Corée du Nord

3e

Pyongyang a tiré deux nouveaux missiles balistiques vendredi, selon l’armée sud-coréenne, ce qui constitue le troisième essai d’armement par la Corée du Nord depuis le début de 2022, malgré de nouvelles sanctions américaines.

— Agence France-Presse

Inde

Foule dense de pèlerins au bord du Gange malgré la COVID-19

Des drones ont pulvérisé de l’eau sacrée du Gange sur des milliers de pèlerins réunis pour le festival hindou Gangasagar Mela vendredi dans l’est de l’Inde, les autorités admettant être incapables d’empêcher les fidèles de se rassembler malgré la menace de la COVID-19. Nombre de pèlerins étaient sans masque dans la foule immense, venue pour des bains expiatoires rituels dans le fleuve figurant la déesse-mère Ganga elle-même. Malgré la flambée de COVID-19 actuelle imputée au variant Omicron, un tribunal de Calcutta a autorisé la semaine dernière la tenue de la Gangasagar Mela sur l’île de Sagar, à l’embouchure du Gange, dans l’État du Bengale occidental. Jusqu’à 3 millions de pèlerins hindous, dont des sadhous, ces ascètes au corps couvert de cendres, coiffés de dreadlocks, étaient attendus sur l’île vendredi. New Delhi, en revanche, entamait vendredi soir un deuxième week-end de couvre-feu et Bombay a interdit les rassemblements de plus de quatre personnes. L’Inde a dénombré vendredi plus de 260 000 contaminations supplémentaires et 315 décès en 24 heures. — Agence France-Presse

France

Un migrant se noie en tentant de rejoindre l’Angleterre

Deux mois après la mort tragique de 27 migrants au large de Calais, dans le nord de la France, un exilé a lui aussi perdu la vie vendredi en tentant de rallier l’Angleterre, premier décès dans la Manche en 2022 et nouveau signe que les tentatives de traversée ne faiblissent pas. Selon les premiers éléments, la victime est un Soudanais d’une vingtaine d’années, a précisé à l’AFP Philippe Sabatier, le procureur adjoint de Boulogne-sur-Mer, à quelque 35 kilomètres de Calais. Une enquête pour homicide involontaire a été ouverte et confiée au commissariat de Berck, dans le même département, le Pas-de-Calais, sur le détroit séparant la France de l’Angleterre. Le bilan de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord en 2021 fait état de 30 morts et 4 disparus, dont 27 migrants qui ont péri le 24 novembre dans le naufrage de leur embarcation au large de Calais, le pire drame survenu sur cette voie migratoire. Le migrant mort vendredi avait pris la mer, par temps clair et dans des eaux calmes, au large des plages de Berck avec 32 autres exilés originaires du Soudan, d’Érythrée et de Syrie, qui ont tous été secourus, mais en état d’hypothermie, selon M. Sabatier. — Agence France-Presse

Royaume-Uni

Downing Street présente ses excuses à la reine pour le partygate

Conclusion humiliante d’une semaine de révélations désastreuses pour Boris Johnson : Downing Street a présenté ses excuses à Élisabeth II vendredi pour des fêtes organisées en plein confinement alors que la reine s’apprêtait à enterrer son mari. Jusqu’au petit matin du 17 avril 2021, en plein deuil national, des collaborateurs de Downing Street – sans le premier ministre – fêtaient le départ de deux membres de l’équipe, selon The Telegraph, le directeur de la communication James Slack, depuis rédacteur en chef adjoint du tabloïd The Sun, et un photographe personnel de Boris Johnson. Les fêtards, une trentaine, s’étaient rejoints dans les jardins de la résidence officielle, selon le journal conservateur. « Il est profondément regrettable que cela ait eu lieu à une période de deuil national et le N° 10 [Downing Street] a présenté des excuses au palais », a déclaré un porte-parole de Boris Johnson. À l’époque, les Britanniques ne pouvaient se retrouver qu’à six au maximum à l’extérieur. Ces excuses sont particulièrement humiliantes pour le dirigeant conservateur, ouvertement critiqué dans sa majorité et confronté à sa pire crise depuis son arrivée au pouvoir en juillet 2019. — Agence France-Presse 

Sri Lanka

Le plastique tue des éléphants

Des écologistes et des vétérinaires préviennent que les déchets de plastique dans une décharge à ciel ouvert dans l’est du Sri Lanka tuent des éléphants dans la région, après que deux autres ont été retrouvés morts le week-end dernier. Une vingtaine d’éléphants sont morts au cours des huit dernières années après avoir consommé des déchets de plastique dans la décharge du village de Pallakkadu dans le district d’Ampara, à environ 210 km à l’est de la capitale, Colombo. Les examens des animaux morts ont montré qu’ils avaient avalé de grandes quantités de plastique non dégradable trouvé dans la décharge, a déclaré le vétérinaire de la faune Nihal Pushpakumara. « Le polyéthylène, les emballages alimentaires, le plastique, les autres [produits] non digestibles et l’eau étaient les seules choses que nous pouvions voir dans les autopsies. La nourriture normale que les éléphants mangent et digèrent n’était pas évidente », a-t-il expliqué. Les éléphants sont vénérés au Sri Lanka, mais sont également en voie de disparition. Leur nombre est passé d’environ 14 000 au XIXe siècle à 6000 en 2011, selon le premier recensement des éléphants du pays. — Associated Press

