Demandes de passeport

Les bureaux ouverts sur rendez-vous lors de jours fériés

Ottawa — Des fonctionnaires de Service Canada travailleront les jours fériés du 24 juin et du 1er juillet pour renouveler les passeports en attente, mais les bureaux ne seront pas ouverts au grand public, contrairement à ce qu’a laissé entendre lundi la secrétaire parlementaire de la ministre Karina Gould. Le bureau de la ministre a apporté cette précision en soirée.

« Le personnel de Service Canada fera des heures supplémentaires pour le traitement des passeports et servira les clients pour un traitement urgent sur rendez-vous uniquement pendant ces fins de semaine fériées », a précisé le porte-parole de la ministre Gould, Mohammad Hussain.

« Cependant, les Centres Service Canada et les sites de passeports spécialisés ne seront pas ouverts au grand public le 24 juin ou le 1er juillet, comme ils le seraient habituellement pendant la semaine », a-t-il ajouté.

Le gouvernement veut éviter de longues files d’attente devant les bureaux qui ne seront ouverts durant ces deux longues fins de semaine que pour les rendez-vous urgents au cas par cas et pour l’impression des passeports.

De nouvelles procédures s’imposent

Les fonctionnaires sélectionnent désormais dans les files devant les bureaux de Service Canada les personnes qui ont besoin de leur document de voyage dans les 48 heures pour leur donner un rendez-vous urgent, a indiqué le porte-parole de la ministre. Ceux qui voyagent dans trois jours ou plus reçoivent une date de rendez-vous moins rapprochée.

Talonnée par le Parti conservateur et le Bloc québécois lors de la période des questions, lundi, la secrétaire parlementaire Ya’ara Saks a indiqué deux fois plutôt qu’une que les fonctionnaires allaient travailler durant ces deux longs week-ends.

« Pour les longs week-ends du 24 juin et du 1er juillet, les employés vont travailler pour s’assurer que les Canadiens reçoivent leurs documents », avait-elle répondu à une question du député bloquiste Alain Therrien qui portait sur les heures d’ouverture des bureaux de passeport.

« C’est rendu que la police doit intervenir dans les files d’attente, rien de moins. »

– Alain Therrien, député bloquiste

La Presse rapportait vendredi que des personnes qui campaient devant un bureau de Service Canada à Laval avaient été expulsées par la police.

Il a réclamé l’ouverture des bureaux de Service Canada « sept jours sur sept ». « L’incompétence de la ministre atteint des sommets inégalés, a-t-il dénoncé. Quand est-ce qu’ils vont arrêter d’improviser et ouvrir les bureaux soirs et fins de semaine jusqu’à ce que la crise soit enfin réglée ? »

Mme Saks a répondu que les employés « ont travaillé des heures supplémentaires et toutes les fins de semaine » avant d’ajouter qu’ils travailleraient aussi durant les deux prochains longs week-ends.

La ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Karina Gould, n’était pas en chambre lundi. Elle visitait un centre de traitement des demandes de passeport à Mississauga, en Ontario, pour voir ce qui pourrait être amélioré, a indiqué sa secrétaire parlementaire.

Elle a souligné que 600 employés supplémentaires ont été embauchés depuis septembre et que 600 autres doivent l’être sous peu. Les fonctionnaires ont réussi à traiter 10 % de demandes de plus la semaine dernière par rapport aux précédentes.

Perte d’efficacité

La levée des mesures sanitaires a incité un plus grand nombre de personnes à voyager après deux ans de pandémie. Les gens font la file devant les bureaux de Service Canada et y passent parfois la nuit pour tenter de faire renouveler leur passeport in extremis avant leur départ en voyage. Certains doivent carrément annuler ou reporter leur départ faute de pouvoir obtenir le précieux document.

« Passeport Canada traite 75 000 demandes par semaine, alors qu’il en traitait plus de 90 000 avant la COVID. »

– Dominique Vien, députée conservatrice

« Il faut autoriser le retour au travail des employés en présentiel et prolonger les heures d’ouverture dans tous les bureaux. Est-ce que la ministre peut laisser ses lignes de presse et nous donner de vraies réponses ? », demande Dominique Vien.

Les appels à l’aide fusent de partout

Pour ajouter à la confusion, le service offert par Service Canada aux bureaux des députés en circonscription qui aident les citoyens avec leur demande de passeport a été supprimé vendredi. « Finalement, ce matin, on apprenait que ce courriel était une erreur », a lancé M. Therrien, visiblement exaspéré. Il a affirmé que les députés étaient « submergés d’appels à l’aide ».

« Cinquante ressources additionnelles ont été ajoutées et quarante autres sont en formation pour nous assurer que nous pouvons gérer l’augmentation de la demande et du volume [d’appels] pour aider ces électeurs. »

– Ya’ara Saks, secrétaire parlementaire

Elle a indiqué que plus de 96 % des demandes de passeport sont réglées en personne et que les gens reçoivent le précieux document de voyage dans un délai de dix jours. « C’est mieux que les standards internationaux », a-t-elle ajouté.

Le gouvernement fédéral a graduellement assoupli certaines mesures pour les voyageurs depuis avril. Ceux qui sont vaccinés n’ont alors plus à fournir de plan de quarantaine à leur arrivée au pays. L’obligation vaccinale pour monter à bord d’un avion ou d’un train est levée depuis lundi.


EN SAVOIR PLUS

360 000
Nombre de passeports délivrés depuis avril

48 000
Nombre de passeports délivrés la semaine dernière

Source: source : Ya’ara Saks, secrétaire parlementaire de la ministre de la famille, des enfants et du développement social

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.