

Dans son cas cependant, les photos sont nettement plus instructives sur la forme que prendra cette deuxième génération de la Type R offerte en Amérique du Nord. Toujours construite autour d’une carrosserie à hayon, elle semble vouloir adopter une posture plus à maturité, nettement plus près de la version de série que sa devancière, avec un becquet arrière moins grand. Cela dit, on ne peut évidemment constater la teneur des nuances dans le traitement esthétique, l’habit de camouflage les cachant de manière habile.

On sait par ailleurs que cette Type R pourra toujours se conduire de concert avec une boîte manuelle. Du reste, la mécanique qui l’animera fait encore l’objet de rumeurs dont une, plus réaliste, fait état d’une évolution du moteur actuel, un quatre-cylindres de 2 L turbocompressé, qui reçoit quelques chevaux au passage. Le scénario d’une version hybride à rouage intégral inspirée de l’Acura NSX semble beaucoup moins probable pour conserver sa relative accessibilité financière, mais sait-on jamais. À suivre.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.