Sortie de zone
Saison 3, épisode 14

Un bilan en sandwich

Le Canadien arrive au quart de la saison ; le moment est donc idéal pour dresser un bilan de ce que l’équipe nous a offert jusqu’ici. Question de varier la formule, l’animateur Jérémie Rainville propose donc un sandwich « inversé ». Plutôt que d’y aller avec deux qualités entrecoupées d’un défaut, on y va pour une formule à deux points négatifs et un point positif. Sinon, la tournée médiatique de Marc Bergevin nourrit aussi la discussion. Au-delà des propos du directeur général du Canadien, l’absence de Geoff Molson de la sphère publique continue à faire jaser. Ailleurs dans la LNH, on se penche sur le cas des Flames de Calgary, probablement la surprise de ce premier tronçon de la saison. Pour cet épisode de la balado Sortie de zone, une collaboration entre La Presse et le 98,5 Sports, l’animateur Jérémie Rainville reçoit les panélistes Stéphane Waite, Philippe Cantin et Guillaume Lefrançois.

« Jérémie Rainville : Pensez-vous que c’est possible de coller deux victoires cette saison pour le Canadien ? Philippe Cantin : Dans le sport, tout est possible, c’est ce qui fait sa beauté. Guillaume Lefrançois : J’aime ça qu’on en parle comme si ce serait le plus grand miracle de tous les temps. »

« Quand il avait dit à Pierre LeBrun que Marc Bergevin et Geoff se parlaient presque tous les jours. Ça veut dire beaucoup pour moi. Quand j’étais là, ils se parlaient tous les jours. Déjà là, c’est un changement de ton. Je souhaite que ce gros nuage disparaisse. Pour Marc, je ne suis pas inquiet, si ça ne marche pas à Montréal, il va se passer autre chose. »

— Stéphane Waite

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.