Italie

La droite choisit Berlusconi comme candidat à la présidentielle

L’alliance de la droite italienne, qui inclut notamment les partis de Silvio Berlusconi et de Matteo Salvini, a choisi vendredi l’ex-premier ministre et magnat des médias pour être son candidat à la présidence de la République, en vue de l’élection qui doit débuter le 24 janvier. Les fonctions de président de la République italienne sont largement protocolaires, mais prestigieuses. Elles sont similaires à celles de gouverneur général au Canada. Les rênes du pouvoir sont entre les mains du premier ministre, poste que M. Berlusconi a exercé trois fois de 1994 à 1995, de 2001 à 2006 et de 2008 à 2011. Cette décision, qui est tout sauf une surprise, a été prise au cours d’une réunion au sommet au domicile romain de Silvio Berlusconi, le dirigeant historique du parti qu’il a fondé en 1994, Forza Italia. Malgré ses récents problèmes de santé et ses déboires judiciaires – il est actuellement impliqué dans deux procès dans lesquels il est accusé d’avoir payé des témoins pour qu’ils mentent sur ses soirées « Bunga Bunga » –, Silvio Berlusconi, éternel revenant de la politique italienne, rêve d’occuper le palais du Quirinal, le siège de la présidence. — Agence France-Presse

Région du Tigré, en Éthiopie

108 civils tués dans des frappes aériennes en 2022, selon l’ONU

Au moins 108 civils ont été tués depuis janvier dans des frappes aériennes qui auraient été menées par les forces aériennes éthiopiennes dans la région du Tigré, a indiqué l’ONU vendredi, évoquant de possibles crimes de guerre. « Nous sommes alarmés par les multiples informations profondément troublantes que nous continuons de recevoir concernant les victimes civiles et la destruction de biens civils résultant des frappes aériennes dans la région du Tigré, en Éthiopie », a déclaré une porte-parole du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme, Elizabeth Throssell. « Au moins 108 civils ont été tués et 75 autres blessés depuis le début de l’année, à la suite de frappes aériennes qui auraient été menées par les forces aériennes éthiopiennes » dans cette région, a-t-elle indiqué, lors d’un point de presse régulier des agences de l’ONU. Le Tigré est le théâtre depuis 14 mois d’un conflit armé entre gouvernement fédéral et anciennes autorités locales, issues du Front de libération du Peuple du Tigré, qui a dirigé l’Éthiopie durant près de 30 ans jusqu’à l’arrivée au pouvoir d’Abiy Ahmed en 2018.

— Agence France-Presse

COVID-19

La flambée des cas s’est poursuivie cette semaine dans le monde

Paris — La pandémie de COVID-19 a poursuivi cette semaine sa flambée partout dans le monde, sauf en Afrique, première région à voir ses contaminations décroître après la vague Omicron.

Indicateur important, le nombre des cas diagnostiqués ne reflète qu’une fraction du nombre réel des contaminations et les comparaisons entre pays sont à prendre avec précaution, les politiques de tests différant fortement d’un pays à l’autre.

Pour les statistiques par pays, l’analyse se limite à ceux d’au moins 500 000 habitants dont le taux d’incidence dépasse les 50 cas hebdomadaires pour 100 000 habitants.

Près de 2,8 millions de cas quotidiens

Avec un nouveau record de 2,78 millions de contaminations enregistrées chaque jour dans le monde, l’indicateur bondit de nouveau cette semaine (+ 44 % par rapport à la semaine précédente), selon un bilan de l’AFP arrêté à jeudi.

Alors que le variant Omicron, très contagieux, est désormais présent dans la plupart des pays, les contaminations flambent dans presque toutes les régions : en Asie (+ 210 %), au Moyen-Orient (+ 142 %), dans la zone Amérique latine/Caraïbes (+ 126 %), en Océanie (+ 59 %), dans la zone États-Unis/Canada (+ 31 %) et en Europe (+ 25 %).

Seule l’Afrique, où le variant Omicron a frappé en premier, voit sa situation s’améliorer (- 11 %).

Les Philippines (+ 327 % par rapport à la semaine précédente, 29 100  nouveaux cas quotidiens) sont le pays ayant enregistré la plus grosse accélération de la semaine.

Suivent l’Inde (+ 321 %, 172 700), le Kosovo (+ 312 %, 300), le Brésil (+ 290 %, 61 100) et le Pérou (284 %, 20 600).

Décrue en Afrique australe

L’Eswatini (ex-Swaziland) est pour la deuxième semaine consécutive le pays ayant enregistré la plus forte décrue hebdomadaire (- 45 %, 100), devant la Zambie (- 30 %, 2500), l’Afrique du Sud (- 27 %, 6000), la Namibie (- 26 %, 400) et le Royaume-Uni (- 25 %, 136 100).

Les quatre premiers pays, situés en Afrique australe, figuraient début décembre parmi les premiers frappés par la vague Omicron, tandis que le Royaume-Uni fut dans les semaines suivantes le premier pays touché en Europe.

Morts

Au niveau mondial, le nombre de morts quotidiennes est reparti cette semaine en nette hausse (+ 12 %), à 6911 morts par jour, après des semaines de baisse.

Les États-Unis recensent en valeur absolue le plus grand nombre de décès quotidiens, 1792 par jour cette semaine, devant la Russie (765) et la Pologne (301).

En proportion de la population, les pays ayant enregistré le plus de décès au cours de la semaine écoulée restent Trinité-et-Tobago (10,1 morts pour 100 000 habitants), devant la Bulgarie (7,7), la Géorgie (6,9), la Croatie (5,9) et la Pologne (5,6).

— Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.