Revendiquer le droit de s’amuser

Qui sont les mieux placés pour imaginer une peluche de rêve ? Les petits eux-mêmes, selon IKEA qui, par l’entremise de son concours annuel de dessin, a fait appel à l’imagination et à la créativité des jeunes. Cinq rigolos personnages sur 66 259 propositions sont sortis favoris et se sont matérialisés dans la collection éphémère Sagoskatt. Avec cette initiative, le géant suédois s’engage à soutenir la Convention des Nations unies, qui stipule que de jouer et de se développer est l’un des droits fondamentaux des enfants. Les recettes des ventes iront intégralement à des initiatives locales qui défendent ce droit (4,99 $, en magasin et en ligne). — Isabelle Morin, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.