Poulet au grille-pain et fraises moisies

Les fondations de l’empire de Ricardo tremblent-elles depuis que les concurrents d’Occupation double dans l’Ouest, de L’île de l’amour et de Si on s’aimait partagent leurs recettes préférées avec des centaines de milliers de fans à la télé ?

Pas certain de ça. Par contre, notre curiosité a été piquée par tant d’ingéniosité aux fourneaux. D’abord, comment ça cuit du poulet au grille-pain à la Antoine d’OD, hein ? Y a-t-il un danger que les sucs coulent et endommagent les circuits électriques de l’appareil ?

Ensuite, pourrait-on avoir les instructions précises pour construire notre propre avion en pita, s’il vous plaît ? C’est pour un ami.

Les expériences de volailles et de glucides d’Antoine n’ont pas plu du tout à son coloc Patrice, le barbier de 23 ans et imitateur du rappeur 2Pac. Pour utiliser des termes gastronomiques, Patrice en a soupé des trips de bouffe d’Antoine, « l’enfant gâté au père absent plein de cash ». Note aux non-initiés : Antoine, 27 ans, a comme papa le célèbre Éric Normandin, mieux connu sous son nom de scène : Messmer.

En fait, Patrice, qui se prend également pour la popstar Nelly, époque Country Grammar, en a ras le bol de ramasser les « estie d’assiettes » d’Antoine et de trouver son « crisse de fromage » partout. L’énigme de la fameuse « pomme sur une chandelle » n’a cependant pas encore été résolue. Est-ce une pomme flambée à l’alcool cher (donc pas au Shaker Mixologie) ou une simple pomme de tire rouge ? Nous méritons des réponses. Et des photos des avions en pita, merci.

La réaction d’Antoine à la crisette de Patrice a été savoureuse. Non, je n’ai pas « eu tout cru dans le bec », a répliqué la moitié du duo hypnotique les SomniFrères. Cuit ou cru, cuiller d’argent ou dorée, au diable le lexique culinaire à Whistler.

Du côté de Si on s’aimait à TVA, l’approche « touski » privilégiée par Tim lève le cœur de cette pauvre Marie-Denise, peu alléchée par les fonds de frigo de son terne soupirant.

Le premier service de tomate entamée, accompagnée de salade noircie, n’a pas du tout conquis la prêtresse du vin orange aux lunettes rouges. « C’était pas bon. C’était pas cute. C’était tout défraîchi, ce qu’il m’a présenté », a commenté Marie-Denise à une Louise Sigouin complètement absorbée par cette saga aux effluves d’aliments pourris.

Puis, le coup de grâce : l’ex-militaire Tim a sorti des fraises moisies de leur barquette. Non ! En plus, il n’a pas utilisé de nappe ni de serviettes de table. Voyons, lui ! Marie-Denise ne l’a pas digéré, les fraises périmées comme le manque de décorum. À son âge, Marie-Denise mérite des fraises bios et, selon elle, un homme avec une pension du fédéral (ça, c’est Tim) ne devrait pas être radin à ce point.

À L’île de l’amour, c’est le sandwich brie-jambon-moutarde de Gabriel, assemblé immédiatement après la cérémonie de la flamme, quelle audace, qui a provoqué le plus gros tsunami dans la villa. D’ailleurs, on attend toujours la reconstitution de ce mets de gourmet à Salut, bonjour ou à Ça finit bien la semaine, ça presse.

De retour à Occupation double dans l’Ouest sur Noovo, on commençait à peine à démêler les deux aventures que les baux ont été cassés et les déménagements, enclenchés. Il y a beaucoup de candidats à suivre cet automne et c’est plus difficile de les connaître en profondeur, si la profondeur peut exister dans un tel univers commandité mur à mur.

Heureusement, les langues de nos amis montagnards fourchent aussi souvent que les mots « bro », « gros » ou « big » sont prononcés. Comme le grand Frédérick, 24 ans, surpris de l’attitude très séductrice d’Audrey, 31 ans. « Je l’ai sentie peut-être plus entrepreneure », a constaté Fred, qui s’imagine sûrement qu’Audrey se lancera en affaires à son retour au Québec.

Jolie-Ann a prévenu Patrice : elle mettra « son poing à terre ». « Tu penses que je suis une petite stupide pis que je vais me rouler les pouces pendant que tu vas aller voir ailleurs », a tonné la fonctionnaire de 29 ans de Montréal. Poing à terre, pouces roulés, Jolie-Ann est à un cheveu d’avoir le pieds-mains-bouche, euh non, d’avoir les deux pieds dans la bouche.

L’étudiante en kinésiologie de 23 ans Sabrina n’a visiblement aucun intérêt pour la géographie. « Je m’en vais à Terre-Neuve pis je sais même pas c’est où », a lancé une Sabrina déboussolée, dans tous les sens du terme.

Dimanche soir, Occupation double et L’île de l’amour, diffusés sur deux chaînes rivales, nous ont quasiment donné un croisement – un bon vieux multisegment – sans le savoir. Avant de se sacrifier pour le bien de ses boys, Antoine de Brossard, alias M. Poulet au Grille-Pain, a révélé être encore attaché à son ex-copine, avec qui il souhaite renouer et aller au fond des choses.

Cette ancienne amoureuse, c’est Marilou Lacharité de Mirabel, une concurrente de L’île de l’amour à TVA, celle qui a coupé les cheveux du surfeur Arnaud.

Antoine à Whistler, Marilou à Los Cabos, les deux ont pratiquement été éjectés en même temps de leurs téléréalités respectives. Non mais, on croirait voir le film Serendipity (Heureux hasard, en version française), mais refait dans le 450, bro.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.